Dobermann : l'intégrale. 1

T'as un problème avec la réalité ?
Dominique Sylvain - Passage du désir
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Succession
Le Kimbavu est un État imaginaire d'Afrique Centrale isolé du monde et pourvu de son dictateur local....
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 30 septembre

Contenu

Roman - Policier

Dobermann : l'intégrale. 1

Politique - Braquage/Cambriolage - Gang - Procédure MAJ mercredi 19 juin 2013

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 24 €

Joël Houssin
Paris : Ring, mai 2013
1240 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 979-10-91447-07-2

Actualités

  • 28/11 Édition: Parutions de la semaine - 28 novembre
    À l'approche des fêtes de fin d'année, les auteurs et les éditeurs y vont de leurs ouvrages de saison. C'est ainsi que la romancière britannique Anne Perry nous invite à un Noël à Kanpur, selon une formule qui a su convaincre du temps de Agatha Christie. Les nouvelles publications sont peu nombreuses et Rivages en profite pour faite reparaître des romans cultes en poche mais en collector avec des couvertures design. Et c'est une bonne idée ne serait-ce que pour faire (re)vivre un fond. Dans ces sorties, James Ellroy, Dennis Lehane et Donald Westlake... De l'Américain et du lourd. Pas grand-chose à se mettre sous la dent hormis la collection "Histoire et documents" des éditions De Borée qui s'appuie sur ses Grandes affaires criminelles, et Jungle qui met 24 heures chrono en bande dessinée tandis que Jacques Tardi continue de faire des bulles avec les carnets de guerre de René Tardi. Les amateur de Nicolas Le Floch pourront se repaître d'un ouvrage collectif fruit des actes de la journée d'études du 22 mars 2013 à l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle. Signalons au passage la parution d'un hors série d'Alibi. La revue est en grand danger faute d'avoir su ou pu ou les deux fidéliser un public en nombre. Et c'est bien dommage...

    Fictions adulte grand format :
    Faux silence, vrais meurtres : policier, de David Max Benoliel (Ex æquo, "Rouge")
    Dobermann, l'intégrale : thriller. 2, de Joël Houssin (Ring)
    Dobermann, l'intégrale : thriller. 3, de Joël Houssin (Ring)
    Les Trois crimes de Noël, de Christian Jacq (J, "Les Enquêtes de l'inspecteur Higgins")
    Dossier Korrigan, de Raymond Khoury (Presses de la Cité)
    Dans la peau de Léo Granetti, de Jean-Luc Lourençq (Yucca)
    Esquisses en sous-sol, de Gérard Sévin-Vion (Nord Avril)
    Kind of black, de Samuel Sutra (Flamant noir)

    Fictions adulte poche :
    Le Tueur triste, de Frédéric Dard (Pocket, "Frédéric Dard")
    Le Dahlia noir, de James Ellroy (Rivages, "Noir")
    Shutter Island, de Dennis Lehane (Rivages, "Noir")
    Les Deux premières enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt, de Anne Perry (10-18, "Grands détectives")
    Un Noël à Kanpur, de Anne Perry (10-18, "Grands détectives")
    Tromper la mort, de Maryse Rivière (Fayard, "Policier")
    Fleur de nave vinaigrette, de San-Antonio (Pocket, "Thriller. San-Antonio")
    Le Couperet, de Donald Westlake (Rivages, "Noir")

    Bandes dessinées :
    24 underground : une histoire inédite de Jack Bauer en BD, de Ed Brisson & Michael Gaydos (Jungle)
    Le Chemin des larmes, de Frédéric Chabaud & Julien Monier (Physalis, "La Faucheuse de moissons")
    Croire à la paix, de Marie-Thérèse Fischer (Le Signe, "Cette histoire qui a fait l'Alsace")
    Moi René Tardi, prisonnier de guerre au Stala I B. 2, Mon retour en France, de Jacques Tardi (Casterman)
    Milan K. : premier cycle : intégrale, de Sam Timel & Corentin (Humanoïdes associés)
    Soda. 13, Résurrection, de Tome & Dan Verlinden (Dupuis)
    Irmina, de Barbara Yelin (Actes Sud-L'An 2)
    Duel sur Mig Alley, de Frédéric Zumbiehl & Jean-Michel Arroyo (Dupuis, "Les Aventures de Buck Danny")

