Dépêche | Anne Matalon : une romancière tuée par le crabe

La tête était presque arrachée, une partie du cou manquait, le reste ne tenait au corps que par quelques filets de chair. Si on avait regardé par la trachée, on aurait pu voir la lumière entrant par la bouche ouverte.
Chrysostome Gourio - La Brigade des chasseurs d'ombres
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 25 juin

Contenu

nécrologie

MAJ mardi 25 juin

Anne Matalon : une romancière tuée par le crabe
16/07/2012

Anne Matalon : une romancière tuée par le crabe
Certains se souviennent sûrement de la collection "Canaille/Revolver" des éditions Baleine. Nous étions au déclin du siècle passé. En son sein, Anne Matalon avait écrit deux petits romans noirs, Petit abécédaire des entreprises malheureuses et Alba Capra. C'était avant qu'un cancer ne lui soit diagnostiqué, et qu'elle se lance dans une lutte incessante de quatorze ans. Quatorze ans de lutte, c'est très long, mais quand il s'agit de sa vie, ça l'est beaucoup moins. Anne Matalon est décédée la semaine dernière à l'âge de cinquante-trois ans. Jean-Jacques Reboux, directeur de la collection "Canaille/Revolver" à l'époque, avait noué des liens profonds avec elle. Il lui rend un hommage révolté sur son blog, pestant contre cette vie et ce qu'elle a d'injuste...

Hommage de Jean-Jacques Reboux à Anne Matalon


Liens : Anne Matalon | Jean-Jacques Reboux

Par Julien Védrenne

Pied de page