Dépêche | Nuits blanches pour Benjamin Whitmer (44)

Je ne voulais pas penser à cet enfant, à ce qu'il éprouvait en ce moment, à ce qu'il ressentirait plus tard. Avoir de la curiosité pour ça, c'est inviter les ténèbres dans son âme. Mais j'avais mal pour lui. J'aurais voulu l'aider, d'une façon ou d'une autre. Le prévenir, aussi - lui parler des cauchemars qui meurtriraient ses nuits, ainsi que de la gêne, des hésitations, des silences de son entourage.
Amanda Kyle Williams - Celui que tu cherches
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 19 juin

Contenu

librairie

MAJ mercredi 19 juin

Nuits blanches pour Benjamin Whitmer (44)
28/03/2015

Nuits blanches pour Benjamin Whitmer (44)
L'emploi du temps de Benjamin Whitmer est particulièrement chargé en ce moment. Le romancier américain que l'on avait découvert avec Pike (Gallmeister), un ouvrage truculent, sombre et légèrement déjanté, nous revient avec Cry Father. N'y allons pas par quatre chemins. Vous conservez les qualificatifs de Pike mais vous noircissez le trait et vous assénez une dose de problèmes sur la paternité. Tout juste sorti des Quais du polar, où il était l'un des étendards de la nouvelle collection "Néo Noir", l'auteur fait un passage express à Nantes le mercredi 1er avril à 17 h 45 à la librairie Les Nuits blanches pour une rencontre co-animée par l'association Fondu Au Noir. Contrairement à d'habitude, l'auteur reprenant le train dans la foulée, il n'y aura pas de repas polar. Dura lex sed lex...

Les Nuits blanches
4, rue des Hauts-Pavés
44000 Nantes
Tél. : 02.51.83.28.90


Liens : Pike | Cry Father | Benjamin Whitmer | Émeric Cloche | Caroline de Benedetti | Fondu au noir | Quais du Polar

Par Julien Védrenne

Pied de page