    Mangas :
    Prisonnier Riku. 1, Descente en enfer, de Shinobu Seguchi (Akata)
    Prisonnier Riku. 2, Résister ou mourir, , de Shinobu Seguchi (Akata)

    Littérature de jeunesse (documentaire) :
    La Petite fille du Vel'd'Hiv, de Annette Muller (Le Livre de poche jeunesse, "Historique")

    Fictions jeunesse :
    Les Fiancés de la Grande Guerre, de Sylie André (L'Harmattan, "Archipels")
    Une super-enquête pour les experts, de Sylvie Chantal (Nord Avril)
    Inspecteur Toutou : pièce un 1 acte pour enfants : Crac ! Dans le sac ! : pièces pour Marionnettes, de Pierre Gripari (École des loisirs, "Neuf en poche")

    Cinéma, télévision & radio :
    Nicolas Le Floch, un expert au temps des Lumières : actes de la journée d'études du 22 mars 2013 à l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, collectif (L'Harmattan, "Les Médias en actes")

    Essais littéraires :
    L'Enfer de Verdun, de Félicien Champsaur (Le Vampire actif, "Les Rituels pourpres")
    Éclats de 14, de Jean Rouaud (Dialogues)

    Littérature (théorie & études) :
    Alibi : vous en aurez tous besoin un jour, hors série. Les 100 polars incontournables : rencontres avec David Peace, Camilla Läckberg, George Pelecanos, Leonardo Padura, collectif (Ayoba)

    Théâtre (pièces) :
    Le Dernier train, de Natacha Astuto (Les Mandarines, "Théâtre")

    Langage & linguistique :
    Anti-Chamberlain : considérations d'un linguiste sur les Essais de guerre de Houston Steward Chamberlain et l'évaluation de la langue en général, de Leo Spitzer (Lambert-Lucas, "La Lexicothèque")

    Langue française :
    Le Poilu tel qu'il se parle : dictionnaire des termes populaires récents et neufs employés aux armées en 1914-1918, étudiés dans leur étymologie, leur développement et leur usage, de Gaston Esnault (Les Équateurs, "Fac-similés")

    Biographies & généalogie :
    Il faut que je raconte : conversations avec son fils, Pierre Aron, de Edith Aron & Pierre Aron (L'Harmattan, "Récits. Rue des Écoles")
    L'Âme allemande : étudiée dans le désastre de Musson (22 août 1914) et la captivité qui s'en est suivie, de Paul-Denis Navez (Memogrames)
    Journal d'une survivante, d'Eva Schloss (Terra Nova)
    Face au miroir sans reflet : récit, de Charles Zelwer (L'Harmattan, "Récits. Rue des Écoles")

    Histoire de France :
    Le Cœur des femmes de France : extraits de La Chronique de la Grande Guerre ((1914-1920), de Maurice Barrès (Lacour-Ollé, "Rediviva")

    Histoire de l'Europe :
    Roger Simon : engagé volontaire dans la 2e DB du général Leclerc, de Jean Dautroff (ID)
    Les Étrangers dans la Grande Guerre, de Laurent Dornel (Documentation française, "Le Point sur l'immigration en France")
    Du Charolais à la Russie du Nord, 1914-1919 : le parcours d'un combattant, de Marc Émorine (L'Onde)
    Les Poilus parlent aux Boches : l'histoire inconnue des fraternisations, de Mathieu Fantin (La Boîte à Pandore, "Histoire")
    1914-1918 : la prise en charge des morts pour la France et l'invention du soldat inconnu, d'Alain Gauthier (Un autre reg'art)
    Les Pertes allemandes de l'après-guerre : expulsion, travaux forcés, prisonniers de guerre, faim, camps de concentration de Staline en Allemagne, de Heinz Nawratil (Akribeia)
    Les Armes secrètes du IIIe Reich : Hitler aurait-il pu gagner la guerre ?, de Laurent Tirone (Ixelles)

    Histoire des autres continents :
    Le Portail, de François Bizot (Versilio)
    Chief Nana : l'irréductible apache, de Givanni-Michel Del Franco (Le Chant des hommes)
    Pol Pot, de Nicolas Tandler (Pardès, "Qui suis-je ?")

