Pr'Ose !

Les prisons sont pleines de pauvres types qui ont voulu faire eux-même le boulot la justice...
Jean-C. Denis - Zone blanche
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 18 novembre

Contenu

Pr'Ose ! n°13

Revue

MAJ mardi 20 octobre 2009
Visuel de la revue Pr'Ose ! n°
Pays : France





Prix: 3 €
Pr'Ose ! n°13
Mars 2009
Parution semestrielle
24 p. : 21.00 x 30.00 cm
ISSN 1766-0977
Comment se procurer la revue ?

PrOse écriture
Adresse : Rés. Rive Gauche - Bât. C, 23, rue Tudelle, 45100 Orléans, France
E-mail : prose@laposte.net
Téléphone : 06.16.25.89.70
Site : http://emmabovary33.over-blog.com/

Ce qu'il faut savoir sur la revue
La revue Pr’Ose ! invite au vagabondage littéraire. De texte court en nouvelle et de nouvelle en poésie, ses auteurs vous proposent de (re)découvrir le monde, de visiter des univers intimes et des pays ignorés. Il ne faut pas hésiter pas à franchir la porte de la couverture certes un peu austère afin de partager quelques pages avec eux. Pr’Ose ! invite le lecteur au voyage, dans et au-delà du quotidien.
L’idée de Pr’Ose ! a germé en 2004, suite à des ateliers d’écriture animés par Frédérique Trigodet. Les gens avaient écrit de très beaux textes, des textes forts, qu'elle avait envie de partager. Après accord des auteurs, le premier numéro est sorti. Un petit format, bricolé avec les moyens du bord et l’espoir de tenir quelques numéros.
Puis, par le biais d’Internet, de revues, de salons, il y a eu de nouvelles rencontres, des auteurs, des amis de plumes et des styles que Frédérique Trigodet a eu envie de faire découvrir. La revue pouvait servir de tremplin pour une première publication. Frédérique Trigodet a désiré faire un geste envers ces "amateurs" de l’écriture, dont elle fait partie.
Pr’Ose ! est alors passé d’une parution trimestrielle à une semestrielle. Sa forme a évolué d’un petit format de quelques pages pour un A4, allant de 20 à 24 pages. Plus de trente auteurs ont été publiés dans ses pages.
Depuis tout ce temps, Frédérique Trigodet a failli abandonner au moins cinq fois. C'est une indépendante qui travaille seule à la conception et à la diffusion de la revue. Mais, elle va peut-être devoir changer cet état de chose car c’est un véritable travail qui demande un grand investissement de temps.
La revue bien que généraliste, propose de temps en temps des incursions noires, histoire sans doutes d'habiller ces pages où le blanc est de rigueur. Format A4 donc, en deux colonnes. Les textes semblent vouloir coller à la revue, ne désirant pas la lâcher au point de s'insinuer sur la couverture. Pr'Ose ! c'est des textes et quelques informations ici et là. À découvrir.

Frédérique Trigodet est passée par le festival Mauves en noir. Elle y a été bien accueillie. Elle a même été primée pour une de ses nouvelles. Il y a eu des rencontres et l'idée d'un numéro thématique a vite été une évidence. Ce numéro 13, titré "Du mauve au noir" propose donc des nouvelles noires et policières, virant parfois au fantastique ou à l'anticipation. Comme toujours il y a du bon, du moins bon. De l'original, du moins original. L'ensemble, lui, est original. Il y a aussi des retours au naturel De la poésie. Mention spéciale à Micro-nouvelle de Christophe Esnault, qui fait étalage d'un style sec et épuré, et dont on a apprécié parmi d'autres cette phrase : "Les femmes sont une maladie qui se soigne en les regardant jouir."

SOMMAIRE
Le Maître d'école a dit, une nouvelle de Dominique Guérin
Chronique de Frédérique Trigodet (La Rumeur du coffre à jouets, une anthologie de Haïkus)
Rustine, une nouvelle d'Alain Emery
Mauves en noir 2008 : une chronique de Frédérique Trigodet
Micro-nouvelle, une nouvelle de Christophe Esnault
Un crime quelconque..., une nouvelle de Ghislaine Maïmoun
Au sommet du mont Pinto, une nouvelle d'Agnès Laroche
Changer la déco, un poème de Véronique Pingault
L'Appartement de la rue Szeroka, de Karine Macarez
Tonton, une nouvelle de Claude Romashov.

Comité de rédaction : Frédérique Trigodet
mardi 20 octobre 2009

Pied de page