Mortels regards

J'hésite beaucoup à te donner un coup de main, car tu me parais du genre à chercher les ennuis. Et les ennuis c'est contagieux.
Andrea Camilleri & Carlo Lucarelli - Meurtre aux poissons rouges
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange rouge
Le nouveau roman de François Médéline nous emmène à Lyon il y a une vingtaine d'années. Une brigade p...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 22 janvier

Contenu

Roman - Policier

Mortels regards

Fantastique - Social - Mafia MAJ lundi 08 octobre 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22,5 €

Michael Koryta
The Cypress House - 2011
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Pierre Namia
Paris : Calmann-Lévy, septembre 2012
428 p. ; 22 x 15 cm
ISBN 978-2-7021-4267-7
Coll. "Robert Pépin présente"

Actualités

  • 11/04 Édition: Parutions de la semaine - 11 avril
    Exceptés les romans d'Élisa Vix et de Martin Cruz Smith en grand format, et cet étrange ouvrage de Didier Daeninxks illustré par Joe G. Pinelli, il y a ce coup éditorial pour valoriser le fond Omnibus. Des romans épuisés, seulement disponibles dans des anthologies, et qui redonnent goût (s'il était nécessaire) à Dashiell Hammett ou à Ellery Queen ou encore à Mickey Spillane. Mais c'est aussi l'occasion de découvrir Laura, de Vera Caspary, qui a donné lieu à une adaptation cinématographique brillante avec la ravissante Gene Tierney. Sinon, tant en bandes dessinées qu'en jeunesse la semaine est chargée. En BD, la Seconde Guerre mondiale est omniprésente, mais le crime de masse laisse souvent sa place au crime singulier. En jeunesse, les éditions Rageot avec leurs deux collections "Thriller" (David S. Khara) et "Heure noire" (Jean-Luc Luciani) multiplient les parutions. À noter un petit essai comme on les aime bien : Le Polar dans la transition démocratique espagnole : le cas de Tatuaje (1974) de Manuel Vásquez Montalbán et de Protesis (1980) de Andreu Martin, de Mélanie Fesne (ÉPURE, "Studia Remensia"). Mais, comme d'habitude, faites votre choix !

    Fictions adulte grand format :
    La Souris de l'abbé Jouvence, de Gilles Calamand (La Clé du chemin)
    Laura, de Vera Caspary (Omnibus, "Bibliomnibus. Polar")
    Croque-messieurs : roman policier gay, de Philippe Cassand (EGL)
    La Sagesse du père Brown, de Gilbert Keith Chesterton (Omnibus, "Bibliomnibus. Polar")
    Le Tableau papou de Port-Vila : roman noir mis en couleurs par Heinz von Furlau, de Didier Daeninckx & Joe Giusto Pinelli (Le Cherche midi, "Romans")
    Psychanalyse d'un crime, de Nicolas Freeling (Omnibus, "Bibliomnibus. Polar")
    Ghosting, de Kirby Gann (Le Seuil, "Policiers")
    La Dernière carte, de Carin Gerhardsen (Fleuve, "Fleuve noir")
    Dernier bridge au Croisic, de Serge Guérout (Le 28 août, "28-8 police !")
    Jungle urbaine, de Dashiell Hammett (Omnibus, "Bibliomnibus. Polar")
    Le Dernier témoin, de Kim Sôngjong (Actes Sud, "Actes noirs")
    Le Signe de la croix, de Chris Kuzneski (Le Cherche midi, "Thrillers")
    L'Épreuve de l'acide, de Élmer Mendoza (Métailié, "Bibliothèque hispano-américaine")
    Le Cas de l'inspecteur Queen, de Ellery Queen (Omnibus, "Bibliomnibus. Polar")
    L'Obsession, de James Renner (Super 8)
    Les Neuf clés de l'antiquaire, de Martin Rua (City, "Thriller")
    Meurtre à Rixensart : petits scrupules et grandes vertus, de Anouchka Sikorsky (M. Dricot)
    Séduction, de Karin Slaughter (Grasset, "Roman")
    La Suicidée, de Martin Cruz Smith (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente")
    J'aurai ta peau, de Mickey Spillane (Omnibus, "Bibliomnibus. Polar")
    Où est passé Landolfi ? : histoires courtes, de Pierre Tobler (Tatamis, "Essai")
    Les Disparus de la Garonne, de Patrice Vergès (Vents salés)
    L'Hexamètre du Quintilien, d'Élisa Vix (Le Rouergue, "Noir")
    Le Sang lié des Ardennes, de David Waucquez (M. Dricot, "Roman policier")
    Mise en Cène, de Wayne Williams & Darren Allan (Fleuve, "Fleuve noir")

