Meurtres à la pause-déjeuner

Les femmes...Comme d'habitude, elles servent de monnaie d'échange lors de nombreuses transactions. L'histoire des rapports entre la mafia et Hollywood est jonchée de corps de femmes...
Philippe Di Folco - Les Secrets de la mafia
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 20 juin

Contenu

Roman - Noir

Meurtres à la pause-déjeuner

Social - Vengeance MAJ vendredi 25 septembre 2015

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18 €

Viola Veloce
Omicidi in pausa pranzo - 2014
Traduit de l'italien par Fanchita Gonzalez Batlle
Paris : Liana Levi, mai 2015
248 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-86746-776-9

Actualités

  • 08/05 Édition: Parutions de la semaine - 8 mai
    Hormis l'enquête littéraire sur le bassin d'Arcachon proposée par François Darnaudet et le roman d'espionnage contemporain que nous offre Patrick de Friberg, la semaine est à la fois pauvre en parutions grand format et poche. Une semaine qui suit l'actualité puisque de grands noms de résistants français servent de sujets à de nombreux essais. Les super-héros quant à eux phagocytent les publications de bande dessinée et, s'il faut chercher et non combattre le crime alors la catalogue de l'exposition Cinéma, premiers crimes est là pour vous !
    Mais, comme d'habitude, faites votre choix...

    Fictions adulte grand format :
    Maman a tort, de Michel Bussi (Presses de la Cité, "Romans")
    Dis bonjour à la mer, de Chelsea Cunningham (Trabucaire, "Seria Negra")
    Autopsie d'un bouquiniste : menace sur Arcachon, de François Darnaudet (Wartberg, "Zones noires")
    Signé, Vulcain, de Catherine Denninger (Coëtquen)
    Le Démon de l'île solitaire, d'Edogawa Ranpo (Wombat, "Iwazaru")
    Toxique, de Gwenaël Edson (Le Ster)
    Black-out : demain il sera trop tard, de Marc Elsberg (Piranha)
    La Cour des secrets, de Tana French (Calmann-Lévy)
    Le Dossier Rodina : une enquête de François Carignac, de Patrick de Friberg (Nouveau monde, "Roman d'espionnage")
    La Fille du train, de Paula Hawkins (Sonatine)
    Liaisons mortelles : meurtre à la fac de Perpignan, de Daniel Hernandez (Wartberg, "Zones noires")
    La Première blessure, de Ali Knight (Jean-Claude Lattès, "La Petite collection Lattès")
    Piste noire, d'Antonio Manzini (Denoël, "Sueurs froides")
    Dans l'ombre du saint suaire : une enquête du commissaire Jean Levigan, de Carine Marret (Cerf, "Cerfiction")
    La Bête est revenue : été de plomb en Aubergne, de Jérôme Maufras (Wartberg, "Zones noires")
    Frank Sinatra dans un mixeur, de Matthew McBride (Gallmeister, "Neonoir")
    Mortelles ressemblances : les apparences sont parfois trompeuses, de Dorothey Moine (Petits Pois plumes)
    Sacré bleu, de Christopher Moore (Les Équateurs, "Romans")
    À en crever : zone d'ombre sur Grenoble, de Sylvain Pettinotti (Wartberg, "Zones noires")
    Le Collectionneur, de Nora Roberts (Michel Lafon)
    Dog brother, de Jean Roncenelle (Un autre reg'art)
    Pitié pour leurs âmes, de John Searles (Jean-Claude Lattès)
    Retour de flamme à l'américaine, de Gérard Streiff (Le Jasmin, "Jasmin noir")
    Seul l'assassin est innocent, de Júlia Székely (Phébus, "Littérature étrangère")
    Justicier : silences bas-alpins, de Manon Torielli (Wartberg, "Zones noires")
    D'un mauvais œil, de Jessica Treadway (Préludes)
    Meurtres à la pause-déjeuner, de Viola Veloce (Liana Levi, "Littérature étrangère")
    My funny Valentine, de Pierre-Yves Wurth (Ex æquo, "Rouge")
    Comme une ombre dans la ville, de Nicolas Zeimet (Le Toucan, "Toucan noir. Suspense")

