Le Secret de l'enclos du Temple

La veille du jour où mon père me suppliait de le tuer, j'étais assis seul, le soir, dans une chambre d'hôtel donnant sur l'hôpital où il avait été admis, à relire de vieux articles de journaux évoquant le suicide de ma mère.
Rob Roberge - À tout prix
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 18 février

Contenu

Roman - Policier

Le Secret de l'enclos du Temple

Historique MAJ jeudi 28 juillet 2011

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

Jean d'Aillon
Paris : Flammarion, mars 2011
574 p. ; 24 x 15 cm
ISBN 978-2-0812-5166-3

Actualités

  • 27/01 Édition: Parutions de la semaine - 27 janvier
    Parutions en petit nombre au sein desquelles se démarquent Organes vitaux, d'Elsebeth Egolm et Faux-semblants de Kjell Ola Dahl. Les Nordiques continuent d'avoir le vent en poupe. Mais pas que ! En effet, Romain Slocombe nous offre le troisième volet de "L'Océan de la stérilité" avec un Shangaï connexion dont nous n'allons vraiment pas tarder à vous parler. Les sorties poche sont monopolisées (phagocytées ?) par Babel noir et Folio policier. Ceux qui n'ont pas lu Les Survivantes, de la romancière Lalie Walker, pourront donc se rabattre sur un achat plus économique. Enfin, soulignons le choix plutôt classe de Feryane. L'un des éditeurs les plus en vue de romans en gros caractères propose Le Jeu du pendu, d'Aline Kiner et 220 volts, de Joseph Incardona. Deux petits romans très précieux, que l'on a bien aimés.
    Comme d'habitude, faites votre choix !

    Grand format :
    La Malédiction de la Galigaï, de Jean d'Aillon (Flammarion)
    Le Livre de Johannes, de Jorgen Brekke (Balland)
    Le Bal des cagoles, de Philippe Carrese (L'Écailler)
    Froid d'enfer, de Richard Castle (City, "Thriller")
    Le Féminin du temps, de Daniel Cordonnier (Favre)
    Faux-semblants, de Kjell Ola Dahl (Gallimard, "Série noire")
    Le Retour du lion, de Nelson Demille (Michel Lafon, "Thriller")
    Organes vitaux, de Elsebeth Egholm (Le Cherche Midi, "Thriller")
    Bayard et le crime d'Amboise, d'Éric Fouassier (Pascal Galodé)
    La Mise à mort du matador, de Bernard Hautecloque (Max Milo)
    Un escalier de sable, de Benjamin Legrand (Le Seuil)
    Une passion dévorante, de Jean-François Pré (Pascal Galodé)
    Shangai connexion, de Romain Slocombe (Fayard, "Noir")
    La Prophétie d'Ararat, de Sévag Torossian (Papier libre)
    L'Inscription de la terreur, de Sang Yi (Les Petits matins, "Les Grands soirs")
    De chacun selon sa haine, de Maurice Zytnicki (Loubatières)

    Poche :
    Le Secret de l'enclos du Temple, de Jean d'Aillon (J'ai lu, "Roman historique")
    L'Homme dans la vitrine, de Kjell Ola Dahl (Folio, "Policier")
    Un Russe candide, de Leif Davidsen (Babel, "Noir")
    Un scandale en Bohème suivi de Silver Blaze, d'Arthur Conan Doyle (Folio, "2 €")
    Cœur perdu en Normandie, de Joseph Fromage (L'àpart)
    Une fenêtre à Copacabana, de Luiz Alfredo Garcia-Roza (Babel, "Noir")
    Les Barricades mystérieuses, de Sébastien Lapaque (Babel, "Noir")
    Rupture, de Simon Lelic (Folio, "Policier")
    Eaux troubles en Morbihan, de Guillaume Moingeon (L'àpart)
    Meurtres à Versailles, d'Anne-Laure Morata (Le Masque, "Labyrinthe")
    Lumen, de Ben Pastor (Babel, "Noir")
    De la terre à la lune en déambulateur, de Serge Scotto (Baleine, "Noire")
    Flashback, de Jenny Siler (Folio, "Policier")
    Les Larmes des innocentes, de Joachim Sebastiano Valdez (Folio, "Policier")
    Parce que le sang n'oublie pas, de Pascal Vatinel (Babel, "Noir")
    Code 1879, de Dan Waddell (Babel, "Noir")
    Les Survivantes, de Lalie Walker (Babel, "Noir")