    Fictions adulte poche :
    Fin de course, de C. J. Box (Points, "Policiers")
    La Colère des anges, de John Connolly (Pocket, "Thriller")
    La Clé du tigre, de Philippe Dessertine (J'ai lu, "Policier")
    L'Ombre des Templiers, de William Dietrich (Pocket, "Thriller")
    Mortels regards, de Michael Koryta (Le Livre de poche, "Thriller")
    Le Collectionneur de chair, de C. E. Lawrence (Ma, "Poche")
    Une belle saloperie, de Robert Littell (Points, "Policier")
    Les Hommes de paille, de Michael Marshall (J'ai lu, "Thriller")
    La Colonie du diable, de James Rollins (Pocket, "Thriller")
    Les Péchés de nos pères, de Lewis Shiner (Pocket, "Thriller")
    Corbeau, de Vidar Sundstøl (Points, "Roman noir")
    Ring ; Double hélice ; La Bouche, de Koji Suzuki (Pocket, "Thriller")
    Celui que tu cherches, de Amanda Kyle Williams (Le Livre de poche, "Thriller")

    Bande dessinée :
    Antartica. 1, Jeux de dupes, de Jean-Claude Bartoll & Bernard Köllé (Glénat, "Grafica")
    Batman : no man's land, collectif (Urban comics, "DC classiques")
    Racines, de Patrice Buendia, Philippe Chanoinat & Roberto Zaghi (Bamboo, "Grand angle")
    Karma salsa. 3, de Joël Callède, Philippe Charlot & Frédéric Campoy (Dargaud)
    La Rafale : cycle 1. 3, Terminus Saïgon, de Patrick Cothias, Patrice Ordas & Winoc (Bamboo, "Grand angle")
    Il s'appelait Geronimo, de Étienne Davodeau & Joub (Vents d'ouest)
    Épreuve de sang, de Vincent Delmas & Riccardo Crosa (Le Lombard)
    Bandiagara, de Fred Duval & Emem (Delcourt, "Série B")
    Astonishing X-Men : boîte à fantômes, de Warren Ellis & Simone Bianchi (Panini comics, "Marvel. Marvel Dark")
    La Poursuite : contre sens, de William Henne (La Cinquième couche)
    La Nuit des morts-vivants : après l'Apocalypse. 2, de David Hine (Panini comics, "100 % Fusion comics")
    Clair-obscur, de Kathryn Immonen & Stuart Immonen (Vents d'ouest, "Intergra")
    Demain sera sans nous, de Philippe Jarbinet (Casterman, "Ligne d'horizon")
    Destins croisés, de Philippe Jarbinet (Casterman, "Ligne d'horizon")
    Là où tombent les hommes, de Philippe Jarbinet (Casterman, "Ligne d'horizon")
    Omaha Beach, de Philippe Jarbinet (Casterman, "Ligne d'horizon")
    Les Sept vierges, de Nicolas Jarry, Benoït Rivière & Guillaume Tavernier (Delcourt, "Machination")
    Crossed : terres maudites. 2, de David Lapham & David Hine (Panini comics, "100 % Fusion comics")
    Wotan : cycle complet, de Éric Liberge (Dupuis)
    Ceux qui restent, de Lupano & Paul Cauliet (Dargaud)
    La Nueve : les républicains espagnols qui ont libéré Paris, de Paco Roca (Delcourt, "Mirages")
    Le Plus dur est la chute, de Duane Swierczynski (Panini comics, "100 % Fusion comics")
    Toujours plus à l'ouest, de Erwann Terrier & Vincent Bernière (Dupuis)
    Caf la bou, de Denis Vierge (Des bulles dans l'océan)
    Fantomiald, de Walt Disney (Glénat, "Grandes sagas Disney")

    Comics :
    Evil eater. 1, de Issei Eifuku & Kojino (Ki-oon)
    DMAT : disaster medical assistance team. 3, de Hiroshi Takano & Akio Kikuchi (Kaze Manga, "Seinen")

    Fictions jeunesse :
    Contes et légendes d'Amérique du Nord, par Ulysse Wendat & Pamela Peter (À vol d'oiseau, "Contes du monde entier")
    Cent visages, de Thomas Géha (Rageot, "Thriller")
    Deux enquêtes de l'inspecteur Cito : CP et CE1. 1 (Hachette Éducation, "Petites enquêtes")
    Deux enquêtes de l'inspecteur Cito : CP et CE1. 2 (Hachette Éducation, "Petites enquêtes")
    La Nuit de l'étrangleur, de Évelyne Jouve (Rageot, "Heure noire")
    Après la peine, de Ahmed Kalouaz (Le Rouergue, "DoAdo")
    Thunder, de David S. Khara (Rageot, "Thriller")
    Mange conneexion, de Jean-Luc Luciani (Rageot, "Heure noire")
    Surgi du passé, de Christophe Miraucourt (Rageot, "Heure noire")
    Foulée d'enfer, de Jean-Christophe Tixier (Rageot, "Heure noire")
    À la poursuite de l'homme de l'ombre : CE2 et CM1 (Hachette Éducation, "Petites enquêtes")
    Le Code de César : CE2 et CM1 (Hachette Éducation, "Petites enquêtes")

    Cinéma, télévision & radio :
    Les Écrans de l'ombre : la Seconde Guerre mondiale dans le cinéma français, 1944-1969, de Sylvie Lindeberg (Points)

    Enseignement & français :
    Cinq nouvelles sur la cruauté ordinaire, collectif (Flammarion, "Étonnants classiques")
    L'Esclave du lagon, de Didier Daeninckx (Larousse, "Petits classiques Larousse")

    Littérature (théorie & études) :
    Le Polar dans la transition démocratique espagnole : le cas de Tatuaje (1974) de Manuel Vásquez Montalbán et de Protesis (1980) de Andreu Martin, de Mélanie Fesne (ÉPURE, "Studia Remensia")

    Théâtre (pièces) :
    McBeth, de William Shakespeare (J.-P. Vasseur, "Progressez en anglais grâce à...")

