k-libre - auteur - Alfred E. Green

C'est le sang qui cause, celui qui court dans mes veines, il bouillonne, tu peux pas savoir.
Max Obione - Jean & Nelly
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 18 août

Contenu

Alfred E. Green

MAJ lundi 04 août 2014
© D. R.

Biographie Alfred E. Green


Naissance à Perris le 11 juillet 1889.
Mort à Hollywood le 04 septembre 1960.
Originaire de Californie, Alfred E. Green débute sa carrière cinématographique comme acteur pour la Selig Polyscope Company en 1912. Puis il est assistant-réalisateur de Colin Campbell. C'est alors qu'il se met tout naturellement à la réalisation de longs-métrages, et qu'il devient l'un des directeurs les plus prolifiques de Hollywood jusqu'à la fin des années 1950. Mary Pickford, Wallace Reid, Joel McRea, Colleen Moore : autant de noms de stars qui ont tourné sous sa direction. De 1932 à 1936, il tourne sept films avec Bette Davis. Cette dernière obtient son premier Oscar en 1935 pour son rôle dans L'Intruse. Cependant, le succès hors des frontières américaines surgit bien plus tard en 1946 avec Le Roman d'Al Jolson, un biopic du premier acteur dans un film parlant, Le Chanteur de jazz, avec dans le rôle principal Larry Parks ; et surtout le western 3000 dollars mort ou vif (1948) avec Joel McCrea en braqueur de banque pourchassé par Pat Garrett. Il continue ensuite à réaliser de nombreux films de série B. avant de se tourner à la fin de sa carrière vers la télévision pour laquelle il dirige plusieurs épisodes de séries télévisées. Mariée à l'actrice de films muets Vivian Reed, ils ont eu trois enfants. Alfred E. Green a son étoile sur le Hollywood Walk of Fame.


Bibliographie*

Réalisateur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page