    Fictions adulte poche :
    Sans pitié, de Maya Banks (Milady, "Suspense. Milady Romance")
    Les Dormeurs du Val de Rance : les enquêtes d'Exenn Jospinet, de Chris Bourgault (Astoure, "Breizh noir")
    Sans raion..., de Mehdy Brunet (Taurnada, "Le Tourbillon des mots")
    N'oublier jamais, de Michel Bussi (Pocket, "Best")
    À l'abri du sirocco, de Domenico Campana (Lian Levi, "Piccolo")
    L'Avocat, le nain et la princesse, de Paul Colize (Pocket, "Best")
    Nano, de Robin Cook (Le Livre de poche, "Thriller")
    La Mer silencieuse, de Clive Cussler & Jack B. du Brul (Le Livre de poche, "Thriller")
    Abomination, de Jonathan Holt (10-18, "Domaine policier. La Trilogie Carnivia")
    La Porte du Messie, de Philip Le Roy (Pocket, "Best")
    Meurtres en Alaska. 2, À l'état brut, de Kat Martin (Milady, "Suspense. Milady Romance")
    Venise.net, de Thierry Maugenest (Liana Levi, "Piccolo")
    Le Diable chuchotait, de Miyuki Miyabe (Philippe Picquier, "Picquier poche. L'Asie en noir")
    Les Assassin du 6 juin  Érquy soit qui manigance, de Éric Rondel (Astoure, "Breizh noir. Les Aventures de Victor Tarin")
    Dors bien cette nuit, de Karen Rose (Mosaïc, "Mosaïc poche")
    L'Esprit de la renarde, de Tran-Nhut (Philippe Picquier, "Picquier poche. L'Asie en noir. Une enquête du mandarin Tân")
    Le Seceau du diable, de Peter Tremayne (10-18, "Grands détectives")
    Saint-Malo, voie sans issue, de Roger-Guy Ulrich (Astoure, "Breizh noir")
    Seuls les vautours, de Nicolas Zeimet (10-18, "Domaine policier")

    Bandes dessinées :
    Bienvenue chez les X-Men !, de Jason Aaron, Chris Bachalo & Nick Bradshaw (Panini comics, "Marvel Deluxe. Wolverine and the X-Men")
    Batman : la résurrection de Ra's al Ghul (Urban comics, "DC classiques")
    Batman beyond. 1, Le Retour de Silence, de Adam Beechen & Ryan Benjamin (Urban comics)
    Ultimate Spider-Man. 9, La Saga du clone, de Brian Michael Bendis, Mark Bagley & Stuart Immonen (Panini comics, "Marvel Deluxe")
    Flash. 2, La Révolte des lascars, de Brian Buccellato & Francis Manapul (Urban comics, "DC renaissance")
    X-Men : l'intégrale. 28, 1991 : 1re partie, de Christopher Claremont, Louise Simonson & Fabian Nicieza (Panini comics, "Marvel. Marvel Classic")
    Sherlock Holmes society. 1, L'Affaire Keelodge, de Sylvain Cordurié & Bervas (Soleil, "1800")
    Sherlock Holmes & le Necronomicon, de Sylvain Cordurié & Laci (Soleil)
    Les Quatre de Baker Street. 6, L'Homme du Yard, de Jean- Blaise Djian, Olivier Legrand & David Étien (Vents d'ouest)
    Golam. 1, Le Fils de la lune, de Sylvain Dos Santos, Josselin Azorin-Lara & Nicolas Sauge (Le Lombard)
    L'Onde Septimus, de Jean Dufaux, Antoine Aubin & Étienne Schréder (Blake et Mortimer, "Les Aventures de Blake et Mortimer : d'après les personnages d'Edgar P. Jacobs")
    Les Enfants de la Résistence. 1, Premières actions, de Dugomier & Benoît Ers (Le Lombard)
    Ultimate Fantastic Four. 2, Fatalis, de Warren Ellis, Stuart Immonen & Adam Kubert (Panini comics, "Marvel. Marvel Deluxe")
    Crossed : terres maudites. 4, de Christos N. Gage & David Lapham (Panini comics, "100 % Fusion comics")
    Uber. 1, Nouveaux fronts, de Kieron Gillen & Caanan White (Panini comics, "Best of Fusion comics")
    Spider-Man, de Todd McFarlane, Fabian Nicieza & Rob Liefeld (Panini comics, "Marvel icons")
    Castagnes, de Isao Moutte (The Hoochie coochie)
    L'Île des Justes : Corse, été 42, de Stéphane Piatzszek & Espé (Glénat, "Grafica")
    Marion Duval : intégrale. 5, de Yvan Pommaux & Philippe Masson (BD Kids)
    Les Mystères de la cinquième République. 3, Les Larmes d'Alger, de Philippe Richelle & François Ravard (Glénat, "Grafica")
    special Branch. 5, Paris la noire, de Roger Seiter & Hamo (Glénat, "Grafica")
    Dent d'ours. 3, Werner, de Yann & Alain Henriet (Dupuis)

