k-libre - auteur - Robert Florey

Un connard averti en vaut deux.
Olivier Berlion - Tony Corso. 6, Bollywood connection
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 29 mai

Contenu

Robert Florey

MAJ mardi 22 mai 2012
© D. R.

Biographie Robert Florey


Naissance à Paris le 14 septembre 1900.
Mort à Santa Monica le 16 mai 1979.
Orphelin, Robert Florey après avoir été élevé en Suisse se passionne pour le cinéma qui vit ses premières heures de gloire. Reporter pour Cinémagazine, il approche Louis Feuillade pour lequel il devient assistant et même acteur occasionnel. La revue l'envoie aux États-Unis pour interviewer les stars hollywoodiennes. C'est ainsi qu'il fait la connaissance de Rudolph Valentino, qu'il croise Charlie Chaplin. Il débute alors attaché de presse de nombreux acteurs, et emmagasine de la matière pour les nombreux écrits sur le cinéma qu'il publiera et qui sont malheureusement aujourd'hui quasiment introuvables. Il continue son petit bonhomme de chemin dans le monde cinématographique. Devient assistant-réalisateur de Joseph von Sternberg. Adapte la seule pièce de Sacha Guitry que l'auteur ne réalisera pas lui-même avec Raimu, Le Blanc et le Noir. On lui demande alors d'adapter Frankenstein, de Mary Shelley. Il en écrit tout le scénario, fait même des prises avec Béla Lugosi. Victime d'une entourloupe contractuelle d'Universal, il abandonne le tournage à James Whale. Ce n'est que partie remise avec ce même Béla Lugosi qui apparait dans son premier long-métrage hollywoodien, Double assassinat dans la rue Morgue, d'après la nouvelle éponyme d'Edgar Allan Poe. Plus tourné vers la science-fiction et le fantastique, on lui doit près de soixante films entre 1927 et 1964.


Bibliographie*

Réalisateur :

Actualité

  • 29/10 DVD: Soleil vert et "Serial polar"
    La librairie Soleil vert (15, Grand Rue, 30420 Calvisson. Tél. : 04.66.74.11.86) cherche à se diversifier. Au hasard d'une rencontre avec Stéphane Bourgoin lors du dernier Festival du polar de Villeneuve lez Avignon, elle a décidé de tenter l'expérience DVD de mauvais genres. L'homme n'est pas que le spécialiste français des serial killers, il est aussi un fin cinéphile de série B. qui dirige chez Bach Films une collection appelée "Serial polar" qui comporte des films comme Sables mouvants, d'Irving Pichel, Le Balafré, de Steve Sekely, Lady Gangster, de Robert Florey, Jail Bait, d'Edward D. Wood Jr, The Glass House, de Tom Gries, Borderline, de William A. Seiter ou encore Blonde Ice, de Jack Bernhard. Vous ne connaissez aucun de ces films ? Moyennant 7 à 10 € vous aurez l'occasion de les découvrir avec leur petite touche sympathique, leur ton désuet, leur grain épais, accompagnés de bonus de Stéphane Bourgoin, de François Guérif et de Claude Mesplède, tournés eux aussi dans des conditions propres aux bonus de série B. Une belle occasion de s'immerger dans un monde noir où les méchants sont vraiment méchants, et les gentils, souvent, de sympathiques andouilles. Mais le bien triomphe malgré quelques noires séquelles. Si vous préférez, vous pouvez également vous retrouver Dans la tête d'un tueur en série à travers quatre documentaires de 52 min., mais pour un prix supérieur (49 €).
    Liens : Lady gangster |Stéphane Bourgoin |François Guérif |Claude Mesplède |Festival du polar de Villeneuve lez Avignon

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page