Celle qui devait mourir

Dans l'Ouest, la justice et les tribunaux étaient inconnus. Les premiers pionniers se considéraient les maîtres de leurs empires. La loi n'était pas de cet avis. Un juge itinérant des Etats-Unis avait besoin de trois choses : le code pénal, un cheval et une arme. Plus il avançait à l'ouest, moins le code lui était utile. J'allais vers l'ouest.
Jacques Tourneur - Le Juge Thorne fait sa loi
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 20 août

Contenu

Roman - Thriller

Celle qui devait mourir

Social - Énigme MAJ jeudi 09 janvier 2014

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 8 €

Laura Lippman
To the Power of Three - 2005
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Laurent Bury
Paris : Points, septembre 2013
526 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-7578-3574-6
Coll. "Thriller", 3093

Actualités

  • 12/10 Édition: Parutions de la semaine - 12 octobre
    Jan Costin Wagner chez Jacqueline Chambon, Franck Thilliez au Fleuve noir, Jim Nisbet chez Rivages, Ruth Rendell aux 2 Terres, Frédéric Lenormand chez Fayard ou encore Graham Hurley au Masque : que des auteurs qui ont l'habitude d'apparaître chez ces éditeurs de façon cyclique. Chacun y trouvera ce qu'il cherche avec du thriller (auquel au Fleuve noir on pourrait ajouter Hervé Commère), du procédural (il y a également le retour de Laura Lippman au Toucan), du social, du noir, de l'historique. Au rayon des heureuses surprises, il faudra aller voir dans cette anthologie sur Haïti des éditions Asphalte et dans cet Adios Mexico chez Autrement. Alors que Jean-Paul Gawsewitch continue ses rééditions de l'œuvre de Maurice Leblanc, L'Opportun propose cinquante nouvelles inédites du père d'Arsène Lupin. Le Masque poche dans une nouvelle charte graphique sujette à caution présente des romans divers et variés aux qualités elles aussi diverses et variées. Philip Kerr et Fred Vargas sont ainsi dans cette première livraison avec des romans de jeunesse, quant à l'éternel John Buchan malheureusement présent dans une traduction vieillote, il est éternel avec ses Trente-neuf marches. Il doit se trouver ici et là quelques auteurs nordiques aisément identifiables...

    Grand format :
    Miroir, d'Alick (Rebelle, "Sans visage")
    Méprise judiciaire, de Philippe Arnaudet (Terre des Graves)
    Pars et ne dis rien, de Philippe Bouin (L'Archipel)
    Le Deuxième homme, de Hervé Commère (Fleuve noir, "Thriller")
    Michelangelo et le banquet des damnés, de Didier Convard (Fayard, "Thrillers")
    Adios Mexico, de Joaquin Guerrero Casasola (Autrement)
    Haïti noir, anthologie dirigée par Edwidge Danticat (Asphalte, "Noir")
    Tabou, de Casey Hill (Les Escales)
    Une si jolie mort, de Graham Hurley (Le Masque, "Grands formats")
    Défendre Jacob, de William Landay (Michel Lafon)
    L'Aiguille creuse : et autres histoires, de Maurice Leblanc (Jean-Claude Gawsewitch, "Les Aventures extraordinaires d'Arsène Lupin)
    La Longue marche du juge Ti, de Frédéric Lenormand (Fayard, "Policier")
    Celle qui devait mourir, de Laura Lippman (Le Toucan, "Noir")
    La Revanche de Mike Larsson, de Olle Lönnaeus (Liana Levi, "Policier")
    Le Voleur de cadavres, de Patrícia Melo (Actes sud, "Actes noirs")
    Le Cercle, de Bernard Minier (XO)
    Blanche-Neige doit mourir, de Nele Neuhaus (Actes sud, "Actes noirs")
    Traversée vent debout, de Jim Nisbet (Rivages, "Thriller")
    Mon plus vieil ennemi, de Ruth Rendell (Les 2 Terres)
    La Fille des souterrains, de Anders Roslund & Börge Hellström (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Le Tableau de Pilate, de Graig Smith (Jean-Claude Lattès)
    Atom[ka], de Franck Thilliez (Fleuve noir, "Thriller")
    12:21, de Dustin Thomason (Calmann-Levy, "Suspense")
    Lumière dans une maison obscure, de Jan Costin Wagner (Jacqueline Chambon, "Roman policier")
    Conséquences, de Darren Williams (Sonatine)

