L'Œuf

Une cliente examinait un lot de robes suspendues à un portant. La cinquantaine, archétype de la grande bourgeoise persuadée de faire partie d'une élite, et qui n'avait que deux buts dans la vie, dépenser son fric et repousser l'inéluctable travail du temps sur son corps jusqu'aux frontières du possible. Malgré sa robe à mille boules, ses crèmes, son régime vegan, son aqua-gym et ses injections régulières de botox, la sénescence poursuivait son œuvre. Des ridules persistaient au coin des lèvres et aux plis de ses yeux, ses cheveux perdaient de leur éclat, sa peau tirait vers le bas, et ses yeux, jadis en amande, n'étaient plus que deux fentes rougies par la fatigue. Mais pas question de lâcher prise, de s'avouer vaincue, elle s'accrochait.
Philippe Hauret - Je suis un guépard
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 18 novembre

Contenu

L'Œuf n°

Fanzine

MAJ mercredi 08 mai 2013
Pays : France





Prix: €
L'Œuf n°


p. : x cm
ISSN

Ce qu'il faut savoir sur la revue
En 1994, Laurent Greusard a commis l'impair (de détective) de lancer un fanzine sobrement intitulé L'Œuf. À ses débuts, il s'agissait d'un périodique mensuel conçu comme un double A3 recto-verso consacré à la présentation d'ouvrages de "Mauvais genres" (entendez par là tout ce qui ressort du polar, de la science-fiction et du fantastique), qui dégénéra bien vite quant à sa pagination puisque nombre de numéros dépassèrent les vingt pages. Le tirage propre aux fanzines permettait un envoi aux maisons d'édition en qualité d'argumentaire de la presse, aux abonnés, au comité de rédaction, aux amis, à la BiLiPo. En marge du fanzine, allaient apparaitre quelques numéros spéciaux hors-série dédiés à "La Maîtrise de Christine Renard sur la SF", "La Maîtrise de Pierre Stolze sur les 'images' en SF", "Noir c'est noir", "Jean Bonnefoy : la ville dans le roman de SF", "Pierre Stolze, rhétorique de la SF"... Tout un programme orienté il est vrai vers l'anticipation comme cette étude des fantasmes dans la littérature dite de science-fiction. Il y eût même des retranscriptions d'interviews d'auteurs polar, un numéro dédié aux jeunes auteurs de romans policiers. Deux années plus tard, L'Œuf se vide de sa coquille pour des raisons doublement personnelles à l'instar de nombre de fanzines, mais il aura eu le mérite de vivre.

jeudi 01 janvier 1970

Pied de page