Dépêche | Laviolette orphelin

Dehors, l'air se révéla froid et âcre, écœurant, vicié, alors même que la gare était d'une propreté de nacre et que d'imposantes montagnes plantées de sapins enneigés se dressaient derrière le bâtiment de verre et d'acier.
Yana Vagner - L'Hôtel
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 19 septembre

Contenu

nécrologie

MAJ jeudi 19 septembre

Laviolette orphelin
28/04/2012

Laviolette orphelin
"Quand je compare mes pauvres écrit à ceux de Stendhal, Saint-Simon ou Proust, je suis au rez-de-chaussée quand ils sont au vingtième étage", s'était confié un jour Pierre Magnan sur RTL. L'auteur qui avait connu une reconnaissance littéraire sur le tard est décédé à l'âge de quatre-vingt-neuf ans en Isère, terre de ses nombreuses dernières années.
Fils d'ouvrier, ami de Jean Giono, révélé grâce au soutien de la romancière Thyde Monnier, Pierre Magnan avait tracé son chemin en littérature policière à partir de 1976, récoltant de nombreux prix.
Pierre Magnan s'est éteint le samedi 28 avril 2012 à 15 heures. Une cérémonie en son hommage a eu lieu le vendredi 4 mai à 14 h 30 à la mairie de Forcalquier, salle Pierre Michel, avant qu'il ne rejoigne sa dernière demeure seulement accompagné de ses proches.
Vous pouvez lui rendre un dernier hommage encore maintenant en signant son livre blanc.


Liens : Pierre Magnan

Par Julien Védrenne

Pied de page