k-libre - auteur - Olen Steinhauer

Dans un jeu de console, on suit un personnage et bientôt on connait les limites de l'univers, les paliers, les ouvertures, on maîtrise les effets des actions jusqu'à la montée crescendo et soudain on a fait le tour du jeu. Au bout d'une trentaine d'heures, le jeu redevient un objet, un boitier en plastique un peu ennuyeux.
Sylvie Deshors - Douce nuit, minus !
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 27 janvier

Contenu

Olen Steinhauer

MAJ mardi 13 janvier 2009
© D. R.

Biographie Olen Steinhauer


Naissance à Baltimore le 21 juin 1970.
Il a grandi en Virginie puis a vécu, ensuite, en bien d’autres régions des États-Unis : Géorgie, Mississipi, Pennsylvanie, Texas, Californie, Massachussetts, et New York. Un nomadisme vite étendu à l’Europe puisqu’il posera ses valises en Italie, en Tchécoslovaquie, en Croatie – du temps où celle-ci faisait partie de la Yougoslavie. Il vit aujourd’hui à Budapest, en Hongrie. Cette existence voyageuse s’est accompagnée de l’exercice d’une foultitude de métiers : il a fait la plonge, a travaillé sur des chaînes d’assemblage, s’est occupé de blanchissage dans un hôtel, a été libraire… et professeur d’anglais.
Il faut ajouter au compte de ses années européennes celle qu’il a passée en Roumanie grâce à une bourse décrochée après l'obtention de son diplôme de creative writing à l’Emerson College de Boston. Il devait mettre cette année à profit pour écrire un roman ayant pour sujet la révolution roumaine de 1989. Ce sera Tzara’s Monocle, qui lui a permis de s’assurer les services d’un agent littéraire. Mais il a surtout ramené de Roumanie le projet de la série policière à laquelle il doit sa notoriété actuelle et dont le premier volet, Bridge of sighs – devenu en français Cher camarade – a aussi été son premier roman publié. Remarqué par la critique, il a été nominé pour cinq récompenses. Les volumes suivants de la série ont continué de caracoler sur la voie du succès ; ils sont aujourd’hui traduits dans tous les pays européens. Précisons que cette série n’a pas de nom et que, par commodité, l’éditeur français – Liana Lévi – l’a baptisée "Derrière le mur". De ce même éditeur l’on tient qu’outre-Atlantique, Olen Steinhauer pourrait bien passer pour le nouveau John Le Carré…

On ne saurait clore cette notice biographique sans mentionner qu’au fil des années, Olen Steinhauer a écrit, outre ses romans noirs, des récits et des poèmes publiés dans divers journaux littéraires et qu’il est aussi réalisateur occasionnel. Il est également à l’origine de Contemporary Nomad, un site web où quatre écrivains – Robin Hunt, Kevin Wignall, John Nadler et lui-même – se sont réunis pour dialoguer avec leurs lecteurs.

Olen Steinhauer est présent en deux autres web-places : son site officiel, et sur un site de création.


Bibliographie*

Romancier :

Actualité

  • 16/05 Édition: Parutions de la semaine - 16 mai
  • 15/03 Édition: Parutions de la semaine - 15 mars
  • 20/08 Édition: Parutions de la semaine - 20 août
  • 28/05 Édition: Parutions de la semaine - 28 mai
  • 29/01 Édition: Parutions de la semaine - 29 janvier
    Parmi les parutions de la semaines, quelques livres attirent notre attention. Il y a bien sûr les sorties poche de Les Traitres, de Thierry Bourcy, quatrième enquête au cœur de la Première Guerre mondiale de Célestin Louise, à la fois flic et soldat, personnage tant loué par Christophe Dupuis en nos pages. Histoire de lui faire pendant, "Folio policier" sort également La Variante Istanbul, d'Olen Steinhauer, auteur loué par Isabelle Roche, toujours en nos mêmes pages.
    Avec respectivement Des manches et la belle et Comment L. A. ?, Jean-Claude Nozière et Alain Wagneur rendent hommage à des livres de la "Série noire" dans la collection "Suite noire" dirigée par Jean-Bernard Pouy. De beaux livres objet, qui des fois manquent un peu de profondeur, mais qui sont l'occasion pour leurs auteurs de s'amuser un peu, et de nous divertir. C'est déjà ça.
    Enfin, histoire de satisfaire Maxime Gillio qui sinon s'offusquerait, signalons la réédition de deux San-Antonio au Fleuve noir : Faites chauffer la colle : roman adhésif et Si maman me voyait !.
    Ne vous y trompez pas : il y a également des nouveautés en grand format...

    Grand format
    Opération Cyclope, de Claude d'Abzac-Epezy (Nouveau Monde)
    La Chasse sauvage, de Lætitia Bourgeois (Privat "Roman historique")
    Cézembre noir, de Hugo Buan (Pascal Galodé)
    Hortensias blues, de Hugo Buan (Pascal Galodé)
    La Nuit du tricheur, de Hugo Buan (Pascal Galodé)
    Starvation Lake, de Bryan gruley (Le Cherche Midi)
    Une blonde de trop, de Loriano Macchiavelli (Bernard Pascuitto)
    Carton rouge, de Paul Milleuri (Albiana "Nera")
    Les Rocher rouges, de Archange Morelli (Albiana "Nera")
    Palermu, d'Alain de Rocco & Pietr'Anto Scolca (Albiana "Nera")
    Diablo Corp., de Ludovic Roubaudi (Timée)
    Vandales, de David Sillanoli (Al Dante)
    Morts en Formule 1, de Christian Vella (Le Palmier)

    Poche
    Les Traîtres, de Thierry Bourcy (Gallimard "Folio policier")
    Une affaire d'identité : et autres aventures de Sherlock Holmes, d'Arthur Conan Doyle (Gallimard "Folio 2 €")
    L'Interprète grec : et autres aventures de Sherlock Holmes, d'Arthur Conan Doyle (Gallimard "Folio 2 €)
    Disparue, de Lisa Gardner (LGF "Thrillers")
    Du sang dans la sciure, de Joe R. Lansdale (Gallimard "Folio policier")
    Le Protocole Sigma, de Robert Ludlum (LGF "Thrillers")
    La Fille sans visage, de Patricia McDonald (LGF "Thrillers")
    Des manches et la belle, de Jean-Paul Nozière (La Branche "Suite noire")
    Faites chauffer la colle : roman adhésif, de San-Antonio (Fleuve noir "San-Antonio")
    Si maman me voyait !, de San-Antonio (Fleuve noir "San-Antonio")
    La Variante Istanbul, de Olen Steinhauer (Gallimard "Folio policier")
    Comment L. A. ?, de Alain Wagneur (La Branche "Suite noire")
    Liens : Starvation Lake |Thierry Bourcy |Laetitia Bourgeois |Arthur Conan Doyle |Lisa Gardner |Brian Gruley |Joe R. Lansdale |Loriano Macchiavelli |Patricia McDonald |Frédéric Dard |Jean-Paul Nozière |Alain Wagneur

  • 12/11 Prix littéraire: Le Touriste à l'honneur
* Bibliographie actuellement recensée sur le site

Il aura fallu attendre qu’il publie Le Touriste – son cinquième roman traduit en français – pour qu’Olen Steinhauer ait l’opportunité de venir à Paris présenter son livre. Sans doute, à l’instar de la...

Pied de page