Un petit bout d’enfer

À l'ouest, tout est toujours à l'Ouest ici.
Jean-Pierre Arrio - Young trip
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 17 juin

Contenu

Roman - Noir

Un petit bout d’enfer

Psychologique - Enlèvement MAJ dimanche 15 novembre 2009

Note accordée au livre: 5 sur 5

Poche
Inédit

À partir de 15 ans

Prix: 8 €

Rachel Corenblit
Rodez : Le Rouergue, octobre 2009
144 p. ; 17 x 12 cm
ISBN 978 2 8126 0073 9
Coll. "DoAdo Noir"

Juliette et Roméo

Juliette a quatorze ans mais préfère laisser croire qu'elle en a seize ce qui lui permet de jouer à ce qu'elle considère comme des jeux d'adultes, flirter avec des garçons, boire de l'alcool ou voir des films interdits aux moins de seize ans.
De quoi se plaint Juliette qui a pourtant une mère parfaite qui fait l'admiration de tous ? De rien justement. Car elle n'ose pas hurler son désarroi auprès de cette femme ange qui parcourt les pays en guerre où elle exerce son métier d'infirmière au service des plus démunis. Son père se sent dépassé et lorsqu'il récupère sa fille ivre morte dans la rue, il décide de l'envoyer chez sa grand-mère avec l'interdiction de sortir. Juliette parvient toutefois à s'absenter et choisit d'aller voir un film d'horreur. C'est-là qu'elle croise le tueur et l'horreur est dans la salle. Un lien étrange se tisse alors entre ses deux êtres en perdition. Ils ont quelque chose en commun et c'est ce qui sauvera la vie de l'adolescente.

Pour son premier roman noir, Rachel Corenblit nous offre un texte cru, rigoureusement construit et d'une surprenante maîtrise. Alors que Juliette se livre comme une adolescente écrirait son journal, la vie de l'Homme est livrée par fragments, épisodes d'une enfance sacrifiée et d'une vie derrière le masque. Massacré par un père sadique, il massacre à son tour. Les personnages ont ainsi une remarquable épaisseur et une effrayante vérité : cet homme est peut-être notre voisin, Juliette une adolescente comme nous en connaissons tant, prête à basculer dans le vide sous nos yeux.

Le Rouergue dans cette désormais incontournable collection "DoAdo Noir" continue de nous surprendre par la qualité de ses auteurs et de vrais sujets noirs qui font cohabiter réalisme sociétal et suspense angoissant. Un titre à réserver à ce nouveau public que l'on appelle les jeunes adultes et à ne pas mettre dans les mains des plus fragiles.

Citation

Il perçoit distinctement les paroles des arbres. Il rit de bonheur et il pleure et il dit à la fille, tu entends, tu entends.

Rédacteur: Patricia Châtel samedi 14 novembre 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page