Les Mères

Cette nuit, sa femme est tombée dans l'escalier. "Ne te soucie point du lendemain", dit l'homme sage. Il a raison.
Yi Sang - L'Inscription de la terreur
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 15 décembre

Contenu

Roman - Thriller

Les Mères

Psychologique MAJ mercredi 21 août 2013

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

Samantha Hayes
Until You're Mine - 2013
Traduit de l'anglais par Florianne Vidal
Paris : Le Cherche midi, avril 2013
424 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-7491-3045-3
Coll. "Thriller"

Actualités

  • 16/05 Édition: Parutions de la semaine - 16 mai
  • 14/06 Prix littéraire: Sélections 2013 des Grands Prix de la littérature policière
  • 26/04 Édition: Parutions de la semaine - 26 avril
    Très peu de parutions concernant les romans adulte cette semaine et, hormis ce Marseille's burning, de Cédric Fabre, il semble bien qu'il n'y ait pas grand-chose qui se démarque. Au risque donc d'être taxé de subjectif (l'auteur nous a régalé de ses critiques polar et rock sur k-libre), je vous conseille cette immersion dans la cité phocéenne aux côtés de la pègre et d'un adolescent croate en perte d'illusions. Nous n'avons pas encore lu ce roman, mais la maison d'édition est actuellement en train de se créer un joli catalogue - surtout en littérature contemporaine -, donc il faut s'attendre à un roman noir intéressant de la part d'un écrivain qui s'est montré étrangement absent ces dernières années. Hormis les rééditions en masse de "Blake et Mortimer", la bande dessinée s'offre une jolie immersion noire par l'entremise des éditions Casterman. Entre la brillante adaptation du Canicule, de Jean Vautrin, par l'époustouflant Baru, et la non moins jolie adaptation de La Différence, de Charles Willeford, par Mako et Daeninckx, il y a du choix que ne saurait contrecarrer l'appel tout en vieux quotidien du retour de Nestor Burma dans une enquête Boulevard... ossements. Sinon, les vacances d'été sont déjà là dans l'esprit de certains éditeurs. Nathan y va de ses "Énigmes de vacances". Jetez-y un œil ! Pour les inconditionnels, il y a aussi un nouvel ouvrage sur Lino Ventura...

    Fictions adulte grand format :
    Vade retro Dimitri, de Juan Bas (Le Rouergue, "Noir")
    La Colère des anges, de John Connolly (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Meurtre sur l'avenue B, de Peter De Jonge (Les Escales, "Les Escales noires")
    Le Doigt du sang, de Jean-Marc Demetz (Nouvelles éditions Krakoen, "Forcément noir")
    Lo canhàs deux Baskervilles, d'Arthur Conan Doyle (Des régionalismes, "Au viu leupard")
    Qui ?, de Jacques Expert (Sonatine)
    Marseille's burning, de Cédric Fabre (La Manufacture de livres, "Roman noir")
    Les Mères, de Samantha Hayes (Le Cherche midi, "Thriller")
    Un aller simple et puis s'en va..., de Karine Le Lannier & Fabien Rey (Édit'O Les Éditions oléronaises, "Black blues")
    Le Sang du goanna, de Dominique Legrand (Bruit blanc)
    Mea culpa les années bissextiles : 10 morts en sursis, de James S. McKenzie (A2C médias, "Histoires")
    Black diamond : policier  suivi de Fado, de Muriel Mourgue (Ex æquo, "Rouge")
    Longue division, de Derek Nikitas (Télémaque, "Entailles")
    Code 93, de Olivier Norey (Michel Lafon)
    Avant l'aube une étoile, de Frédéric Parra (Ella)
    Code, de Kathy Reichs & Brenda Reichs (XO, "Jeunesse")
    Expert consulting, de Jean-François Thiéry (Ex æquo, "Rouge")

