Dépêche | Veille lupinienne : janvier 2017

Non, Julia, ta venue au monde ne m'a rien appris de la mienne
Pierre Hanot - Les Clous du fakir
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 18 août

Contenu

association

MAJ dimanche 18 août

Veille lupinienne : janvier 2017
01/01/2017

Veille lupinienne : janvier 2017
Régulièrement, l'A.A.A.L. rend compte de sa veille lupinienne. Rappelons que l'A.A.A.L. est une association entièrement tournée vers l'œuvre de Maurice Leblanc et qui s'intéresse plus particulièrement à l'un de ses personnages récurrents, le gentleman cambrioleur Arsène Lupin. Nous nous efforçons de relayer ces informations en les récapitulant dans des dépêches mensuelles et, si possible, lorsque la tonalité est ludique, nous recopions tel quel ce que nous recevons. Voici les actualités du mois de janvier...

Film. Le moyen métrage Arsène, mauvais jours pour renaître de Simon Bisson est projeté au Grand Large
Ça y est, c'est le grand jour : le moyen métrage Arsène, mauvais jours pour renaître va enfin sortir ! Et pour ce faire, une projection en avant-première est organisée demain, vendredi 27 janvier 2017, au cinéma Le Grand Large de Fécamp.
À la sortie de son école d'audiovisuel à Rouen, Simon Bisson a tourné avec des jeunes de sa promo, voici deux ans, à Étretat, un moyen métrage de fiction sur Arsène Lupin, ou du moins son mythe, remis en scène de nos jours, à l'heure d'Internet et du "Deep Web".
L'intrigue se situe en été 2016. Un inconnu se faisant appeler "Arsène" vient de se faire arrêter et est entendu par la police. Il est au cœur d'une affaire bien sombre, commencée il y a quelques mois par l'annonce du retour du célèbre "gentleman cambrioleur". Ce personnage romanesque inventé il y a plus d'un siècle est devenu un hacker et mène une sorte de guérilla informatique. Ce mystérieux Arsène pense avoir découvert l'emplacement de l'argent volatilisé durant la crise de 1929. Il est entouré d'une bande fidèle. Les choses commencent à basculer quand le jeune Isidore Beautrelet, "bloggeur dissident", cherche à percer le mystère du nouvel Arsène...
Le film (qui ne dure que 35 minutes) sera suivi d'un débat avec une partie de l'équipe et avec l'association Vidéo pour tous, qui a été coproductrice de ce film.
Prix unique : 3 €.

Arsène, mauvais jours pour renaître
Ça y est, c'est le grand jour : le moyen-métrage Arsène, mauvais jours pour renaître va enfin sortir ! Et pour ce faire, une projection en "avant-première" est organisée au cinéma Le Grand Large de Fécamp. La séance aura lieu le 27 janvier 2017 à 21 heures, avec un prix unique d'entrée à 3 €.
Pour les plus curieux, elle sera suivie d'un échange avec l'équipe du film afin d'en apprendre un peu plus sur le tournage du film.
Arsène, mauvais jours pour renaître sur Facebook


Liens : Maurice Leblanc | A.A.A.L.

Par Julien Védrenne

Pied de page