L'Homme aux papillons

Ce qui compte, ce n'est pas le temps qu'il vous reste à vivre, avait dit Nathan. C'est ce que vous en faites.
Patrick Bauwen - Seul à savoir
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Nuit tombée sur nos âmes
Wag est un militant de gauche qui participe aux manifs. Mais il a commis un acte délictueux, ce qui le re...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 17 septembre

Contenu

Roman - Thriller

L'Homme aux papillons

Énigme - Vengeance - Assassinat MAJ dimanche 19 décembre 2010

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 17,9 €

Voir plus d'infos sur le site livresque-du-noir.fr (nouvelle fenêtre)

David Moitet
Paris : Nouveaux auteurs, mai 2010
370 p. ; 21 x 13 cm
ISBN 978-2-917144-64-0
Coll. "Policier"

Actualités

  • 20/01 Édition: Parutions de la semaine - 20 janvier
    C'est la semaine des retrouvailles. Les héros sont en effet de retour. D'un côté, il y a Emma Graham, la jeune détective récurrente de Martha Grimes dont on apprécie l'impétuosité, d'un autre il y a le commissaire aux sicilianismes savoureux Montalbano d'Andrea Camilleri, d'un autre encore il y a le boyard Artem de l'empire de Kiev imaginé par Elena Arseneva, d'un autre enfin le gentleman cambrioleur Arsène Lupin de Maurice Leblanc.
    Mais c'est aussi la semaine des nouveautés. Parmi les plus originales, cette collection "Petit noir" à la dénomination hautement caféiné, œuvre des éditions Krakoen, et qui propose des nouvelles noires, forcément, à déguster une tasse à la main, encore plus forcément. Gageons d'ailleurs que la lecture ne dure guère plus longtemps que le dit breuvage le matin au réveil.
    Enfin, c'est surtout la semaine de la confirmation avec les deux nouveaux romans de Thomas H. Cook, Au lieu-dit Noir-Étang, et Steve Mosby, Les Fleurs de l'ombre
    Comme d'habitude : faites votre choix !

    Grand format :
    Freaky Fridays, de Brigitte Aubert (La Branche, "Vendredi 13")
    Below zero, de C. J. Box (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente")
    Lucifer code, de Charles Brokaw (Calmann-Lévy)
    Un avion sans elle, de Michel Bussi (Presses de la Cité, "Romans terres de France")
    Le Champ du potier, d'Andrea Camilleri (Fleuve noir, "Thriller")
    La Prophétie d'Osiris, de Laly Chame (Thot)
    Au lieu-dit Noir-Étang..., de Thomas H. Cook (Le Seuil, "Policiers")
    La Sentinelle de l'ombre, de Robert Crais (Belfond, "Noir")
    L'Or de Sparte, de Clive Cussler & Grant Blackwood (Grasset, "Grand format")
    Un vrai jeu d'enfant, de François-Xavier Dillard (Fleuve noir, "Thriller")
    La Mort est mon amie, de Michael Genelin (Marabout)
    Le Mystère de la chambre 51, de Martha Grimes (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    La Maison des tocards, de Mick Herron (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Dernier homicide connu, de Olivier Kourilsky (Glyphe, "Roman")
    Quand les vautours approchent, de Miguel Miranda (L'Aube, "L'Aube noire")
    221B Baker Street, de Graham Moore (Le Cherche Midi, "Thriller")
    Les Fleurs de l'ombre, de Steve Mosby (Sonatine)
    Rouge abattoir, de Gilda Piersanti (Le Passage, "Polar")
    Une femme dans la tourmente, de Nora Roberts (Harlequin, "Mira")

