k-libre - auteur - Nicolas Bouchard

Non pas qu'il se prenne pour Dieu. Mais il est une manifestation de sa volonté. Il n'y peut rien, c'est son rôle. Il doit tuer ceux qui le méritent. Il est le courroux qui gronde au bout de sa laisse. Le molosse de guerre. L'assassin divin. Ses mâchoires claquent et des gens meurent. Cependant, il ne fait que son travail.
Patrick Bauwen - La Nuit de l'ogre
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Nuit tombée sur nos âmes
Wag est un militant de gauche qui participe aux manifs. Mais il a commis un acte délictueux, ce qui le re...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 17 septembre

Contenu

Nicolas Bouchard

MAJ mardi 15 novembre 2011
© Les Ardents Éditeurs

Biographie Nicolas Bouchard


Naissance à Châteauroux le 04 décembre 1962.
Nicolas Bouchard, après des études de Droit, devient juriste puis auditeur dans le secteur bancaire, d'abord à Châteauroux puis à Limoges. Il vit en Haute-Vienne.
La lecture est quasiment innée chez lui, puisque la demeure familiale est remplie, dans toutes les pièces, de bouquins en tout genre. Son grand-père, Marc Michon, a écrit une dizaine de romans, principalement pour la jeunesse.
Romancier féru de mythologies nordiques et d'Histoire, Nicolas Bouchard aborde avec le même bonheur les thèmes de science-fiction, de fantasy, le roman policier ou historique.
D'ailleurs son premier roman, publié en 1997, Terminus Fomalhaut (Encrage) propose un meurtre en chambre close... dans un vaisseau spatial ! Ce livre lui ouvre la porte des éditeurs et les romans se succèdent à un rythme soutenu avec un niveau de qualité remarquable.
Il continue à mélanger les genres : le polar et la science-fiction avec Le Réveil d'Ymir (Mnémos, 2001) : un hommage à John Dickson Carr, avec une intrigue se déroulant sous les glaces de la planète Europa. L'Empire de poussière, (Mnémos, 2002-2004) une fresque de plus de mille six cents pages, est un récit de fantasy humaniste au cœur d'un univers en suspension soumis à l'influence de la magie. Puis, il aborde l'historique et le polar teinté de fantastique avec une série d'enquêtes ayant pour héroïne une jeune institutrice dans un décor limougeaud de début du XXe siècle : La Ville noire, (Prix des Incorruptibles 2004), Mon ombre s'étend sur vous, Et le ciel s'embrasera, (Flammarion, 2001-2004).
Il récidive avec L'Hymne des démons (Flammarion, 2005), les aventures d'une troupe d'opéra confrontée à un tueur fantomatique en forêt noire au XVIIIe siècle ; Tarpéria : les venins de Rome, (Flammarion, 2008) une mystérieuse série d'empoisonnement dans la Rome des années 300 avant Jésus-Christ ; La Cité renversée, (Les Trois rives, 2006) où il s'est plongé dans l'étude des textes islamiques pour l'habillage de son intrigue.
Soucieux de se renouveler, il abordera aussi le genre purement historique : Aziza et la malédiction (Belfond, 2006) et la littérature jeunesse Le Cercle des Myosotis, (Mango, 2007) et Les Disparus de la source (Mango, 2009).
D'inspiration éclectique, Nicolas Bouchard est un auteur curieux qui intègre nombre de sujets variés dans ses histoires. Il donne à celles-ci un ton savoureux et fait preuve d'un humour malicieux.



Présence à un festival :

2013 : Vins noirs


site : http://nicolas-bouchard.blogspot.com/

Bibliographie*

Romancier :

Actualité

  • 29/08 Prix littéraire: Sélections 2013 des Prix Interpol'Art
  • 31/08 Édition: Parutions de la semaine - 31 août
    Cette fois, ça y est, nous sommes en plein dedans. Pour ceux qui n'auraient pas compris, je veux parler de la rentrée littéraire. Les parutions sont de plus en plus en nombre, et l'on découvre au hasard des titres d'ouvrage quelques surprises de taille. D'abord que Dantec propose une suite à son Babylon Babies, et qu'il a quitté pour l'occasion Albin Michel pour rejoindre les toutes nouvelles éditions Ring avec à leurs commandes David Kersan épaulé littérairement parlant de Raphaël Sorin. On découvre pour l'occasion que Stéphane Bourgoin y dirige deux collections qui sont "Ring noir" et "Murder ballads".
    Le roman de la semaine et au moins du mois, si ce n'est plus, est à aller chercher chez Rivages. Il s'agit de Dernière nuit à Montréal de la Canadiene Emily St. John Mandel. Lisez notre chronique pour comprendre pourquoi nous l'aimons. Parmi les curiosités, à n'en pas douter, le nouvel opus de Nicolas Bouchard chez Asgard (point de tromperie, nous aimions déjà Nicolas Bouchard chez Après la lune, le fait qu'il soit publié tout comme Jan Thirion dans la collection "Zones d'ombre" de notre k-libriste Thomas Bauduret ne rajoute rien si ce n'est de la qualité au risque d'être traité de vil flagorneur).
    Le reste, bien sûr, est à découvrir (ou pas...), notons que Le Masque continue de rééditer Agatha Christie dans une traduction révisée ou nouvelle. Quatre pour cette fournée qui nous éloigne d'Hercule Poirot. Et que Rivages ressort en poche Les Corps déchiquetés, d'Hervé Le Corre.
    Voilà donc de (mal)saines lectures en attendant de voir ce que la semaine prochaine nous réserve !

