Agatha Christie : reine du crime

Elle n'était pas nue, cette fois-ci, ni attachée au vieux fauteuil de gynécologue. Le psychopathe qui la séquestrait fouillait parmi des instruments disposés sur une table d'appoint rouillée.
Sebastian Fitzek - Le Briseur d'âmes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 16 avril

Contenu

Album - Policier

Agatha Christie : reine du crime

Social - Enquête littéraire - Whodunit MAJ lundi 20 mars 2023

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 6 ans

Prix: 8,9 €

Laure Monloubou
Scénario adapté de l'œuvre de Agatha Christie
Laure Monloubou (illustrateur)
Lyon : Amaterra, février 2023
46 p. ; illustrations en couleur ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-36856-282-6
Coll. "Les Grands personnages à hauteur d'enfants"

Il était une fois une Reine du crime

On peut se demander pourquoi un enfant de six ans pourrait s'intéresser à la vie romancée d'Agatha Christie. Ce serait oublier que la Reine du crime a eu une vie de roman (à peu près comme tout le monde mais à un autre niveau). Car chez Agatha Christie, il y a de l'aventure. C'est ce que met en avant Laure Monloubou dans ce court album où on parlera train, guerre, pyramides et bals dansants. Avec ses illustrations rondes qui nous plongent dans un monde rêvé, elle revient sur l'enfance ouatée d'Agatha avec sa sœur malmenée par la mort du père, elle s'arrête sur le challenge qui lui est donné d'écrire un roman policier alors qu'à seize ans elle a envie de se trouver un mari dans un bal. La rencontre arrivera avec un aviateur qui partira faire la guerre alors que tous deux se marient. Plus tard, le couple aura deux enfants puis se séparera (Laure Monloubou est assez allusive sur les raisons). Et puis, il y a l'épisode majeur dans la vie énigmatique de la mère littéraire d'Hercule Poirot et de miss Marple : sa disparition pendant quelques jours. Aujourd'hui, on parlerait peut-être de burn out. Laure Monloubou émet les avis divergents de l'époque sans donner d'indications. Elle laisse ouvertes les portes de l'imagination. La vie d'Agatha Christie peut cependant ressembler à un conte de fée. Après bien des soucis personnels, elle finit par tomber amoureuse une seconde fois. Et cette fois d'un garçon bien plus jeune qu'elle à qui elle dame le pion par ses réparties saillantes (l'auteure rapportera aussi l'engagement d'Agatha Christie dans ses écrits sans nommer explicitement le féminisme). Ensemble, ils feront les quatre cents coups archéologiques. Et Agatha Christie, devenue chercheuse émérite, connaisseuse du monde sumérien, avec sa Remington portative continuera d'écrire avec une imagination folle (comme dans son enfance). En une grosse quarantaine de pages richement et joliment illustrées de façon naïve, avec des personnages joufflus sympathiques, Laure Monloubou plante les graines de la lecture en narrant une aventure riche en rebondissements et situations, et prend le risque d'être reconnue coupable de donner envie à des enfants de raconter et d'écrire des histoires. Rien que pour cette raison, elle ne doit pas être acquittée !

Citation

Je ne peux rester comme ça. Je vais placer Rosalind en pension, et prendre des billets pour l'Orient Express ! Je veux voir la Turquie, la Syrie, et surtout voyager dans ce fameux train. Je suis sûre que ce sera parfait. Quoi de mieux pour se changer les idées : le plus beau train du monde !

Rédacteur: Julien Védrenne mercredi 22 février 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page