    Poche :
    Le Secret d'Eunerville : Arsène Lupin, de Pierre Boileau & Thomas Narcejac (Le Masque ("Poche jaune")
    Les Trente-neuf marches, de John Buchan (Le Masque, "Poche jaune")
    La Poursuite, de Clive Cussler (LGF, "Thriller")
    Le Thé des trois vieilles dames, de Friedrich Glauser (Zoé, "Poche")
    L'Incendiaire, de Jón Hallur Stef´nsson (Babel, "Noir")
    La Tulipe du mal, de Jörg Kastner (LGF, "Policier")
    Chambres froides, de Philip Kerr (Le Masque, "Poche jaune")
    Cyanure, de Camilla Läckberg (Babel, "Noir")
    La Constance du jardinier, de John Le Carré (Pointdeux, "Pointdeux")
    L'Évangile selon Francy, d'Amanda Lind (Pocket)
    Sérum : saison 1.4, de Henri Lœvenbruck & Fabrice Mazza (J'ai lu, "Policier")
    Les Violeurs d'âme. 1. Le psychopompe, de Dominique Maisons (Pocket, "Thriller")
    Sauvetage fatal, de Kate Morgenroth (Pocket, "Thriller")
    Flétrissure, de Nele Neuhaus (Babel, "Noir")
    Le Chat aux aguets, de Jean-Paul Nozière (Rivages, "Noir")
    La Bibliothèque de Villers ; suivi de Tombeau d'Agatha Christie, de Benoît Peeters (Espace Nord, "Roman")
    Le Piège de l'architecte, de Douglas Preston & Lincoln Child (J'ai lu, "Thriller")
    Bad Boy, de Peter Robinson (LGF, "Policier")
    Rennes de la nuit, d'Alain Stéphan (Jean-Paul Gisserot, "28-8 police !)
    Vertige, de Franck Thilliez (Pocket, "Thriller")
    Les Jeux de l'amour et de la mort, de Fred Vargas (Le Masque, "Poche jaune")

    Liens : Les Trente-neuf marches |La Poursuite |La Tulipe du mal |Flétrissure |Vertige |Une si jolie mort |Lumière dans une maison obscure |Tabou |Le Deuxième homme |Pars et ne dis rien |Miroir |Le Voleur de cadavres |Pierre Boileau |Thomas Narcejac |Philippe Bouin |John Buchan |Didier Convard |Clive Cussler |Graham Hurley |Philip Kerr |Camilla Läckberg |John Le Carré |Maurice Leblanc |Frédéric Lenormand |Henri Lœvenbruck |Dominique Maisons |Nele Neuhaus |Jim Nisbet |Jean-Paul Nozière |Lincoln Child |Ruth Rendell |Peter Robinson |Alain Stéphan |Franck Thilliez |Fred Vargas |Jan Costin Wagner |Casey Hill |Amanda Lind | Alick |Patrícia Melo

Pression mortelle

Lorsqu'on est enfant, on découvre les amitiés et on pense qu'elles seront éternelles. On se jure alors des promesses que le temps s'empressera d'effacer. En grandissant, on conserve parfois ses amitiés, mais les pressions familiales, les parcours scolaires et la vie professionnelle se chargent de vous éloigner de ces amis d'enfance, parfois retrouvés des années plus tard avec nostalgie. Laura Lippman a décidé d'aller jusqu'au bout de ce thème en le concentrant sur une période courte. Le récit s'ouvre ainsi sur une scène où trois amies adolescentes qui se sont juré une fidélité indéfectible sont retrouvées dans les toilettes de leur établissement, le lycée de Glendale, à la veille des vacances. L'une est morte, les deux autres gravement blessées ; dont une entre la vie et la mort, après une tentative de suicide. C'est du moins ce que peuvent penser les premières constatations, mais comme toujours dans ce genre de récit, les faits sont trompeurs et il se trouve toujours un policier pour tenter d'en savoir davantage. Laura Lippman ne cherche pas à créer un roman policier, ni à s'occuper du suspense. Même si une intrigue policière sous-tend l'histoire, c'est principalement le quotidien qui intéresse l'auteur. Le récit se base sur de longues descriptions de l'enfance et de l'adolescence de ses personnages, bifurque vers des personnages secondaires qui pourraient proposer un regard différent, virevolte vers les problèmes personnels des policiers, revient à la scène centrale des toilettes où a eu lieu la tragédie. Derrière cette amitié de trois filles qui peut s'effilocher avec le temps, sur les promesses qu'elles se sont faites et peut-être trahies, le récit se concentre sur la vie scolaire, la sexualité naissante, et la pression sociale car les trois adolescentes ont dû commencer à réfléchir à leur scolarité en terme de points à glaner pour intégrer l'université de leur choix. Du coup, il faut aussi être un peu intéressé par le quotidien des lycéennes américaines (pompom girls incluses) pour en savourer le sel sur la longueur d'un roman de cinq cents pages bien tassées, sans somnoler.

Nominations :
Prix Plume libre : La Plume du thriller international 2013

Citation

Infante lui donna un coup de coude pour diriger son attention vers une beauté au corps compact, les seins remontés en une impressionnante offrande en haut de son décolleté plongeant, où se nichait un grand E en or.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 09 janvier 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page