    Grands caractères :
    La Piste de sable, d'Andrea Camilleri (Feryane livres en gros caractères, "Policier")
    L'Îli de tous les dangers, de Natasha Cooper (Feryane livres en gros caractères, "Policier")
    220 volts, de Joseph Incardona (Feryane livres en gros caractères, "Policier")
    Le Jeu du pendu, d'Aline Kiner ((Feryane livres en gros caractères, "Policier")
    Liens : La Piste de sable |220 volts |Le Jeu du pendu |Rupture |Les Larmes des Innocentes |Bayard et le crime d'Amboise |Faux semblants |Eaux troubles en Morbihan |Les Barricades mystérieuses |Jean d'Aillon |Philippe Carrese |Leif Davidsen |Arthur Conan Doyle |Éric Fouassier |Joseph Fromage |Luiz Alfredo Garcia-Roza |Joseph Incardona |Aline Kiner |Benjamin Legrand |Simon Lelic |Ben Pastor |Jean-François Pré |Serge Scotto |Romain Slocombe |Joachim Sebastiano Valdez |Lalie Walker |Kjell Ola Dahl |Guillaume Moingeon

Louis Fronsac et l'énigme de Jacques de Molay

Louis Fronsac, en décembre 1647, est sollicité pour solutionner un mystère qui suscite nombre de convoitises. Il doit évoluer dans un climat tendu entre le début de la fronde du Parlement, qui va dégénérer en guerre civile, et des crimes en tous genres. Une nouvelle enquête passionnante du héros emblématique de Jean d'Aillon.

En cette fin d'année 1647, Roger de Rabutin, maître de camp du prince de Condé, est morose. Son avenir ne s'annonce pas brillant. Il se rend chez son oncle, Hugues de Rabutin, grand prieur des Hospitaliers de Malte, en charge de l'enclos du Temple, une cité fortifiée proche de Paris. Pour remercier son neveu d'une intercession, il lui offre l'ancienne demeure de Jacques de Molay. Roger est fou de joie ! Une maison dans l'enclos est un cadeau... royal. Alors qu'il visite sa nouvelle propriété, en cours de restauration, son regard décèle une ombre autour d'une pierre sculptée. L'ayant descellée, il atteint un coffret contenant une cinquantaine de pièces d'or, de l'époque de Philippe le Bel, et un parchemin sur lequel des lettres et des chiffres forment une suite incompréhensible.
Roger rêve, alors, de mettre la main sur ce trésor qui aurait quitté le Temple, dans trente à cinquante coffres, selon les témoignages de l'époque, avant la grande rafle. Cet argent lui permettrait d'accéder à des charges à la fois plus honorifiques et rémunératrices. Mais d'indiscrétions en indiscrétions, la nouvelle se répand, aiguisant des appétits.

Avec Louis Fronsac, Jean d'Aillon continue d'explorer une partie du XVIIe siècle, une période riche en événements, en troubles et guerres civiles.
Pour ce roman, il s'appuie sur Roger de Rabutin, connu encore aujourd'hui pour ses Mémoires et surtout pour son Histoire amoureuse des Gaules où il raconte la vie galante de la cour pendant la jeunesse de Louis XIV. Autour de Louis et Roger, l'auteur fait évoluer les principaux personnages qui, au fil des enquêtes, sont venus peupler l'univers romanesque qu'il a créé et qu'il développe. On retrouve, ainsi, Paul de Gondi qui deviendra le cardinal de Retz, auteur également de mémoires fameuses, Gaston de Tilly, etc.
Il prend pour cadre l'enclos du Temple, une cité fortifiée construite hors des murailles de Paris par les Templiers, qui a ses propres lois.
Autour de l'intrigue principale, Jean d'Aillon développe nombre d'énigmes et d'affaires secondaires authentiques. Il les puise dans des mémoires de contemporains et il comble avec brio "les trous", explicitant, à la manière d'aujourd'hui, les chroniques de l'époque qui privilégiaient la question et les condamnations laissant dans l'ombre toute la partie enquête.

Jean d'Aillon n'a pas son pareil pour restituer l'atmosphère d'une époque avec, ses mille détails, son souci de faire ressentir la réalité des choses, le temps conséquent des voyages, les risques liés. Il expose les pratiques religieuses, les méthodes inquisitoires des ecclésiastiques pour garder le pouvoir sur les individus. Il place également dans ses livres une dimension économique et financière d'une grande pertinence, faisant montre d'une maîtrise totale de la vie quotidienne de l'époque décrite.
Mais la question que l'on se pose dès les premières pages du livre est la suivante : Louis Fronsac aurait-il découvert le mythique trésor que nombre de passionnés continuent de chercher ?

Jean d'Aillon fait, avec la saga de Louis Fronsac, œuvre d'historien, jonglant avec les personnages authentiques, les événements tragiques ou humoristiques, détaillant les liens, les liaisons, les unions, les rapprochements d'intérêts.

Le Secret de l'enclos du Temple est une nouvelle pierre à l'œuvre de l'auteur, une pierre magnifiquement ciselée par ce maître conteur.

Citation

Si je découvre le trésor grâce à votre talent, je suis prêt à le partager pour moitié avec vous. Sauf s'il se trouve dans l'enceinte du Temple, auquel cas le partage se fera en trois, un tiers allant au grand prieur.

Rédacteur: Serge Perraud jeudi 11 juin 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page