    Régionalisme :
    Quand la Grande Guerre s'invite à Brive, 1914-1917 : histoire de deux hôpitaux de l'arrière, de Jérémy Brunet (PULIM, "Rencontre des historiens du Limousin")
    Épernay 14-18, de Pierre Guy (D. Guéniot)
    La Mémoire de la Première Guerre mondiale dans les Pyrénées-Atlantiques, sous la direction de Laurent Jalabert (Cairn)
    1914-1918 : le Valenciennes meurtri, collectif (Nord Avril)
    Les Mystères de Bretagne, collectif (De Borée, "Histoire et documents")

    Criminologie & prisons :
    Marseille, capitale du crime ?, de Frédéric Diefenthal (Michel Lafon)
    Les Grandes affaires criminelles de Lorraine, collectif (De Borée, "Histoire et documents")
    Les Grandes affaires criminelles du Languedoc-Roussillon, collectif (De Borée, "Histoire et documents")
    Pétrole et corruption : le dossier Mi.Fo.Biali dans les relations italo-libyenne 1969-1979, de Mario Morellato (ENS, "Gouvernement en question(s)")
    En quête de réel : réflexions sur le droit de punir, le fouriérisme et quelques autres thèmes : entretien avec Tony Ferri, de René Schérer & Tony Ferri (L'Harmattan, "Logiques de pénalités contemporaines")

    Politique, conditions et conjonctures politiques & personnages politiques :
    Malcom X : une vie de réinventions (1925-1965), de Manning Marable (Syllepse, "Radical America")

    Politique, théories, idéologies & partis :
    Lettres rebelles, choisies et présentées par Patrick Farbiaz (Le Passager clandestin)

    Problèmes sociaux & sécurité publique :
    Courage et dévouement : pompiers de France, de Carlo Zeglia & Djamel Ben Mohamed (Carlo Zaglia, "Beaux-livres")

    Science militaire :
    Le Petit gendarme illustré de A à Z, de Jasna Stark & Robert Amet (SPE Militariat)
    Liens : Shutter Island |Shutter Island |Milan K. - 1. Le Prix de la survie |Milan K. - 2. Hurricane |Kind of black |Joël Houssin |Raymond Khoury |Frédéric Dard |James Ellroy |Dennis Lehane |Anne Perry |Maryse Rivière | San-Antonio |Donald Westlake |Jacques Tardi | Corentin |Jean-Michel Arroyo |Alibi

Prendre à la gorge et ne jamais desserrer

Pour la France, la fin des années des années 1970 et le début des années 1980 constitue un tournant important : alternance politique, arrivée en force des mouvements rock et punk radicaux, philosophie de Foucault centrée sur des marginaux - folie, prison, etc. -, et nouvelle vague d'écrivains dans les genres populaires. Le tout se constitue aussi autour d'un goût affirmé pour une marginalité qui n'est plus uniquement représenté par les fleurs hippies "peace and love", mais qui s'accompagne d'une certaine violence. Tout ceci pourrait être symbolisé par le succès de Trust, qui appuie par une musique tonitruante un discours qui fait la part belle aux truands et aux quartiers de haute sécurité. C'est également la période où Flic ou voyou, film avec Jean-Paul Belmondo, montre que la frontière entre les deux mondes devient flou. Un flou qui est renforcé avec la mort de Jacques Mesrine - dont des textes seront mis en musique par Trust -, une mort qui reste sujette à controverse, une mort qui mettra en avant l'Office de répression du banditisme. C'est dans ce cadre général que Joël Houssin, après des débuts fracassants dans le monde de la SF va composer sa "saga" Dobermann. Stylistiquement, les récits seront efficaces, prenants, denses, jonglant entre un argot un peu daté (mais qui était peut-être déjà daté à la parution) et reprenant quelques éléments de la mythologie classique du roman de gangsters : honneur, amitié virile, passage en prison avec indics, coups calibrés...

