La Loi des vents tournants

Inconsciemment, Gros a placé au premier rang les corps les mieux préservés. Les autres, les torturés, les démembrés, ceux qui ont passé trop de temps dans les fossés restent à la limite du cercle, dans l'obscurité, comme s'ils hésitaient à franchir la dernière étape de leur voyage.
Sébastien Rutés - Mictlàn
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 28 novembre

Contenu

Roman - Policier

La Loi des vents tournants

Politique - Anticipation - Trahison MAJ lundi 03 octobre 2022

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,5 €

Muriel Mourgue
Bastia : Encre rouge, octobre 2022
206 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-3778-9719-3
Coll. "Thriller"

Qui a tué la femme du Premier Ministre ?

Dans Le Jeu des apparences, un précédent volet de Muriel Mourgue, nous avions suivi en 2026 une tentative de coup d'État organisée par une mystérieuse organisation et qui avait échoué, entre autres, grâce aux talents d'Angie Werther. Et, au début de La Loi des vents tournants, qui se déroule en 2028, le pouvoir est détenu par Rose Leprince qui essaie tant bien que mal de "réparer" le pays. Luc Malherbe, son chef de la sécurité, est inquiet car il lui semble que des attentats se préparent et, comme la nouvelle présidente apprécie les bains de foule, cela le met encore plus en alerte. Lorsque Eva Sirkho meurt dans un accident de voiture qui peut apparaître suspect, les gouvernants s'affolent. En effet, cette femme outre qu'elle était vedette de la télévision était aussi la femme du Premier Ministre. Des questions se posent parmi lesquelles le fait de savoir si le drame est une répétition générale d'un futur attentat contre la présidence ou un meurtre programmé par le Premier Ministre lui-même qui avait des difficultés avec son épouse. Afin d'en avoir le cœur net, Luc Malherbe charge Angie Werther de mener l'enquête et d'en savoir plus sur les autres membres de l'émission de télévision dans laquelle passait la défunte femme du Premier Ministre, car il incombe de savoir à quelle heure se terminait leur réunion de travail pour prévoir au mieux l'accident mortel. Une enquête difficile car chacun des autres animateurs a des trous dans sa biographie. Et comme Eva était une teigne qui cherchait le défaut dans la cuirasse des autres pour mieux les piéger et les faire chanter, rapidement le nombre des coupables potentiels s'accroit. Quand des hackers s'introduisent dans les ordinateurs de l'Élysée et accèdent aux données sur les déplacements de la Présidente, les tensions augmentent encore.

On comprend aisément que le cadre général de cette branche nouvelle de l'histoire que Muriel Mourgue avait mis en place dans son roman précédent puisse s'ouvrir à de nouvelles aventures. Ainsi, nous suivons de nouveau les péripéties d'Angie Werther - mais ce deuxième volet peut aisément se lire indépendamment du premier. Ici, le récit est moins axé sur l'aspect thriller mais regarde plus du côté d'une enquête policière classique avec une mort suspecte, une femme qui a de nombreux ennemis, des suspects en grand nombre et aux ramifications complexes (intimistes ou politiques), avec une intrigue secondaire qui va la recouper par une tangente intelligente. Récit court, axé sur son personnage central, mené avec soin, La Loi des vents tournants présente, derrière une critique aigre-douce des émissions télévisées, une histoire policière classique dans un cadre futuriste bien présenté. Pourquoi bouder son plaisir ?

Citation

La présidente connaissait parfaitement la réponse, mais elle n'était pas femme à se laisser intimider. Son comportement durant le cataclysme avait suscité l'admiration de tous. Rose Leprince était une femme de caractère, courageuse et obstinée parfois jusqu'à l'entêtement.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 03 octobre 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page