    Grand format :
    Ceux qui règnent dans l'ombre, de Nicolas Bouchard (Asgard, "Zones d'ombre")
    Le Dernier vol des frelons, de Michel Brouard (Mon village, "Roman")
    L'Assassin à la pomme verte, de Christophe Carlier (Serge Safran)
    Fusion froide : l'autre histoire du groupe AZF, de Patrick F. Cavenair (L'Aube, "Regards croisés")
    Le Département de français, de Murielle Lucie Clément (Édilivre, "Coup de cœur")
    Satellite sisters, de Maurice G. Dantec (Ring)
    Les Pendus de Tire-Bœuf, de Pascal Daval (Galipote)
    Boum Julie, d'Alain Declercq (Janninck)
    La Persévérance du jardinier, de Marie-Hélène Ferrari (Clémentine, "Soleil noir")
    La Clique dorée, d'Émile Gaboriau (Pascal Galodé)
    Filiation mortelle, de Cyriac Guillard (Noir'éditions)
    Mauvais sang, de Manfred Kastrop (Les Nouveaux auteurs, "Thriller")
    Dans le jardin de la bête, d'Erik Larson (Le Cherche midi, "Thriller")
    Dominance, de Will Lavender (Michel Lafon)
    le Cri de l'ange, de C. E. Lawrence (Pôle noir)
    Sous la manche, de Gilles Pétel (Stock, "Bleue")
    Les Nénuphars empoisonnés, de Jean-Louis Poirey (Citron bleu, "Série noire")
    Ne jamais dire jamais, de Sara Shepard (Fleuve noir, "Territoires")
    Dernière nuit à Montréal, d'Emily St. John Mandel (Rivages, "Thriller")
    Les Poissons aux longues jambes, de Depal Stermans (L'Harmattan, "Lettres du Pacifique")
    Les Anneaux de la honte, de François Thomazeau (Archipel, "Cœur noir")
    La Dernière confession, de Charles Todd (City, "Thriller")
    Génération maudite, d'Anton Tramp (Édilivre, "Coup de cœur")

    Poche :
    La Fille du Hahn Hoa, de Thomas Bronnec (Rivages, "Noir")
    Lauragais morgue plaine, de Jean-Marie Calvet (Les Presses littéraires, "Crimes & Châtiments")
    Moody Blues, d'Yves Carchon (Les Presses littéraires, "Crimes & Châtiments")
    Associés contre le crime... d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    La Maison biscornue, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Passager pour Francfort, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Témoin muet, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    L'Enquête, de Philippe Claudel (LGF)
    La Guérisseuse, de Géraldine Jaujou (J'ai lu, "Policier")
    Rendez-vous dans le 18e, de Jake Lamar (Rivages, "Noir")
    Les Corps déchiquetés, de Hervé Le Corre (Rivages, "Noir")
    Green War, de Jean-Marc Ligny (Lokomodo, "Zones d'ombre")
    En mémoire de la forêt, de Charles T. Powers (Pocket, "Best")
    L'Égorgerie de la Rance, d'Éric Rondel (Astoure, "Breizh noir")
    Caresser les chiens morts, de Jan Thirion (Lokomodo, "Zones d'ombre")
    Mortelle Jamaïque, de Gérard de Villiers (Gérard de Villiers, "SAS")
    La Maison du loch, de Patricia Wentworth (10-18, "Grands détectives")
    Liens : Les Cœurs déchiquetés |Dernière nuit à Montréal |Les Anneaux de la honte |Green War |Témoin muet |Ceux qui règnent dans l'ombre |Caresser les chiens morts |Stéphane Bourgoin |Agatha Christie |Maurice G. Dantec |Émile Gaboriau |Manfred Kastrop |Jake Lamar |Erik Larson |Hervé Le Corre |Emily St. John Mandel |Jan Thirion |François Thomazeau |Jean-Marc Ligny

  • 11/05 Édition: Parutions de la semaine - 11 mai
* Bibliographie actuellement recensée sur le site

Jacques Baudou est journaliste, créateur du Festival du roman et du film policiers de Reims, chroniqueur au Monde des Livres pour les littératures de l'imaginaire.
Parallèlement, il est écrivain, anth...

Nicolas Bouchard est un écrivain qu'on ne présente plus avec sa bibliographie qui compte plus de vingt romans en quinze ans. Il a construit une œuvre attachante, d'une grande humanité quel que soit le...

Pied de page