k-libre - en marge - Le Piège de la Belle au bois dormant

Marcel Schwob. Il a beaucoup écrit sur les bandits. Dans une de ses nouvelles, il parle d'une bande du Moyen Âge : des chevaliers brigands pendant la guerre de 100 ans. Cette bande s'appelait Les Faux Visages. Ils portaient des masques peints comme des visages pour se cacher.
Hervé Tanquerelle & David B. - Les Faux Visages
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 19 novembre

Contenu

Livre sonore - Policier

Le Piège de la Belle au bois dormant

Psychologique - Assassinat - Chantage MAJ jeudi 01 mars 2018

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22,9 €

Mary Higgins Clark & Alafair Burke
The Sleeping Beauty Killer - 2016
Marcha Van Boven (lecteur)
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Anne Damour
Paris : Audiolib, mars 2017
19 x 14 cm
ISBN 978-2-36762-302-3

Les riches heures d'une erreur judiciaire

Mary Higgins Clark co-signe de nouveau avec Alafair Burke une deuxième enquête de Laurie Moran. Une productrice de télé-réalité, spécialiste du cold case, a rencontré Casey Carter, qui vient de sortir de prison pour le meurtre de son fiancé et veut prouver son innocence. L'audience de l'émission, s'est-elle persuadée, peut lui être utile. Elle convainc donc la productrice de Suspicion d'en faire sa prochaine vedette. Le hic, c'est que son fiancé, Hunter, était l'héritier de l'une des plus grosses fortunes d'Amérique et que la famille n'aime guère cette publicité qui va lui être faite... Machinations, jalousies, rivalités, Casey se voit précipitée dans un enfer qu'elle n'imaginait pas. Marcha Van Boven lit ce roman d'une voix souvent basse, grave, parfois comme confiée au creux de votre oreille, à d'autres moments précipitant son débit comme pour sortir au plus vite de ce sac de nœuds... Prenant pour ainsi dire ses distances, elle mâche ses mots, joue avec les figures de style, les expressions toutes faites qui font entrer la vindicte dans le récit. Elle délie alors, s'amuse des afféteries de la langue, contient leur doucereux examen du monde. Et dans cette manière de tenir à distance le sentencieux, exhibe la distance de celle qui n'est pas dupe, pour évoquer une innocente qui ne l'est peut-être pas, jouant avec saveur de cette méfiance où notre écoute est tenue en haleine.

NdR - 1 CD MP3, 8 h 49 d'écoute.

Citation

Elle avait bataillé pour vendre son idée à Brett, affirmant que l'erreur judiciaire était un concept très tendance en ce moment.

Rédacteur: Joël Jégouzo vendredi 30 juin 2017
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page