La Tête en noir nº150

– Tu sais ce que ça veut dire quand une amitié commence à faire un tchaqueti tchac qui devient un claqueti clank ? – Oui. Ça veut dire que t'as merdé.
Michael Koryta - Une tombe accueillante
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 16 novembre

Contenu

La Tête en noir n°150

Fanzine

MAJ lundi 09 mai 2011
Visuel de la revue La Tête en noir n°
Pays : France





Prix: Gratuit €
La Tête en noir n°150
Mai-juin 2011
Parution bimestrielle
12 p. : 15.00 x 21.00 cm
ISSN 1142-9216
Comment se procurer la revue ?

La Tête en noir
Adresse : 3, rue Lenepveu, 49100 Angers, France

Ce qu'il faut savoir sur la revue
"La Tête en noir", l'un des plus vieux fanzines du genre, est orchestré de main de maître par Jean-Paul Guéry. Il rassemble quelques maniaco-professionnels du genre parmi lesquels Claude Mesplède, Paul Maugendre, Alfred Eibel et Christophe Dupuis qui nous font découvrir leurs coups de cœur.
"La Tête en noir", fanzine gratuit que l'on peut demander sous sa forme papier (il faut quand même envoyer de quoi l'imprimer et le timbrer) est également disponible au format *PDF sur le site du bouquiniste Phénomène J

Dans ce numéro 150, qui pour l'occasion donne à son logo un relookage du meilleur effet, Claude Mesplède s'enchante des rencontres féminines lyonnaises à l'occasion de Quais du polar. Il nous convie à découvrir Karin Slaughter et Megan Abbott, deux auteurs à la plume opposée tant l'une se nourrit de thrillers efficaces et l'autre de romans et films noirs des années 1930 à nos jours. Jean-Marc Laherrère, lui, se teinte de littérature française et si l'on savait qu'il était déjà un soutien inconditionnel de Marin Ledun, on s'aperçoit qu'il a cédé aux charmes littéraires et stylistiques peu évidents de Thierry Di Rollo. Les autres chroniqueurs s'en donnent à cœur joie pour vanter les mérites de leurs découvertes. Si dans le cas de Christophe Dupuis, l'engouement pour Savages, de Don Winslow, était prévisible (et pas seulement parce que le premier chapitre tient en une phrase : "Fuck you!", celui pour L'Œil de la lune, second volet d'une fresque protéiforme anonyme dont il se murmure que l'auteur-pourrait-être-Quentin-Tarantino-sans-que-pour-autant-ce-soit-lui-mais-l'important-est-que-la-rumeur-existe, l'est beaucoup moins. Michel Amelin, infidèle à ses habitudes quitte le fait divers historique et souvent de terroir, pour passer du côté lumineux des Experts. En un retournement habile, il côtoie donc la police scientifique mise à l'honneur par les éditions Dunod pour remonter à la source d'enquêtes qui sans elle seraient aujourd'hui à ranger dans les "Cold cases". Paul Maugendre et Christophe Bourgerie œuvrent pour le polar méridional et new-yorkais d'actualité, Jean-Hugues Villacampa ingurgite un pavet lambertien de chez First, mais s'offre en guise de digestif le court volet cabriolesque proposé par l'étonnante Marie Vindy. Ce rapide aperçu subjectif ne saurait être complet sans les brèves de Jean-Paul Guéry. Entre ses lectures bimestrielles, quelques petites actualités sur les prix littéraires du moment. Décidément, contrairement à e que laisse imaginer l'illustration de tête, arriver à 150, ce n'est pas de la tarte !

Sommaire :
Carnet de route d'un festivalier La chronique de Claude Mesplède (Irréparable, de Karin Slaughter & Adieu Gloria, de Megan Abbott)
De la loupe au microscope - La chronique de Michel Amelin (La Police scientifique mène l'enquête, de Steven A. Koehler, David Owen & Peter Moore)
En bref... (Les Leçons du Mal, de Thomas H. Cook, Crime sans importance de David Zeltserman, Merci pour les fruits de mer, de Jean Hennegé, Automne, de Mons Kallentoft, Qu'ils s'en aillent tous !, de Laurence Biberfeld, Il va neiger sur Venise, de Jean Mazarin, Le Cadavre du lac, de Philip M Margolin, La Poubelle pour aller danser, de Philippe Huet, Cachemire express, de Michel Embareck, Rhapsodie en noir, de Craig McDonald, Dead Boys, de Richard Lange & Duma Key, de Stephen King), par Jean-Paul Guéry
La page de Jean-Marc Laherrère (Les Visages écrasés, de Marin Ledun & Préparez l'enfer, de Thierry Di Rollo)
Un spécial U.S.A - Le choix de Christophe Dupuis (Savages, de Don Winslow & L'Œil de la lune, Anonyme)
Route verte, gendarme e-radié et scooter rouge ! - Le bouquiniste a lu (La Route d'émeraude, de P. J. Lambert & Onzième parano, de Marie Vindy), par Jean-Hugues Villacampa
Paul Maugendre a lu pour vous (Pitié pour Constance, d'André Fortin)
Les (re)découvertes de Gérard Bourgerie (Totally Killer, de Greg Olear)

Comité de rédaction : Michel Amelin | Christophe Dupuis | Jean-Paul Guéry | Jean-Marc Laherrère | Paul Maugendre | Claude Mesplède | Jean-Hugues Villacampa

Auteurs traités : Gérard Berthelot (Illustration)
Ouvrages chroniqués : Adieu Gloria | Automne | Les Visages écrasés | Merci pour les fruits de mer | Préparer l'enfer | Rhapsodie en noir | Savages
lundi 30 juillet 2012

Pied de page