    Fictions adulte poche :
    Les Secrets de la forêt, de Gilles Bordes (Pocket, "Terroir")
    Rumeurs à Saint-Renan : au pays d'Iroise, de Jacques Caouder (Astoure, "Breizh noir")
    Captif, de Neil Cross (10-18, "Domaine policier")
    La Valse des ombres, de Peter De Jonge (Pocket)
    Mauvais œil : l'eunuque Hachim et la malédiction du harem, de Jason Goodwin (10-18, "Grands détectives")
    Vengeance déloyale, de Charlaine Harris (J'ai lu, "Darklight")
    La Malédiction de Crozon : de Camaret à Morgat, de Gérard-Henri Hervé (Astoure, "Breizh noir")
    Le Décalotté de la rue du Pont : Saint-Denis de la Réunion, de D. S. Hervey (Orphie, "Policier outre-mer")
    Carantec à corps perdu, de Jean-Louis Kerguillec (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    La Torche entre deux eaux, de Bernard Larhant (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    Gueule d'ange, de Jean-Marc Pitte (J'ai lu, "Thriller")
    Film noir à odessa, de William Ryan (10-18, "Grands détectives")

    Bandes dessinées :
    L'Étrangleur, Nestor Burma. 3, Boulevard... ossements : 3e partie, de Nicolas Barral & Jacques Tardi (Casterman)
    Canicule, de Baru (Casterman)
    Marseille, une ville sous influence, de Pierre Boisserie, Frédéric Ploquin & Pascal Gros (12 bis)
    Heartless, de Nina Bunjevac (Ici Même)
    Iron Man : au commencement était le Mandarin, de Joe Casey & Eric Canete (Panini comics, 100 % Marvel")
    Sherlock Holmes. 3, Les Adorateurs de Kali, de Philippe Chanoinat & Frédéric Marniquet (12 bis, "Les Archives secrètes de Sherlock Holmes")
    Bad médecine. 1, Nouvelle lune, de Nunzio Defilippis, Christina Weir & Christopher Mitten (Atlantic comics)
    Rafales : intégrale, de Stephen Desberg & Francis Vallès (Le Lombard)
    Juno Beach, Dieppe, de Jean-Blaise Djian & Bruno Marivain (Vagabondages, "Normandie, juin 44")
    Londres-Santorin : aller-retour, de Raphaël Drommelschlager (Casterman)
    L'Affaire du collier, de Edgar Pierre Jacobs (Blake et Mortimer, "Les Aventures de Blake et Mortimer")
    L'Énigme de l'Atlantide, de Edgar Pierre Jacobs (Blake et Mortimer, "Les Aventures de Blake et Mortimer")
    La Marque jaune, de Edgar Pierre Jacobs (Blake et Mortimer, "Les Aventures de Blake et Mortimer")
    Le Mystère de la grande pyramide. 2, de Edgar Pierre Jacobs (Blake et Mortimer, "Les Aventures de Blake et Mortimer")
    Le Piège diabolique, de Edgar Pierre Jacobs (Blake et Mortimer, "Les Aventures de Blake et Mortimer")
    Le Secret de l'Espadon. 3, SX1 contre-attaque, de Edgar Pierre Jacobs (Blake et Mortimer, "Les Aventures de Blake et Mortimer")
    SOS météores, de Edgar Pierre Jacobs (Blake et Mortimer, "Les Aventures de Blake et Mortimer")
    Les Trois formules du professeur Sato. 1, de Edgar Pierre Jacobs (Blake et Mortimer, "Les Aventures de Blake et Mortimer")
    Le Tombeau perdu d'Alexandre le Grand, de Gilles Kraemer, Jean-Yves Empereur & Damir Niksic (Riveneuve)
    Horacio d'Alba. 2, Le Roi soldat, de Jérôme Le Gris & Nicolas Siner (12 bis)
    Le Secret des papes, de François Maingoval & Éric Albert (Sandawe, "Corpus Christi")
    La Différence, de Mako, Didier Daeninckx & Charles Willeford (Casterman, "Rivages-Casterman-noir")
    Iron Man : Iron monger, de Dennis O'Neil (Panini comics, "Best of Marvel")
    Mafia tuno. 2, Don qui shoote, de Hervé Richez & Stédo (Bamboo, "Humour")
    Ake Ordür, de Lars Sjunnesson (L'Association, "Ciboulette")
    James Healer : intégrale, de Yves Swolfs & Giulio De Vita (Le Lombard, "Magnum")
    Histoires de détectives, Walt Disney company (Glénat, "Histoire de")

