Le Collectionneur d'armes

- Vous êtes très rusé. - Abraham Lincoln l'était aussi. Regardez ce qui lui est arrivé. L'intelligence peut être fatale.
Carl Reiner - Les Cadavres ne portent pas de costard
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 15 juillet

Contenu

Roman - Policier

Le Collectionneur d'armes

Économique - Mafia MAJ mercredi 27 janvier 2010

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18 €

Pieter Aspe
Het Dreyse Incident - 1999
Traduit du néerlandais (Belgique) par Emmanuèle Sandron, Marie Belina-Podgaetsky
Paris : Albin Michel, octobre 2009
304 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-226-19418-3
Une enquête du commissaire Van In, 5

Actualités

  • 18/11 Édition: Parutions de la semaine - 18 novembre
    Comment dire ? Cette semaine propose un choix extrêmement varié avec de nombreux ouvrages sur lesquels poser ses yeux. Comment ne pas s'intéresser au nouveau roman de Megan Abbott ? Red Room Lounge nous plonge dans la banlieue de Los Angeles au milieu d'un monde de truands pendant qu'une rivalité nait entre un frère et une sœur. C'est à notre avis, LA parution de la semaine. Mais il serait dommage d'occulter certaines autres. Citons pèle-mêle sans nous soucier des titres : René Belletto (qui nous propose un roman vu sous trois angles différents), Andrea Camilleri & Carlo Lucarelli (un roman à quatre mains par deux maestros forcément italiens), John Harvey (est-il besoin de le présenter ? Vous serez englouti par le brouillard épais de la Cornouaille), Keigo Higashino (avec un crime familial en même temps qu'un drame amoureux), Camilla Läckberg (une sombre histoire de cyanure et de dés-héritage), Mikaël Ollivier (qui suit les traces de Bruce Springsteen) et Joseph Wambaugh (retour dans les hautes sphères de Los Angeles). Vous n'en avez pas assez ? Regardez la nouvelle publication des nouvelles illustrées de Maurice Leblanc, précipitez-vous vers les nouvelles traductions d'Agatha Christie, réjouissez-vous de quelques publications en poche dont vous aviez raté la sortie en grand format - tiens, Driss Chraïbi et Robert Littell...

    Grand format :
    Red Room Lounge, de Megan Abbott (Le Masque)
    Nuit d'ivresse en Castille, de Jean-Pierre Alaux & Noël Balen (Fayard)
    Un dimanche aux châtaignes, de Mary Alistair (Encre bleue, "Facilire")
    Film noir, de René Belletto (POL, "Fiction")
    Le Marionnettiste, de Bernard Boudeau (In octavo)
    Le Chat aux yeux jaunes, de Serge Brussolo (Fleuve noir, "Crime")
    Meurtre aux poissons rouges, d'Andrea Camilleri & Carlo Lucarelli (Fleuve noir, "Thriller")
    La Colline du marin, de Henri Chemin (La Veytizou, "Suspense & aventures")
    Sous l'emprise de Sekmeth ou Une histoire rennaise, de Jean Chuberry (Édilivre, "Classique")
    Le Codex maya, d'Adrian d'Hagé (First, "Thriller")
    Tourne la poignée, Beaulieu, de Jean-Paul Dautricourt (Les 2 Encres, "Sang d'encre")
    Le Cercueil rouge, de Sam Eastland (Anne Carrière, "Thriller")
    Un éléphant dans une chaussette, de Roberto Garcia-Saez (Des étoiles)
    L'Embaumeur de Boston, de Tess Gerritsen (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Le Deuil et l'oubli, de John Harvey (Rivages, "Thriller")
    Les Liens du sang, de Sam Hayes (City, "Thriller")
    Le Dévouement du suspect X, de Keigo Higashino (Actes sud, "Actes noirs")
    Le Projet Shiro, de David S. Khara (Critic, "Thriller")
    Cyanure, de Camilla Läckberg (Actes sud, "Actes noirs")
    Les Aventures extraordinaires d'Arsène Lupin : vingt histoires originales, de Maurice Leblanc (Jean-Claude Gawsewitch)
    Loup y es-tu ? d'Alexis Lecaye (Le Masque)
    Meurtres sur échiquier, de Yann-André Martin (Les Nouveaux auteurs)
    De poussière et de diamant, de Ava McCarthy (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Les Griffes du passé, de Walter Mosley (Jacqueline Chambon)
    Quelque chose dans la nuit, de Mikaël Ollivier (Le Passage, "Polar")
    Massacre dans la basse-cour, d'Yves Pinguilly (Encre bleue, "Largevision")
    Lost Girls, de Andrew Pyper (Archipel)
    Lieutenant Eve Dallas. 23-24, de Nora Roberts (J'ai lu, "Grand format")
    Toi seul, de David Rosenfelt (Le Cherche Midi, "Thriller")
    Des morts pour le Colonel, de David Verdier (La Bouinotte, "Black Berry")
    Bienvenue à Hollywood, de Joseph Wambaugh (Calmann-Lévy)

