k-libre - auteur - Charles Portis

Vous êtes sûr que ce n'est pas un fantôme, votre Jud, le fantôme des trains de nuit?
Viviane Janouin-Benanti - Le Tueur du Paris-Mulhouse
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange déchu
Max Temple, célèbre psychologue spécialisé dans le démontage des théories complotistes, vient de mourir. ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 27 juillet

Contenu

Charles Portis

MAJ mercredi 12 janvier 2011
© D. R.

Biographie Charles Portis


Naissance à El Dorado le 28 décembre 1933.
Charles McColl Portis est un écrivain américain surtout connu pour son classique du western, True Grit, publié en 1968. Il lui vaut alors d'être nommé "l'auteur de plus inventif du western comique", et il devient auteur-culte auprès des lecteurs.
Né le 28 décembre 1933 à El Dorado dans l'Arkansas, il sert dans les Marines durant la guerre de Corée avant de rejoindre l'université d'Arkansas de Fayetteville dont il sort avec un diplôme de journaliste en 1958. Après l'Arkansas Gazette, pour laquelle il chronique la vie de personnages pittoresques qui lui servent d'inspiration, il passe au New York Herald Tribune. En 1964, il abandonne la carrière de journaliste et rentre chez lui en Arkansas pour écrire à plein temps.
Son premier roman, Norwood (1966), posa les bases de son œuvre : des récits de voyage avec des dialogues colorés et des observations amusantes sur la culture américaine. Son protagoniste, Norwood Pratt, est un jeune ex-marine naïf convaincu par un escroc de transporter deux voitures jusqu'à New York, rencontrant des personnages pittoresques en chemin. Il est porté à l'écran en 1970 avec Glen Campbell dans le rôle titre.
True Grit (ou Cent dollars pour un shérif) raconte l'histoire de Mattie, une jeune fille de quatorze ans embauchant un shérif pour pourchasser le meurtrier de son père. À la fois réaliste et satirique, le roman fonctionne grâce à une narratrice crédible en la personne de Mattie, une intrigue serrée, des dialogues percutants et un soin du détail quasi journalistique. Le rôle de Rooster Cogburn, le shérif, vaut un oscar à John Wayne, et le film est numéro un du box-office en 1969. Une nouvelle version, signée des frères Coen, sort en décembre 2010.
Dans les années 1990, Portis publie des nouvelles et des articles biographiques pour The Atlantic Monthly. Il vit en reclus, mais se rend fréquemment au Mexique.


Bibliographie*

Romancier :

  • 1968 - True Grit (Le Serpent à plumes, janvier 2011)

Actualité

  • 16/05 Édition: Parutions de la semaine - 16 mai
  • 13/01 Édition: Parutions de la semaine - 13 janvier
  • 25/02 Radio: Noir à l'ouest
  • 21/01 Jeux: Un film sort, un jeu s'organise...
    Le 23 février les salles obscures françaises accueilleront True grit, le dernier film des frères Coen, Ethan et Joel. C'est la seconde adaptation cinématographique du roman éponyme de Charles Portis, paru aux États-Unis en 1968 - un western retraçant une histoire bien noire d'assassinat et de vengeance. La traduction française vient tout juste de sortir, aux éditions du Serpent à plumes*.
    À cette occasion, l'association havraise Les Ancres noires organise un jeu en partenariat avec Paramount Pictures et Le Serpent à plumes ouvert à tous les internautes. Vous avez jusqu'au 4 février pour participer - c'est-à-dire répondre à deux questions... que vous découvrirez en cliquant sur cette page, en même temps que la récompense promise au gagnant et, bien sûr, les modalités de participation. Pour reprendre la formule des organisateurs : "Bonne chance à tous !"

    * Charles Portis, True grit (traduit de l'anglais - États-Unis - par John Doucette), Le Serpent à plumes, janvier 2011, 232 p. - 20,00 €.
    Liens : True Grit |Thierry Beauchamp |Les Ancres noires

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page