    Fictions jeunesse :
    Michel mène l'enquête ; Quatre sorcières pour un hold-up, de Georges Bayard (Coëtquen, "2 histoires")
    Le Sceau des Médicis, de Theresa Breslin (Milan jeunesse, "Macadam")
    Trackers. 2, Shantorian, de Patrick Carmen (Bayard jeunesse)
    Le Mystère du prieuré : les aventures de Cathy, de Myriam Detroz (Planète Rêvée)
    Angoisses à Athènes, de Karine Giordana (Rouge safran, "Poivre")
    La Malédiction de la coca, de Roger Jurdenne (Oskar, "Poche")
    L'Ennemi, de Catherine Leblanc (Planète Rêvée)
    Le Tamanoir hanté, d'Alice de Poncheville (L'École des loisirs, "Mouche")
    Sprint à mort, de Zolma (Rouge safran, "Poivre")

    Enseignement & disciplines diverses :
    Le Voleur invisible : du CP au CE1, 6-7 ans, de Michèle Bayar & Bénédicte Colin (Nathan, "L'Énigme des vacances")
    Drôle de trafic : de la 6e à la 5e, 11-12 ans, de Florence Cadier, Martine Pouchain & Gilbert Gié (Nathan, "L'Énigme des vacances")
    Mystère au cirque Alzared : du CE1 au CE2, 7-8 ans, de Guy Jimenes & Isabelle Petit-Jean (Nathan, "L'Énigme des vacances")
    Le Secret de la jungle : du CM1 au CM2, 9-10 ans, d'Alain Surget, Nadine Bonnet & Catherine Marchand (Nathan, "L'Énigme des vacances")
    Les Mystères de la source : du CP au CE1, 6-7 ans, de Karine Tercier & Isabelle Petit-Jean (Nathan, "L'Énigme des vacances")

    Cinéma, télévision & radio :
    Lino Ventura : le grand acteur, homme de cœur, de Pascal Djemaa (Autre temps, "Temps-Mémoire")

    Criminologie & prisons :
    999 ans de serial killers, de Stéphane Bourgoin (Ring, "Murder ballads")
    Faire face au négationnisme du génocide des Tutsi, sous la direction de Josias Semujanga & Jean-Luc Galabert (Izuba)
    Bracelet électronique : prison dorée ou liberté restreinte ?, de Ludivine Ferreira (L'Hèbe)
    Être brigand en France du XVII e siècle à nos jours, de Benoît Garnot (Armand Colin, "Vie d'autrefois")
    Intolérable, Groupe d'information sur les prisons de Paris (Verticales-Phase deux)
    Prévenir la criminalité : mais comment ?, de Manon Jendly (L'Hèbe, "La Question")
    Liens : Canicule |La Colère des anges |Le Tamanoir hanté |Marseille's burning |Jean-Marc Demetz |Arthur Conan Doyle |Cédric Fabre |Muriel Mourgue |Derek Nikitas |Jean-François Thiery |Jason Goodwin |Jean-Marc Pitte |Jacques Tardi | Baru |Frédéric Ploquin |Stephen Desberg |Didier Daeninckx |Charles Willeford | Zolma |Stéphane Bourgoin |John Connolly |Samantha Hayes

Le désir d’enfant

Ce n'est pas une chose facile que de trouver la nounou idéale. Certaines fois, cela pourrait s'apparenter à la quête du Graal. Il parait en effet très compliqué de dénicher la perle rare, cette personne idéale à laquelle il est possible de laisser ses enfants en toute confiance sans craindre de les avoir abandonnés entre les mains du premier monstre venu.