    Poche :
    Le Dernier coup de Jarnac, de Jean-Pierre Alaux (LGF, "Policier")
    Le Collectionneur d'armes, de Pieter Aspe (LGF)
    Ceux d'en-bas, de Serge Brussolo (Pocket, "Thriller")
    La Trilogie du Mal, de Maxime Chattam (Pocket, "Thriller")
    L'Inspecteur Ali et la CIA, de Driss Chraïbi (Points)
    Le Chat et les pigeons, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Le Crime de l'Orient Express, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Les Bouchers de Dieu, de Joseph d'Lacey & Paul Benita (Pocket, "Thriller")
    Les Enfants de la nuit, de Frank Delaney (Pocket, "Thriller")
    Anicroches à Loches, de Philippe-Michel Dillies (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    L'Œil du tsar rouge, de Sam Eastland (Pocket, "Policier")
    Les Derniers jours de Paris, de Nicolas d'Estienne d'Orves (Pocket, "Thriller")
    Quinze jours en rouge, de Jacques Fortier (Le Verger, "Les Enquêtes rhénanes")
    Le Cortège de la mort, d'Elizabeth George (Pocket, "Policier")
    Cinq femmes et demie, de Francisco Gonzalez Ledesma (Points, "Roman noir")
    Traquer les ombres, de John Harvey (Rivages, "Noir")
    La Maison où je suis mort autrefois, de Keigo Higashino (Babel, "Noir")
    Les Anges perdus, de Jonathan Kellerman (Pointdeux)
    Un pavé dans la Loire, de Bernard Lahrant (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    Ma fille, qui es-tu ? de Margaret Leroy (LGF)
    Ce délicieux Dexter, de Jeff Lindsay (Points, "Thriller")
    La Compagnie : le grand roman de la CIA, de Robert Littell (Points)
    Un espion d'hier et de demain, de Robert Littell (Points, "Policier")
    L'Île des chasseurs d'oiseaux, de Peter May (Babel, "Noir")
    La Fureur dans le sang, de Val McDermid (J'ai lu, "Thriller")
    Au-dessus du gouffre, de Clinton McKinzie (Archipoche)
    Dernière sortie avant la nuit : série noire à Limoges, de Joël Nivard (Geste, "Le Geste noir")
    Le Frelon noir, de James Sallis (Folio, "Policier")
    Les Enfants du massacre, de Giorgio Scerbanenco (Rivages, "Noir")
    Les Milanais tuent le samedi, de Giorgio Scerbanenco (Rivages, "Noir")
    Novembre, de Georges Simenon (LGF, "Policier")
    Requins d'eau douce, de Heinrich Steinfest (Folio, "Policier")
    Ne vous retournez pas, de Maud Tabachnik (LGF)
    Manipulé, de Laurent Terry (Pocket, "Thriller")
    Mexicali City Blues, de Gabriel Trujillo Muñoz (Folio, "Policier")

    Liens : Ceux d'en bas |Le Crime de l'Orient-Express |Les Enfants de la nuit |Traquer les ombres |La Maison où je suis mort autrefois |Le Projet Shiro |Ce délicieux Dexter |Quelque chose dans la nuit |Requins d'eau douce |Le Cortège de la mort |Megan Abbott |Jean-Pierre Alaux |Pieter Aspe |Bernard Boudeau |Serge Brussolo |Maxime Chattam |Driss Chraïbi |Agatha Christie |Frank Delaney |John Harvey |Keigo Higashino |Jonathan Kellerman |David S. Khara |Camilla Läckberg |Maurice Leblanc |Jeff Lindsay |Robert Littell |Val McDermid |Walter Mosley |Mikaël Ollivier |James Sallis |Giorgio Scerbanenco |Georges Simenon |Heinrich Steinfest |Maud Tabachnik |Gabriel Trujillo Muñoz |Joseph Wambaugh |Elizabeth George

Ce qu'il faut savoir sur la série

Pieter Aspe a signé, en 2008, la vingt-deuxième aventure du commissaire Van In. Ce personnage, iconoclaste, à l’humour caustique, avec ses désillusions et ses blessures, est le flic imparfait que ses faiblesses assumées à défaut d’être reconnues, rendent attachant. Les enquêtes qu’il mène dans Bruges et sa région le font évoluer entre luttes politiques et d’influence, prises d’intérêts, guerre entre police municipale et gendarmerie, et approcher les lourds secrets confinés entre les murs séculaires.