    Poche :
    Le sang d'Aphrodite, d'Elena Arseneva (10-18, "Grands détectives")
    Punis-moi par des baisers, de William Bayer (Rivages, "Noir")
    Le Chat qui connaissait un cardinal, de Lilian Jackson Braun (10-18, "Grands détectives")
    La Patience de l'araignée, d'Andrea Camilleri (Pocket, "Policier")
    Règle n° 1, de Robert Crais (Pocket, "Thriller")
    Super haine, de Jeanne Desaubry (Krakoen, "Petit noir")
    United victims : parents proches, de Elsebeth Egholm (10-18, "Domaine policier")
    Ce que savait le chat, de Martha Grimes (Pocket, "Thriller")
    Traqués, de Brian Haig (Pocket, "Thriller")
    Dans l'œil du gabian, de Françoise Laurent (Krakoen, "Forcément noir")
    Les Aventures extraordinaires d'Arsène Lupin, de Maurice Leblanc (Pointdeux, "Pointdeux")
    L'Homme aux papillons, de David Moitet (Pocket, "Thriller")
    Un sur deux, de Steve Mosby (Pointdeux, "Pointdeux")
    Sniper bleu, de José Noce (Krakoen, "Petit noir")
    Gun, de Max Obione (Krakoen, "Petit noir")
    L'Année de la moule, de San-Antonio (Pocket)
    Pigeon d'hiver, de Claude Soloy (Krakoen, "Petit noir")
    Rouge sur blanc, de Gérard Streiff (Krakoen, "Petit noir")
    Identité volée, de Charles den Tex (10-18, "Domaine policier")
    Nuoc Mâm baby, deJan Thirion (Krakoen, "Forcément noir")
    Amères thunes, de Zolma (Krakoen, "Forcément noir")
    Liens : Le Sang d'Aphrodite |Un avion sans elle |Au lieu-dit Noir-Étang... |United victims |Les Fleurs de l'ombre |Lucifer code |Brigitte Aubert |C.J. Box |Michel Bussi |Thomas H. Cook |Clive Cussler |Jeanne Desaubry |Martha Grimes |Olivier Kourilsky |Françoise Laurent |Maurice Leblanc |David Moitet |Steve Mosby |Max Obione |Gilda Piersanti | San-Antonio |Gérard Streiff |Jan Thirion | Zolma |Robert Crais

  • 17/11 Prix littéraire: Serre-Chevalier dévoile la sélection de sa Plume de glace

Le linge sale ne se lave pas qu’en famille

Alex Ablance est commandant de police à la célèbre brigade criminelle du 36 Quai des Orfèvres. Sa vie pourrait être tranquille s'il n'y avait ces foutus cauchemars qui la lui ruinaient depuis quelques temps et étaient sources de nuages dans son couple. Sandra aimerait qu'il aille voir un psy, ce qu'il refuse. C'est dans ces conditions qu'il doit prendre en main une enquête particulière.
Un homme est découvert dans un appartement, allongé sur un lit, dans un costume neuf. Sur sa poitrine, une enveloppe sur laquelle est écrit le nom d'Alex et contenant une vieille photographie déchirée et un curieux poème. L'autopsie révèle que le cadavre portait un coup au cœur, que le corps aurait été ensuite congelé, et tous les os auraient été brisés. Avec l'aide de son équipe, il va tenter de résoudre cette enquête, qui va rapidement le cibler comme le coupable idéal. Il n'a qu'une solution, prendre la fuite et faire la lumière sur cette affaire qui va le conduire aux frontières de son passé.
Avec L'Homme aux papillons, David Moitet, professeur de sport de métier, prouve qu'on peut en avoir dans le biceps et dans le ciboulot. Il nous livre un roman qui tient essentiellement par son intrigue. Même si l'écriture est simple, l'auteur semble aussi à l'aise un stylo à la main qu'avec des baskets aux pieds. Il instaure un suspense qui monte crescendo et capte l'attention du lecteur qui, haletant, cherche à reprendre son souffle. Voilà donc une belle course de fond dont le final au sprint va scotcher le lecteur. Pas de record du monde à la clé, mais une belle performance qui augure un avenir prometteur.

Nominations :
Prix du roman policier de Serre-Chevalier 2011

Citation

Mais tu sais maintenant que ce n'est pas un suicide. Un homme congelé se relève rarement pour aller se mettre au lit.

Rédacteur: Fabien Hérisson mercredi 22 août 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page