Dépêche | Bal tragique à la Bastoche : acte III

La vie et la mort avaient appris au commissaire à aimer la poésie et les femmes légères.
Bob Van Laerhoven - La Vengeance de Baudelaire
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 04 juin

Contenu

auteur

MAJ jeudi 04 juin

Bal tragique à la Bastoche : acte III
13/10/2012

L'enquête sur l'assassinat du pauvre Baptiste n'en est qu'à ses premiers balbutiements que déjà elle piétine. La plume féroce d'Émile Laplume, journaliste au Petit Parisien, est là pour le rappeler au commissaire Boissard. Et pourtant un profil se dessine quoique encore vague. Loin des Apaches, dont il est fait mention, le meurtrier solitaire a fait preuve de sang-froid au moment d'utiliser son arme puis de prendre la fuite. Les faits déroulés en pleine nuit dans un quartier désert hormis deux amoureux qui se béquotaient sur un banc public n'arrange rien. Mais Pierre Mazet, après avoir planté le décor de son intrigue lors des deux précédents épisodes de ce Bal tragique à la Bastoche, prend maintenant le temps de faire se parler entre eux ses personnages. Il continue d'agrémenter son récit de faits historiques en rappelant l'Affaire Dreyfus, la rue des Rozier et en (ab)usant des notes de bas de page...

Bal tragique à la Bastoche, une enquête d'Émile Laplume : Un commissaire sur des charbons ardents


Liens : Pierre Mazet

Par Julien Védrenne

Pied de page