    Mangas :
    Détective Conan. 79, de Gosho Aoyama (Kana, "Shonen Kana")
    Darker than black. 2, de Yûji Iwahara (Ki-oon, "Seinen")
    Zipang. 43, de Kaiji Kawaguchi (Kana, "Big Kana")
    Innocent. 2, de Shin'ichi Sakamoto (Delcourt, "Seinen")

    Littérature de jeunesse (documentaires) :
    Jean-René, fusillé le 11 août 1942, de Nicolas Bonnefoix (L'Atelier)

    Littérature de jeunesse (éveil) :
    Spider-Man : un reporter très spécial (PI Kids, "Les Mini musi-livres")

    Fictions jeunesse :
    Là où se cache le diable, de Benjamin Guérif (Syros, "Rat noir")
    Marabouts et bouts de mystère, de Sophie Laroche (Auzou, "Romans. Pas de géant. Les Enquêtes d'Anatole Bristol")
    Watch dogs : dark clouds, de John Shirley (Lumen)

    Cinéma, télévision & radio :
    Cinéma, premiers crimes, Exposition. Paris, Galerie des bibliothèques (Paris bibliothèques)

    Photographie :
    Oradour-sur-Glane : samedi 10 juin 1944, de Bruno Calvo (Élytel)

    Essais littéraires :
    Un crime parfait, de Patricia Farazi (Éclat, "Éclats")
    N'appartenir, de Karim Miské (Viviane Hamy)

    Biographies & généalogie :
    HK : récit, de Chochana Boukhobza (Les Arènes)
    Drôles d'histoires de la drôle de guerre, de Léon-Antoine Dupré (Michel Lafon)
    Ma résistance dans la compagnie Stéphane : une jeunesse dans la tourmente, de Jacques Maréchaux (PUG, "Résistances")

    Histoire de France :
    Il s'appelait Pierre Brossolette, de Gilberte Brossolette (L'Archipel)
    Je suis... Jean Zay, de Lucien Chich (J. André, "Je suis...")
    Les Fusillés : 1940-1944 : dictionnaire biographique, collectif (L'Atelier, "Collection Jean Maitron)
    De Gaulle. 1, de Max Gallo (Pocket)
    De Gaulle. 2, de Max Gallo (Pocket)
    De Gaulle : la passion de la France, de Chantal Morelle & Maurice Vaïsse (Armand Colin, "Nouvelles biographies historiques")
    Lorient, Saint-Nazaire : les poches du front oublié : 1944- 1945, d'Éric Rondel (Astoure, "WWII")
    Petit dictionnaire amoureux de De Gaulle, de Michel Tauriac (Pocket, "Petit dictionnaire amoureux")

    Histoire de l'Europe :
    Dönitz : le dernier Führer, de François-Emmanuel Brézet (Perrin, "Tempus")
    Témoins : essai d'analyse et de critique des souvenirs de combattants édités en français de 1915 à 1928, de Jean Norton Cru (Eurédit)
    Histoire du débarquement : janvier-juillet 1944, de Carlo d'Este (Perrin, "Tempus")
    Écrits de guerre et de captivité (1939-1945). 1, La Guerre, de Jean- Pierre Duhard (L'Harmattan)
    Écrits de guerre et de captivité (1939-1945). 2, Les Prisonniers, de Jean-Pierre Duhard (L'Harmattan)
    Ma guerre d'Espagne à moi : une femme à la tête d'une colonne au combat, de Mika Etchebéhère (Libertalia)
    Naître et survivre : les bébés de Mauthausen, de Wendy Holden (Presses de la Cité, "Documents")
    Le Poilu français, de Ian Summer (Hauteville)
    L'URSS contre ses traîtres : l'épuration soviétique (1941-1955), de Jacqueline Covo-Maurice (Armand Colin, "Langues")

    Histoire des autres continents :
    Le Japon de Hiroshima : l'abîme et la résilience, de Barthélémy Courmont (Vendémiaire, "Chroniques")
    Bretons... C'était leur guerre d'Algérie, de Cyrille Maguer (L'ivÉditions, "Beaux livres")
    Un marin breton en Indochine, de Claude Trividic (Emgleo Breiz, "Souvenir")

    Régionalisme :
    Aux 44 soldats "oubliés" morts pour la France en 1914-1918 dans la commune de Campénéac, Morbihan : guerre de 1914-1918 contre l'Allemagne, Association Aux gâs de Campenia (Éditions généalogiques de la Voûte)

    Science militaire :
    Les Panzer au combat : 1939- 1945, de Yves Buffetaut (Ysec)

