Dépêche | Décès de Jacques Martin

Cela faisait sept ans que Jean Botti travaillait dans le service des soins intensifs de neurologie. Elle avait tout vu : des miracles, et des meurtres, aussi.
Belinda Bauer - Cadavre 19
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 20 août

Contenu

nécrologie

MAJ mardi 20 août

Décès de Jacques Martin
23/01/2010

Décès de Jacques Martin
Après la mort de Tibet, le monde de la bande dessinée n'aura pas eu le temps d'ôter les crêpes de deuil : le 21 janvier dernier s'éteignait Jacques Martin, à l'âge de 88 ans. Ce n'est évidemment pas à l'univers du polar qu'on songe en évoquant le nom de Jacques Martin - sa célébrité s'est en effet construite autour de la bande dessinée historique, genre auquel il a pour ainsi dire donné naissance en créant, en 1948, les fameuses "Aventures d'Alix", situées comme on le sait à l'époque de la Rome impériale. Il était par ailleurs le créateur de six autres séries, dont "Lefranc" et "Jhen". Toutes se signalent par la précision du trait, par la qualité des reconstitutions de décors et de costumes... toutes sont emblématiques de la bande dessinée réaliste et historique. Mais chacun ou presque des albums aurait sa place dans ce site car l'énigme, le mystère, et l'intrigue criminelle ne sont jamais tout à fait absents.
Ce n'est pas le lieu ici de retracer la riche biographie de ce géant de la BD franco-belge mais l'on pourra tout de même signaler que parmi les nombreux collaborateurs qu'il a formés pour le seconder et l'assister figure André Juillard, l'un des continuateurs de la série "Blake et Mortimer".
I. Roche/k-libre



Par Isabelle Roche

Pied de page