Claudia est enceinte, plus que quelques semaines avant la naissance de sa fille. Elle est au comble du bonheur. Elle, qui désire depuis si longtemps un enfant, va enfin avoir un bébé à elle. Pourtant il y a bien les jumeaux de son mari. Ils sont encore en bas âge, leur mère est morte à leur naissance. Claudia les considère comme ses garçons mais elle est impatiente de prendre dans ses bras cette enfant, la chair de sa chair.
La complication est que son mari, militaire de carrière, doit s'absenter régulièrement pendant de longues missions à bord d'un sous-marin pour des missions des plus secrètes. Même Claudia n'a aucune idée de ses destinations, elle connait juste la date du départ et à peine celle de son retour au foyer.
Comme son prochain départ approche, associé à la grossesse de Claudia, ils n'ont d'autres solutions que d'embaucher une personne pour s'occuper du lundi au vendredi des jumeaux et soulager ainsi la future maman. De par son métier, Claudia est très sensible à la condition de l'enfant. Elle dirige un service de l'assistance sociale et est très régulièrement confrontée à des cas de mauvais traitements. Même si, bien souvent, les affaires sont complexes, son travail lui plait énormément. Mais, lorsqu'il s'agit de choisir une personne qui doit intégrer son cocon familial et prendre soin des jumeaux, cela complique quand même un peu les choses. Le choix est moins simple, et forcément elle passe en revue tous les défauts possibles et inimaginables qu'une postulante pourrait tenter de passer sous silence.
Quand le couple rencontre Zoé, d'emblée ils ont l'impression que leur souhait est exaucé. La jeune femme présente d'excellentes références, tous ses anciens employeurs semblent plus que satisfaits de ses services. Elle s'intéresse aux dernières méthodes d'enseignement. Sans aucune difficulté, elle obtient la place. Dès son arrivée, elle est adoptée par les deux petits garçons et devient rapidement un membre à part entière de la famille.
Pourtant Claudia n'arrive pas à se détendre complètement. Elle a des doutes sur l'attitude de Zoé. Elle est persuadée qu'elle cache des choses, un peu comme si elle avait absolument cherché à se faire embaucher dans un but précis. Sauf que Claudia n'arrive pas à comprendre pourquoi et s'inquiète de plus en plus de se retrouver bientôt seule avec Zoé et les enfants.
Finalement elle n'a peut-être pas tout à fait tort d'être sur ses gardes. Zoé ne compte faire qu'un passage rapide dans la famille, le temps de mener à bien une mission. Elle tente de jouer la nounou parfaite pour continuer à donner le change mais derrière cette image soigneusement travaillée se cache de mystérieuses intentions. Le plus inquiétant est que la Police enquête sur des meurtres atroces de femmes enceintes. La première victime a été retrouvée dans une baignoire remplie, le ventre ouvert avec le bébé sauvagement sorti et malheureusement mort. La seconde était sur un canapé, agressée suivant presque le même mode opératoire.
L'enquête, dirigée par l'inspectrice Lorraine Fisher, va bientôt la conduire à interroger Claudia qui, en tant qu'assistante sociale, a suivi les victimes au début de leur grossesse.
Cela ne fait que renforcer les doutes de Claudia vis-à-vis de l'attitude de Zoé...

Pour son premier roman publié en France, Samantha Hayes nous embarque dans un fascinant thriller psychologique où viennent s'entremêler les récits de trois femmes. Elles sont à un moment de leur vie où elles ont toutes une sensibilité particulière vis-à-vis des enfants ou de la maternité. Elles sont partagées entre la difficulté d'en avoir, la joie d'être enceinte, les problèmes d'éducation et la perte de dialogue. Mais au final, l'unique sentiment mis en avant par Samantha Hayes est cet incroyable instinct maternel qui finalement les habite toutes, mais sous des formes différentes. Le roman est donc teinté de beaucoup de sensibilité habilement dosée pour donner une profondeur à ces héroïnes brinquebalées par les aléas de la vie. Leurs problèmes personnels ne viennent pas polluer l'histoire mais, bien au contraire, servent à la mise en place de l'intrigue et font monter la pression. Samantha Hayes ne joue pas avec les fausses pistes, mais préfère manipuler habilement la vérité pour mieux surprendre. Elle nous embrouille en emmêlant le jeu du qui surveille vraiment l'autre. Le point fort de ce thriller est de réussir à embarquer très facilement le lecteur en utilisant les problèmes issus du quotidien de bon nombre de couple. Les Mères est l'illustration parfaite que le plus effrayant des monstres est celui qui se cache parmi nous et qui ne se dévoile pas. Finalement cette horreur ordinaire est sans doute celle qui peut faire le plus froid dans le dos.

Citation

La pire chose quand on ne peut pas avoir d'enfant, c'est qu'on finit par voir des bébés partout. Et la pire chose quand on invente des tas d'histoires - ou, plus exactement, quand on évolue dans une bulle de mensonges aux contours perpétuellement changeants -, c'est qu'on s'enferre dans un univers virtuel toujours plus tordu, toujours moins crédible. Au bout du compte, j'ai du mal à me rappeler qui je suis vraiment.

Rédacteur: Fabien Maurice vendredi 13 décembre 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page