Le ciel gris annonçait un bel orage. Il ne fallait pas avoir trop d'imagination, sinon, on pouvait vite basculer de l'autre côté de la raison. Une ambiance sombre, un grand cimetière vide, un vent qui commençait à siffler dans tous les recoins du décor jusque-là silencieux.
David Verdier - Des morts pour le colonel
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 17 juin

Contenu

-

MAJ jeudi 01 janvier 1970

Note accordée au livre:  sur 5



Age du Public

Prix: €

,
p. ; x cm

Rédacteur: jeudi 01 janvier 1970
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page