Son personnage central, Yan Lepentrec, est un être à part dans cet univers, épaulé par un grand chien racé : individualiste, calculateur, construisant ses affaires comme des parties d'échecs, il est également un homme amoureux, qui peut parfois sombrer dans la déprime. Face à lui, nous allons suivre une équipe de policiers de choc avec un commissaire qui se préoccupe de résultats avant tout et n'hésite pas à torturer, à mentir, et à laisser pourrir une situation pour pouvoir flinguer à tout va. Autour de lui, un ancien coureur automobile qui continue ses rallyes dans les filatures des bandits et Le Clodarec, un policier breton, blessé à la tête d'un coup de crosse qui lui déforme le crâne et qui reste sans doute le dernier élément de stabilité républicaine dans cette lutte romantique.
Car il y a du romantisme échevelé dans cette course effrénée entre flics et voyous. Poésie sourde des espaces urbains ou envolées dans les campagnes où les gangsters se planquent, amour entre le Dobermann et sa compagne, sentiments d'amitié, de solidarité qui s'amplifient au détriment même de la vie, champagne qui coule à flots. Du romantisme dans cette lutte entre des forces presque jumelles qui s'opposent sans cesse, broyant ceux qui se trouvent au centre victimes de la Fatalité : petits truands qui ne font pas le poids mais qui sont des pions utiles, indics de la police que l'on tue, en passant, comme si de rien n'était, passants qui ma foi n'avaient qu'à pas passer, avocats qui oscillent entre leur métier et la fascination qu'exerce la truanderie... Souvent en quelques pages ou lignes, un personnage secondaire est dressé dans une vérité forte comme ce gendarme sans ambition mais poussé par son épouse, ou ces immigrés jamaïcains, ou enfin ce prisonnier qui veut rester neutre...

Dans l'ordre, Le Dobermann américain présente les forces en présence et installe les personnages dans un décor provincial suintant l'ennui, les rancœurs et les mesquineries. Les crocs du Dobermann raconte comment le gangster monte un plan diabolique pour se venger des forces de police, en les poussant à venir se battre sur un hold-up. Le Dobermann et le phénix, à l'inverse, montre comment la machination d'un petit groupe de gangsters devient pour les forces de police l'occasion de dresser un piège. La Nuit du Dobermann déroule le plan compliqué du gangster pour liquider une faction de truands et rétablir une sorte de société national du crime. Dans Le Dobermann et les rastas, Joël Houssin s'amuse avec une "famille" mafieuse française, à la Albert Simonin, qui s'englue et perd le contrôle de son territoire, gangrené par de jeunes loups, sans foi ni loi, ni même autre but que de fumer des pétards (une parabole sur les jeunes auteurs en SF et polar qui essayaient de secouer le cocotier des vieux briscards du roman populaire ?). Plus noir qu'un Dobermann est le premier volume ouvertement politique puisqu'il décrit milieu 1981 l'alternance politique au travers d'une sombre magouille où tenants de l'ancien régime giscardien et nouveaux socialistes tentent de redistribuer le pouvoir. Là, face à l'appareil d'État, le Dobermann ne pourra pas faire grand-chose, et se retrouvera en prison ce qui permet de développer dans le dernier volet de cette intégrale, À la santé du Dobermann, l'épisode classique du truand en prison, essayant de se sauver, au milieu des "moutons" et des dangers de la vie carcérale.

La série s'est concentrée sur des figures marquantes. D'un coté un truand solitaire, sorte de justicier lupinien violent, fidèle au code de l'honneur, mais qui sait être machiavélique et, de l'autre, une équipe de policiers, dignes de Javert, obsédés par le besoin d'arrêter celui qu'ils poursuivent (en y mettant plus ou moins les gants), bref la lutte immémoriale entre Bien et Mal, ici détournée, car qui peut réellement séparer le bon grain de l'ivraie ?Grâce aux légères allusions à la politique et à la vie quotidienne des années 1980, au style nerveux et dense, parsemé d'un argot intemporel, à la fluidité des intrigues qui mixent, avec bonheur, des plans conçus avec soin et les impondérables qui relancent des improvisations nécessaires, la série "Dobermann" a plus que bien vieilli et s'est même bonifiée avec l'âge.

NdR - Dobermann : l'intégrale. 1 comporte les romans suivants parus entre 1981 et 1982 : Le Dobermann américain, Le Dobermann et le phénix, La Nuit du Dobermann, Le Dobermann et les rastas, Plus noir qu'un Dobermann & À la santé du Dobermann.

Citation

Je comprenais mal, avant, pourquoi la plupart des gens avaient les jetons des flics. Maintenant en vous voyant travailler, je crois que j'ai pigé.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 06 juillet 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page