    Criminologie & prisons :
    Une histoire de la pédophilie : XIXe-XXe siècle, de Anne-Claude Ambroise-Rendu (Fayard, "Histoire")
    Traité sociologique de criminalité financière, de Frédéric Compin (L'Harmattan, "Logiques sociales")
    9 m 2, de Vanessa Cosnefroy (Stock)
    24 jours : la vérité sur la mort d'Ilan Halimi, de Ruth Halimi & Émilie Frèche (Points, "Documents")
    Un visa pour l'enfer : une femme combat les marchands du sexe, de Célhia de Lavarène (J'ai lu, "Essai")
    Justice criminelle : dossiers brûlants : Outreau, Francis Heaulme, Émile Louis, Ranucci, Hardy, Seznec, Dominici, Touvier, etc., de Frédéric Valandré (Tatamis, "Essai")

    Problèmes sociaux & sécurité publique :
    Les Armes du terrorisme : la vérité dévoilée, de Gérard Desmaretz (Chiron)
    Liens : Fin de course |La Colère des anges |L'Ombre des Templiers |Les Péchés de nos pères |Mise en Cène |Gilbert Keith Chesterton |Didier Daeninckx |Joe G. Pinelli |Dashiell Hammett |Élmer Mendoza |Martin Cruz Smith |Mickey Spillane |Élisa Vix |C.J. Box |John Connolly |William Dietrich |Michael Koryta |Robert Littell |Lewis Shiner |Vidar Sundstøl |Joël Callède |Warren Ellis |David Lapham |Duane Swierczynski |David S. Khara |Jean-Luc Luciani |Vera Caspary

  • 21/09 Édition: Parutions de la semaine - 21 septembre

Fantastique social

La crise actuelle que traverse le monde occidental offre aussi l'occasion aux écrivains de revenir sur les crises précédentes, et pour les Américains de se souvenir de la Grande crise de 1929. C'est aussi une bonne façon de renouer avec le grand roman américain sur la pauvreté, la lutte des exclus, à l'instar des grands romans noirs classiques, comme ceux de John Steinbeck ou On achève bien les chevaux de Horace McCoy. C'est donc le décor temporel que choisit Michael Koryta pour son nouveau roman. Les récents désastres des catastrophes naturels ont également remis en lumière le Sud cher à James Lee Burke, et c'est tout naturellement que l'auteur se tourne non vers la Louisiane mais vers la Floride où au début des années 1930 une tornade a causé d'énormes dégâts.

Michael Koryta va donc utiliser les thèmes classiques pour mettre en scène son histoire : deux vagabonds, deux étrangers, arrivent dans une petite ville, aux mains de la mafia. Ils se prennent d'amitié pour une femme seule qui essaye de survivre en faisant vivoter son hôtel. Ils vont l'aider et tombent tous les deux amoureux. Mais l'explosion dans sa voiture d'un ramasseur de fonds pour la mafia attire l'attention sur eux et les voilà surveillés par la police, liée aux truands. Comment, au sein d'une nature hostile (outre les éléments naturels, il y a des serpents d'eau et autres joyeusetés), les deux personnages vont essayer de s'en sortir, voilà tout l'enjeu du roman. À ces éléments, Michael Koryta ajoute - peut-être l'influence du lieu et les réminiscences de James Lee Burke - une touche légère de fantastique car son personnage central, Arlen Wagner, a découvert sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale qu'il a le don de voir les morts futures. Il constate que la mort se rapprochant, les gens autour de lui commencent à fumer des yeux, signe de l'évaporation de leur âme. De plus, il semble avoir reçu une partie du pouvoir de son père, capable de converser avec les morts...

Mortels regards oscille donc, avec grâce, entre un pôle hyper réaliste - une description sèche de la tentative de survie des pauvres gens au milieu d'une crise économique avec l'ajout de catastrophes naturelles et la pression de groupes mafieux - et une échappée entre l'amour naissant d'un couple de "paumés" et la façon dont le héros va concilier sa vie, son passé et ses "pouvoirs". Ces deux parties s'emboitent pour offrir un roman qui en s'inspirant d'une période connue présente une variation de qualité sur des thèmes classiques.


On en parle : La Tête en noir n°159

Citation

Tolliver était costaud mais pas en forme. Rapidement l'effort que ça demandait de tabasser Arlen dans cette pièce chaude et humide laissa des traces et il se mit bientôt à respirer presque aussi bruyamment que lui.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 10 mars 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page