Jaune Caravage

Le pays tout entier connaissait Mamma Giuseppina. D'ailleurs, personne ne disait 'Giuseppina Pratts' ou 'Mme Prats', elle était Mamma Giuseppina pour une nation entière. Elle était devenue l'icône des mères en deuil, des combattantes pour la justice et la vérité ; si familier, son visage, qu'il aurait pu remplacer celui des Madones. Non pas Madone à l'Enfant, mais Madone de Piéta étreignant le vide car elle n'avait aucun corps à bercer.
Marie Neuser - Prendre Gloria
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 23 juillet

Contenu

Roman - Policier

Jaune Caravage

Psychologique - Social MAJ jeudi 26 mars 2009

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 17 €

Gilda Piersanti
Paris : Le Passage, mars 2008
208 p. ; 20.5 x 14 cm
ISBN 978-2-84742-113-2
Coll. "Ligne noire"
Saisons meurtrières, 4

Actualités

  • 21/05 Édition: Parutions de la semaine - 21 mai
    Contrairement à la semaine dernière, cette semaine est très riche en parutions. Un des événements marquants est la sortie du dernier Michael Connelly, L'Épouvantail, au Seuil. Mais pas que. À k-libre, nous avons aimé Le Vent t'emportera, de Jean-Marc Souvira (Fleuve noir), dont les propos seront très prochainement relayés en ce site ainsi que Salt River, de James Sallis (Gallimard, "Série noire"), qui fait suite à Cripple Creek, qui ressort étrangement en version poche ! Robert Laffont, décédé cette semaine, n'aura pas eu le temps d'apprécier l'intégrale que "Bouquins", par l'entremise de François Rivière, consacre à San-Antonio. Nous espérons vous en parler très vite (surtout Maxime Gillio, san-antonien compulsif). Le reste - et même en gros caractères - est à découvrir là :

    Grand format
    Cercueil et Cie, de Margery Allingham (Baker street)
    Massacre pour une bagatelle, d'Émile Brami (L'Éditeur)
    Le Fils des brûlés, de Laurent Brard (Plon, "Nuit blanche")
    La Faute à pas de chance, de Lee Child (Le Seuil, "Thrillers")
    Hercule Poirot. 2, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie  l'intégrale")
    L'Ombre de ton sourire, de Mary Higgins Clark (Albin Michel, "Spécial suspense")
    L'Épouvantail, de Michael Connelly (Le Seuil, "Policiers")
    Le Navigateur  un roman tiré des dossiers de la NUMA, de Clive Cussler (Grasset)
    Speculator, de Gérard Delteil (L'Archipel)
    La Spirale des abysses, d'Olivier Descosse (Flammarion, "Thriller")
    Sur le fil, d'Eldon D. James (Zanzibar)
    Fesses triviales de Cannes, de Jean-Richard Fernand (Autres temps, "Temps romanesque")
    Plus fort que le doute, de Nicci French (Fleuve noir, "Thriller")
    Le Code de Cambridge, de Tony Gheeraert (Le Pommier, "Romans & plus")
    Meurtre au sommet, de José Giovanni (Hoëbeke, "Retour à la montagne")
    Le Banquet des silphes, de Arnaud Gobin (Après la lune, "Lune blafarde")
    Les Jarres chinoises, de William C. Gordon (Buchet Chastel)
    La Piste du temps d'Éric Halphen (Rivages, "Thriller")
    Les Beauc jours du Dr Nicolas, de Michel Jeury (Robert Laffont)
    Les Romans meurtriers, de Tak-hwan Kim (Philippe Picquier)
    Homicide par précaution, d'Olivier Kourilsky (Glyphe)
    Les Murmures du tombeau, de Patrick-Jérôme Lambert (First, "Thriller")
    Un peu plus loin vers les ténèbres, d'Adrian Lesniak (Denoël)
    Le Dernier souffle, de Denise Mina (Le Masque)
    Là-haut le Paradis, de Bernard Nuss (Le Verget)
    Le Seigneur de la mort, d'Eliot Pattison (Robert Laffont, "Best-sellers")
    La Fille de Neptune, de Randall Peffer (Moisson rouge)
    L'Énigme Denervaud, de Bernard Peitrequin (Aire)
    Les Courants fourbes du lac Tai, de Xiaolong Qiu (Liana Levi)
    Fin de série, de Christian Rauth (Michel Lafon)
    La Peur elle-même, de Laura Sadowski (Odile Jacob, "Thriller")
    Salt River, deJames Sallis (Gallimard, "Série noire")
    San-Antonio. 1, de San-Antonio (Robert Laffont, "Bouquins")
    San-Antonio. 2, de San-Antonio (Robert Laffont, "Bouquins")
    La Vieille qui marchait dans la mer, de San-Antonio (Fleuve noir)
    Le Vent t'emportera, de Jean-Marc Souvira (Fleuve noir)
    La Cro du diable, de Serge Vacher (Après la lune, "Lunes blafardes")
    Empereurs des ténèbres, d'Ignacio del Valle (Phébus)