    Criminologie & prisons :
    Trafiquants d'hommes : l'agence de voyages la plus impitoyable du monde, d'Andrea Di Nicola & Giampaolo Musumeci (Liana Lévi, "Essais")
    Le Nazi et le psychiatre : un face-à-face entre un grand criminel nazi et un jeune psychiatre, de Jack El-Hai (Pocket)
    Malerva : vengeance et rédemption d'un criminel, de Giuseppe Grassonelli (Jean-Claude Lattès)
    Mis & Thiennot : l'agitation face aux faits..., de Gilbert Moreux (A à Z Patrimoine)
    Liens : Autopsie d'un bouquiniste : menace sur Arcachon |La Fille du train |N'oublier jamais |Nano |La Porte du messie |Le Diable chuchotait |Seuls les vautours |Piste noire |Liaisons mortelles : meurtre à la fac de Perpignan |Justicier (silences bas-alpins) |La Bête est revenue : été de plomb en Auvergne |Le Dossier Rodina |La Cour des secrets |À en crever |Michel Bussi |François Darnaudet |Tana French |Patrick de Friberg |Carine Marret |Gérard Streiff |Manon Torielli-Sarmejane |Paul Colize |Clive Cussler |Philip Le Roy |Miyuki Miyabe |Than-Van Tran-Nhut |Peter Tremayne |Sylvain Cordurié |David Lapham |Warren Ellis |Stéphane Piatzszek |Yvan Pommaux |François Ravard |Alain Henriet |Benjamin Guérif |Karim Miské

Le travail, c'est la santé

Dans Le Couperet, Donald Westlake exposait les faces sombres du travail, de l'entreprise et de la peur du chômage. De son côté Viola Veloce a décidé de traiter le monde de l'entreprise, mais sur un mode bien plus humoristique. Le cadre de son entreprise ressemble sans doute à celui de beaucoup d'entreprises : des chefs - pas forcément compétents -, des conflits liés aux différents statuts des ouvriers (des CDI, des CDD et des agents extérieurs venus pour une mission), des syndicalistes qui chouchoutent leurs syndiqués et recherchent toutes les petites bêtes qui pourraient ralentir la productivité. De fait, nous sommes dans le service de Francesca. On fait la connaissance de quatre travailleurs qui supportent de plus en plus difficilement une employée qui, profitant de son statut de non-licenciable, ne fait rien et les énerve. Mais un jour, en revenant de la pause-déjeuner, Francesca découvre dans les toilettes le cadavre de sa collègue. Angoisse dans l'entreprise. Les soupçons se portent sur le chef de bureau qui, mis en prison, se suicide. Son remplaçant est un petit chef hargneux, qui doit son poste à ses relations plus qu'à ses compétences et qui lui aussi est retrouvé assassiné, selon le même mode opératoire que la première victime. Et ce n'est que le début...
L'humour se renforce dans la seconde partie car Francesca croit comprendre que le tueur se débarrasse des "boulets" de l'entreprise. Elle décide donc de lui tendre un piège en multipliant les actions anti-travail, allant même jusqu'à se syndiquer pour revendiquer des primes de risque dans cette entreprise où l'on risque la mort ! En parallèle, afin de renforcer le côté comédie de l'histoire, la romancière Viola Veloce appuie sur l'aspect "paumée" de son héroïne : fiancée, son futur époux a rompu le jour du mariage ; une amie de sa mère l'entraîne dans des speed dating effrayants ; elle a une mère qui sombre dans la folie et un père hyper-protecteur qui s'occupe un peu trop de sa vie ; son unique ami est un autre employé de l'entreprise qu'elle ne voit qu'au repas de midi et qui lui parle des livres d'histoire qu'il lit. Sa seule consolation est de pleurer dans son lit en regardant sans fin les épisodes de la série Friends ! Il est bien évident que les meurtres ne sont qu'un prétexte supplémentaire pour jeter un coup de pied dans la fourmilière. On sent le vécu de l'auteur dans la description acide, bienveillante cependant, amusée et détaillée de la vie de bureau, des employés modèles ou réfractaires, des petits chefs et du directeur qui passe sans cesse pour surveiller et s'inquièter sans arrêt du qu'en-dira-t-on. Il y a une jubilation sensible dans la description individuelle et collective de la vie privée et professionnelle. De plus, Viola Veloce a su utiliser une distance suffisante pour planter son décor et faire vivre ses personnages, et assez courte pour ne pas lasser un lecteur amusé.

Citation

Que faire ? Aller expliquer à un psychiatre que je suis déprimée parce que tous ceux qui sont assis en face de moi au bureau meurent étranglés ?

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 18 décembre 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page