La Vache qui lit nº90

À 5 heures du matin, on repérait facilement quelles maisons étaient habitées par des Anglais. Aucun signe de vie à l'intérieur. Aucune obligation de se lever avant au moins deux heures.
Eva Dolan - Haine pour haine
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 04 juin

Contenu

La Vache qui lit n°90

Fanzine

MAJ lundi 29 décembre 2008
Visuel de la revue La Vache qui lit n°
Pays : France





La Vache qui lit n°90
Février 2008
Parution mensuelle
12 p. : 14.00 x 21.00 cm
ISSN 0999-8276
Comment se procurer la revue ?

Héros de polar - La Vache qui lit
Adresse : 8, rue Galliéni, 87100 Limoges, France
E-mail : serge.vacher@wanadoo.fr
Téléphone : 0555773452

Ce qu'il faut savoir sur la revue
La Vache qui lit est un fanzine de longue date (1997) qui cite justement Victor Hugo : "Nous n'avons d'autre choix que le noir". Orchestré par Serge Vacher, le fanzine s'appuie sur les Bibliothécaires du Val de l'Aurence pour des mini-dossiers bibliographiques, les choix de lecture de Cathy et la sagacité de Gerardo Lambertoni.

Sommaire
Petite histoire du roman policier, de Fereydoun Hoveyda (chronique), par Serge Vacher
Polar : mode d'emploi, des Mystery Writers of America (chronique), par Serge Vacher
Livres (Qui mène l'enquête ?, de Josef Skorecky, et Marseille du noir dans le jaune, collectif), par Serge Vacher

Petit décryptage
Serge Vacher, qui signe l'intégralité de ce numéro de La Vache qui lit s'arrête longuement sur deux anciens documents : Petite histoire du roman policier, de Fereydoun Hoveyda, et Polar : mode d'emploi, des Mystery Writers of America. Le premier est un ouvrage datant de 1956 et préfacé par Jean Cocteau, le second donne les recettes d'écriture de quelques grands noms de la littérature américaine policière. Deux ouvrages à découvrir si on a la chance de croiser leur route !

mardi 30 décembre 2008

Pied de page