Chasse à l'ange

Véronique ressent le besoin pressant de boire un nouveau café. Elle actionne la machine Nespresso qu'elle a payée avec ses propres deniers, n'ayant jamais compté sur son administration pour satisfaire ce besoin absolument nécessaire à son enquête. L'arabica est le carburant des enquêteurs, dit-elle souvent.
Gérard Muller - Cockpit
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 25 août

Contenu

Roman - Noir

Chasse à l'ange

Fantastique - Huis-clos - Disparition MAJ vendredi 21 novembre 2014

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 13 ans

Prix: 13,5 €

Ingelin Røssland
Englejakt - 2009
Traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud
Rodez : Le Rouergue, novembre 2014
218 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-8126-0719-6
Coll. "DoAdo Noir"

L'île, le marin et le chien

L'île de Marøya, en Norvège. Engel Winge a fini son CDD, et la voici recrutée par le journal local. Sur l'île, on parle de fantômes, d'une maison abandonnée, léguée à une église évangélique. Engel rencontre une voyante, qu'elle accompagne sur l'île. Le monde est baigné d'énergies à ses yeux. À Marøya lui est apparue une femme, puis son bébé, et puis un homme, et encore un chien encore, et un pêcheur et son chien, et enfin un enfant dans sa tombe... Mais le sujet est renvoyé par son rédac chef à l'été prochain car un autre l'intéresse davantage, celui d'un footballer dont Engel doit faire le portrait. Elle repart donc vers d'autres horizons, avec dans la poche l'amulette que lui a confiée la voyante pour la protéger. Mais de quoi ? Dans cette amulette, une lourde pierre qui semble provenir d'une météorite. Engel ne peut se détacher du récit de la voyante et des disparus de l'île tandis que dans la région de mauvaises drogues déferlent. L'île l'obsède alors elle part sur les traces d'un marin disparu depuis fort longtemps. Le pêcheur a bien existé, et l'on se rappelle son petit chalutier que l'on a cru noyé au fond d'un fjord. Engel furète, fouine autour de la maison léguée à l'église évangélique. Elle cherche une tombe, finit presque par s'enterrer vivante dans une cuve au fond de laquelle elle découvre un squelette de chien, le crâne fracassé par une balle. La pierre l'a sauvée. Elle veut le croire du moins, s'y raccrocher après éperdument prié qu'on la sauve. Vive, l'île l'obsède plus que jamais. Le chien était bel et bien celui du disparu. De ce pêcheur dont elle en apprend plus, saisissant l'opportunité de rejoindre son père à Berlin pour retrouver la fille du marin disparu. Une ancienne toxico, qui lui parle de Mikael, l'étrange sauveur de l'île, qui rêvait alors d'inonder le marché norvégien de meth... Chasse à l'ange, de Ingelin Røssland, offre une deuxième enquête de ce personnage pugnace qu'est Engel Winge, évoluant avec force dans un environnement étouffant et le climat délétère d'une Norvège décidément cousue d'ombres.

Citation

Ole sort sa boîte de snus et cale un sachet de poudre de tabac sous sa lèvre. Je constate qu'il consomme du snus fort, quanf je me contente du parfumé - du snus de fille, comme disent la plupart des garçons qui se la pètent.

Rédacteur: Joël Jégouzo vendredi 21 novembre 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page