    Poche
    Les Aventures de Guilhem d'Ussel, chevalier troubadour. 1, Marseille, 1198, de Jean d'Aillon (J'ai lu, "Littérature générale")
    Les Aventures de Guilhem d'Ussel, chevalier troubadour. 2, Paris, 1199, de Jean d'Aillon (J'ai lu, "Littérature générale")
    Froid comme le sang, de Alex Barclay (J'ai lu, "Thriller")
    Heureux au jeu, de Lawrence Block (Points, "Policiers")
    Carnages, de Maxime Chattam (Pocket, "Thriller")
    La Théorie Gaïa, de Maxime Chattam (Pocket, "Thriller")
    Pas de veine, de Carol Higgins Clark (LGF, "Thrillers")
    La Proie, de Martina Cole (LGF, "Policier")
    Le Verdict du plomb, de Michael Connelly (Points, "Policiers")
    État critique, de Robin Cook (LGF, "Thrillers")
    La Foire aux serpents, de Harry Crews (Folio, "Policier")
    La Malédiction du géant, de Harry Crews (Folio, "Policier")
    Onde de choc, de Clive Cussler (LGF, "Thrillers")
    Éthique en toc, de Didier Daeninckx (Folio, "Policier")
    Jusqu'au dernier, de Nicci French (Pocket, "Thriller")
    Le Labyrinthe de la rose, de Titania Hardie (LGF, "Thrillers")
    L'Espion qui venait du froid, de John Le Carré (Folio, "Policier")
    La Promesse de l'ange, de Frédéric Lenoir & Violette Cabesos (LGF, "Thrillers")
    Le Pacte Holcroft, de Robert Ludlum (LGF, "Thrillers")
    Jaune Caravage, de Gilda Piersanti (Pocket, "Thriller")
    Stand by, stand by, de Chris Ryan (Pocket, "Thriller")
    Des gens bien, de Marcus Sakey (Pocket, "Thriller")
    Cripple Creek, de James Sallis (Folio, "Policier")
    Maigret se fâche, de Georges Simenon (LGF, "Policier")
    Corbeau à Hollywood, de Joseph Wambaugh (Points, "Policiers")

    Grands caractères
    Chaos sur Bruges, de Pieter Aspe (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    Peur noire, d'Harlan Coben (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    Au pays des ombres, de Gilbert Gallerne (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    La Croix des outrages, de Hélène Legrais (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    Liens : Heureux au jeu |Le Verdict du plomb |Des gens bien |La Piste du temps |Jean d'Aillon |Pieter Aspe |Lawrence Block |Maxime Chattam |Agatha Christie |Michael Connelly |Harry Crews |Clive Cussler |Didier Daeninckx |Gérard Delteil |Olivier Descosse |D. James Eldon |Nicci French |Tony Gheeraert |Éric Halphen |Olivier Kourilsky |Gilda Piersanti |Frédéric Dard |Georges Simenon |Jean-Marc Souvira |Serge Vacher |François Rivière

Ce qu'il faut savoir sur la série

À Rome, au début des années 2000, la jeune inspectrice Mariella De Luca et le commissaire D'Innocenzo sont confrontés au passé et au présent d'une ville riche en émotions. "Saisons meurtrières" est une tétralogie romanesque où les senteurs, les couleurs et le climat revêtent une importance capitale. La sauvagerie des meurtres à élucider côtoie l'intensité charnelle d'une inspectrice en quête d'amour. Gilda Piersanti, dans un exercice littéraire subtil, réussit un savant mélange.

Dernière sortie pour Mariella De Luca

À Rome, pendant la Nuit Blanche, sur les bords du Tibre, Eva a la carotide tranchée. Retrouvée énucléée par le chien d'un septuagénaire, la jeune fille de 17 ans se révèle être une véritable énigme pour l'inspecteur Mariella De Luca et son équipière Silvia Di Santo. Eva était une très belle adolescente qui captivait les élèves de sa classe. Elle avait jeté son dévolu sur la meilleure élève, Leonora, faisant d'elle une véritable amie complice. Pourtant, Eva couchait avec Boris, l'amant de sa mère. Elle avait poussé ce même Boris dans les bras de la vierge Leonora. Quant à elle, elle se réfugiait dans la drogue, l'alcool et l'ivresse que lui procurait sa Vespa rouge pour fuir ses rêves de top model à la Kate Moss. Un pendentif représentant un corbeau avec l'inscription "Nevermore" est une des clés du mystère. Pour les autres, il faut chercher dans les petites histoires de deux familles aux nombreux drames cachés.

Gilda Piersanti nous plonge dans un drame italien aux multiples ramifications. Mariella De Luca n'est pas à l'abri des dérives sentimentales alors qu'elle tente de dénouer une intrigue adolescente tout droit tirée d'une tragédie grecque. Jaune Caravage est un roman d'atmosphère, intelligent et saupoudré de culture, empreint d'une douce mélancolie qui accompagne encore longtemps après qu'on l'a refermé.

Citation

Eva l'avait sortie de l'ombre en la désignant du doigt comme le Christ de Caravage sort Matthieu de son tripot obscur et l'inonde de lumière jaune. Jaune Caravage.

Rédacteur: Julien Védrenne mercredi 16 novembre 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page