Camarades

Une enquête est ouverte. À l'issue de celle-ci, la gardienne de la paix se voit contrainte de démissionner afin de se soustraire au scandale. En 1994, elle se lance à plein temps dans son activité de call-girl, ce qui lui permet d'obtenir des revenus bien supérieurs à ceux qu'elle percevait en portant l'uniforme.
Lhermet Yiannis - Incroyables faits divers de Rhône-Alpes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 22 octobre

Contenu

Roman - Noir

Camarades

Historique - Social - Guerre - Révolution MAJ jeudi 24 mars 2016

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 12 ans

Prix: 16,5 €

Shaïne Cassim
Paris : L'École des loisirs, février 2016
288 p. ; 22 x 15 cm
ISBN 978-2-211-22748-3
Coll. "Médium GF"

Ode à la liberté

Evgueni, Gisèle, Eulalie et Eddie ont comme point commun d'être des jeunes gens que la vie s'acharne à faire plier. Mais tous les quatre, par leur volonté de vivre et d'exister, vont se retrouver liés par un mystérieux Garaï. De la Russie glaciale aux quartiers défavorisés de Paris, d'une belle pommeraie normande à un village reculé du Pays de Galles, tous quatre vont converger vers un même combat, une même lutte, alors que rien ne destinait leurs pas à se croiser. D'une plume chantante, Shaïne Cassim dresse les portraits de ces enfants devenus adultes face à la violence d'une époque, nous offrant un roman historique original et passionnant.
Evgueni, sans vraiment comprendre comment s'évade, grâce à un complice inattendu, d'un bagne russe où il survivait avec ses cousins. Il emporte avec lui la culpabilité de les laisser derrière et s'accroche à son rêve de gagner Paris. C'est là-bas qu'il va rencontrer Gisèle, que la violence d'un père laisse défigurée mais à laquelle ce drame offre un nouveau départ inespéré. Elle se lie d'amitié avec Eulalie, jeune Normande arrivée à Paris après un drame qui poussa sa grand-mère à l'éloigner de cette pommeraie familiale où elle avait toujours vécu. Tous trois admirent bientôt Eddie, jeune Gallois qui rêve d'écrire et dont le talent se trouve révélé d'une façon bien inattendue. Autour d'eux, en ce début des années 1870, Paris bruisse et la guerre face à la Prusse se profile dangereusement. Pétris d'idéaux, les quatre amis ont cependant hérité de leurs histoires respectives des points de vue différents qui les font parfois s'opposer, souvent discuter, et chaque jour graviter dans les milieux révolutionnaires. La révolte ouvrière s'organise en effet, poussée par cette Internationale qui fait de plus en plus entendre sa voix et portée par les textes de prestigieux intellectuels de l'époque – dont Victor Hugo, qui signe un texte dénonçant la pauvreté imposé par une minorité à une majorité. En toile de fond, une thématique qui résonne tout particulièrement aujourd'hui : la liberté.
Si Camarades est un roman historique se déroulant peu avant la Commune et le siège de Paris, c'est aussi et peut-être surtout (à moins que ce ne soit l'actualité qui ne lui donne cette dimension) une ode à la liberté, cet idéal chèrement défendu et si fragile, qui trouve en chacun un écho différent. Grâce à une amitié sans faille, née d'une détresse commune, Evgueni, Eulalie, Eddie et Gisèle se construisent un destin malgré des obstacles qui paraissaient insurmontables, aidés en cela par des personnages forts : une femme médecin déterminée à changer le regard de ses contemporains sur la médecine et sur la condition féminine, un révolutionnaire mystérieux qui rassemble par son charisme et fascine par ses idées, un Suédois tombé amoureux en France et bien décidé à y rester malgré l'hostilité ambiante... Chaque personnage mis en scène par Shaïne Cassim est authentique et force le respect. Spectateurs de leur époque, il nous en font découvrir toutes les nuances et toute la complexité avec une justesse remarquable.
Les destins de ces quatre révolutionnaires sont formidablement narrés, faisant de Camarades une nouvelle réussite de l'auteur et de L'École des Loisirs.

Citation

Tu comprends, poursuivit-elle sourcils froncés, il n'y a qu'une promesse qui vaille entre camarades : celle d'être loyal, droit, honnête. Toute trahison, même anodine, vous exile immédiatement du rang. C'est une armée douce et belle. Sa seule violence est de ne tolérer aucune tricherie.

Rédacteur: Catherine Thiéry mercredi 23 mars 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page