Van In "bouffe" du trader !

Tout commence lorsque Judith Claes appelle police secours en découvrant le corps de Patrick, son mari, le crâne entaillé. Près de lui, un pistolet à la crosse ensanglantée lui fait croire à sa mort. Le policier de garde appelle Van In, à l'humeur exécrable depuis plusieurs semaines. Avec bien des difficultés, Guido et lui arrivent sur les lieux de l'agression. Judith les reçoit et charme le commissaire. Elle explique que son mari exerce à Bruxelles la profession de trader et qu'il collectionne les armes anciennes de grande valeur. Cette collection a disparu et Patrick a certainement surpris le voleur qui l'a assommé.
Stefaan Wille est barman dans un club libertin, mais ce sont ses activités occultes qui lui permettent de vivre dans le luxe qu'il affectionne. Andreï Serov, sous couvert de la direction de deux sociétés d'import-export, est un des parrains de la mafia russe. Il a la mainmise sur une part importante du marché de l'or et du diamant à Anvers. Jean-Pierre Degruyter sort de prison, où il vient de purger douze ans pour l'assassinat d'un caissier, avec des idées de vengeance. Olaf veut devenir un écrivain à succès. L'accueil très froid, par la presse, de son premier livre, l'avait jeté dans une profonde déprime. Dans le service psychiatrique, il a rencontré Judith qui avait seize ans et des pulsions suicidaires. Patrick et Judith se livrent à des jeux étranges. Pour la punir, il l'enferme dans le bunker, sous leur villa. La fin de la punition est assortie d'un cadeau dont la valeur est proportionnelle à la durée d'enfermement. Et, pour avoir averti la police, il la claquemure…
Wille contacté par un mystérieux personnage, rachète la collection d'armes volée, avant d'être tué. Un coup de téléphone anonyme dénonce Degruyter comme l'assassin. Patrick se fait "remonter les bretelles" par Serov qui lui reproche de s'être fait dérober, avec les armes, une disquette plus que compromettante sur leurs magouilles communes. Il lui demande de "disparaître" quelques jours. C'est son garde du corps qui prendra sa place dans la maison. Hannelore, qui veut prouver ses compétences dans sa nouvelle fonction, se rend à la maison des Claes…

Avec Le Collectionneur d'armes, Pieter Aspe poursuit la traque de la bourgeoisie flamande délinquante. Cette fois, cependant, il ne s'agit pas de ces familles aux racines séculaires, mais de ces nouveaux riches issus des manipulations financières ou de la criminalité organisée.
Comme à l'accoutumée, l'auteur lie étroitement la vie personnelle des personnages avec leur vie professionnelle, et montre les répercussions de l'une sur l'autre. Qui n'a pas eu, par exemple, un collègue devenu irascible suite au mauvais sommeil généré par des enfants pleureurs ou malades ?
Dans ce roman, Pieter Aspe sert une intrigue quelque peu tarabiscotée, mais si bien ficelée qu'on adhère malgré quelques petites imperfections. Son art pour jouer avec le suspense, pour mettre en scène des rebondissements, fait accepter quelques approximations. Ce livre vaut aussi pour les nombreux à-côtés de l'enquête, les réflexions multiples auxquelles se livrent des personnages. C'est l'occasion, pour l'auteur de faire découvrir l'univers des collectionneurs d'objets confidentiels.
L'humour est toujours très présent, Pieter Aspe nous régalant de dialogues serrés, d'annotations cocasses et de situations décalées. Il use, à bon escient, du second degré, n'hésitant pas à moquer du métier de romancier et de ses "ficelles" avec, par exemple : "Pourquoi faut-il toujours qu'il y ait une femme fatale dans mes enquêtes ?" ou "On dirait un vieux nanar hollywoodien…".
Le Collectionneur d'armes, le numéro cinq de la saga, donne toujours le même plaisir à retrouver ce héros atypique et son équipe.

Nominations :
Prix Arsène Lupin 2010

Citation

L'enquête promet d'être excitante : une tentative d'homicide, un cambriolage, un suspect assassiné, une victime introuvable et sa bourgeoise qui se cache chez une amie.

Rédacteur: Serge Perraud lundi 12 novembre 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page