k-libre, l'actu de la littérature policière et du roman noir

Un adulte projetait sur le temps, sur le futur. Un adulte savait qu'après le temps de peine il y avait un avenir quel qu'il soit puisqu'il y avait eu un passé quel qu'il fût. Un adulte possédait cette mémoire-là juste du fait d'avoir une mémoire bien pleine de passé et de souvenirs. Un adulte pouvait distiller un souvenir par jour de peine, par nuit de mur.
Abdel-Hafed Benotman - Garde à vie
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 24 août

Contenu

MAJ jeudi 01 janvier 1970
Pays :





Prix: €



p. : x cm
ISSN

Ce qu'il faut savoir sur la revue

jeudi 01 janvier 1970

Pied de page