La Revanche des hauteurs

Le roman ne prend pas du tout la tournure prévue. L'idée de départ était qu'il s'intitule Pi. Un titre tendance et qui promettait quelque chose à la fois de minimaliste et d'infini.
Gert Nygårdshaug - Le Bassin d'Aphrodite
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 13 novembre

Contenu

Roman - Policier

La Revanche des hauteurs

Huis-clos - Énigme - Assassinat MAJ lundi 04 novembre 2019

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 14,95 €

Guillaume Desmurs
Grenoble : Glénat, octobre 2019
224 p. ; 18 x 13 cm
ISBN 978-2-344-03679-2
Coll. "Neige noire"

Médecin ni bronzé ni skieur

Une station de sport d'hiver, constituée comme beaucoup d'autres, de grands immeubles et de gens venus faire du ski. Des locaux qui tentent de vivre de cette manne touristique et d'y faire régner un semblant de bonne humeur. Pour cela, ils ont même un responsable du syndicat d'initiative qui donne de sa personne. Parmi les vacanciers, un docteur, Marc-Antoine, pourtant allergique au ski, se promène, attendant que sa femme achève ses leçons qui parfois prennent du temps car, visiblement, le moniteur y met du sien pour que sa cliente soit plus que satisfaite. Il y a également dans la station une jeune journaliste qui aimerait bien traiter autre chose que les chiens non écrasés (car s'ils sont écrasés, on prend le risque de faire pleurer les touristes et fuir les annonceurs). Dans cet univers aseptisé, pur comme la neige, des événements vont venir troubler la quiétude des lieux. Une personne est retrouvée morte. Il est difficile de voir s'il s'agit d'un suicide ou d'un meurtre. Et ce cadavre n'est que le début d'une série, si bien que le doute s'installe. Marc-Antoine qui s'ennuie un peu tandis que sa compagne batifole décide de mener l'enquête. Mais il y a peu de suspects, beaucoup de pistes et aucun mobile apparent. La résolution d'ailleurs touchera presque au fantastique, mais de manière qui pourrait sembler logique.
Plus que l'intrigue assez classique - des meurtres successifs et des enquêteurs du dimanche qui tentent de comprendre le fin mot de l'histoire -, c'est le traitement qui est très intéressant dans ce roman de Guillaume Desmurs. L'auteur manie l'humour et le sarcasmes, un peu à la manière de Claude Chabrol ou de Jean-Pierre Mocky pour décrire un milieu fermé, entre des habitants qui oscillent entre vivre du tourisme et des laissés pour compte du miracle économique, et des vacanciers qui sont là pour diverses raisons autres que le sport. À la place des avalanches de neige, il y a parfois une avalanche de cadavres qui vient perturber le bon ordonnancement de la station, et les efforts pathétiques du directeur qui voit s'éloigner une promotion ou la journaliste qui cherche un scoop qui la ferait connaître et l'amour qu'elle pourrait trouver, sans compter un vieux ronchon qui se promène la nuit en ayant l'air de lancer des imprécations, entre haute technologie et pratiques de sorcellerie ancestrale. La Revanche des hauteurs est un texte qui a le mérite de la rapidité et d'une histoire menée avec assez de mordant de la rendre éminemment sympathique.

Citation

Marc-Antoine était ragaillardi par la situation, tout comme Alix. L'un y voyait une distraction sérieuse à l'ennui touristique et la seconde une chance de se faire remarquer par ses articles.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 04 novembre 2019
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page