Encrage

Il portait la Sicile en lui comme d'autres portent le malheur ou la gaieté.
Maurice Gouiran - Le Sang des siciliens
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 18 novembre

Contenu

Encrage n°0

Bulletin

MAJ mardi 06 janvier 2009
Visuel de la revue Encrage n°
Pays : France





Encrage n°0
Octobre 1984

20 p. : 21.00 x 30.00 cm
ISSN

Ce qu'il faut savoir sur la revue
Créé en 1984 par Alfu, Encrage est l'exacte antichambre de la maison d'édition qu'il fondera quelques années plus tard pour parfaire ce qui est ici décliné. La revue est animée par Yves-Olivier-Martin, Pierre Turpin et, bien sûr, Alfu.
Comme le souligne Alfu, la revue est un pari documentaire fou qu'il entend bien relever.
Encrage comprend trois parties bien distinctes. La première concernera l'actualité, la deuxième propose des articles plus ou moins polémiques mais analystes. La troisième fournira des documents classables et donc collectionnables.

Sommaire
L'Autre-littérature, par Alfu
Fiche auteur : Ernest Capendu, par Yves Olivier-Martin
Fiche personnage : Chéri-Bibi, par Yves Olivier-Martin
Fiche collection : "Detective Pocket" (1), par Pierre Turpin
Fiche roman : Le Poisson chinois, de Jean Bommart, par Alfu
Document : "Qui a tué ?" - le roman policier à Apostrophes (1)

Petit décryptage
Il s'agit du numéro 0 d'Encrage, donc du numéro test, tiré en petit nombre et assez confidentiel. Il est intéressant, cependant, de noter qu'il y a en son sein deux documents partiels dont on découvrira la suite dans le numéro 1 !
Dès le début, on comprend que l'on se trouve avec une revue de qualité. Des documents en veux-tu en voilà. Passons sur les excellents travaux rédigés par Alfu et sa bande pour nous arrêter sur la première partie de la retranscription de l'émission d'Apostrophes du 20 juillet 1979 avec Léo Malet, Boileau-Narcejac, Catherine Arley, Serge Montigny, A.D.G & Jean-Patrick Manchette. Du lourd que l'on regrette de quitter à mi-chemin.

mardi 06 janvier 2009

Pied de page