La Conspiration Hoover

Dieu est l'obscurité et l'amour est la lumière dont lui faisons don afin qu'il puisse nous voir.
Friedrich Ani - M
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 15 juillet

Contenu

Roman - Thriller

La Conspiration Hoover

Politique - Complot - Trahison MAJ vendredi 14 avril 2023

Note accordée au livre: 2 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 9,2 €

Steve Berry
The Bishop's Pawn - 2018
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Pierre Szczeciner
Paris : Pocket, juin 2019
494 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-266-21694-4
Coll. "Thriller", 17371

Des traîtres et des comploteurs

Avec le temps, un grand nombre de lecteurs de thriller qui touche au mystérieux sont passés par un roman ou un autre de Steve Berry. Dans ses romans revient souvent un personnage central, doté de qualités immenses et capable de se sortir des situations les plus périlleuses. Ici, ce personnage c'est Cotton Malone, un homme qui raconte à la première personne l'aventure qui a initié tout un cycle depuis ses premiers pas dans le monde ténébreux du renseignement. Tout commence de façon très anecdotique : il est chargé de récupérer dans une épave un coffre. Ce coffre contient une pièce en or rarissime, mais à peine l'enquête est-elle entamée que les mésaventures se multiplient : Malone se fait doubler par un autre agent qui a trahi leur patronne commune et qui s'enfuit avec une mallette qui contient des documents (eux aussi) mystérieux. Les dits documents devaient d'ailleurs être échangés contre la pièce à un dangereux espion cubain. De fil en aiguille, nous allons assister à une gigantesque course-poursuite entre différents protagonistes ; certains voulant les documents, d'autres la pièce, d'autres enfin n'espérant qu'en la destruction des papiers compromettants. Peu à peu, la vérité se dévoile car ces papiers sont la preuve explosive que le FBI de J. Edgar Hoover a été derrière la mort de Martin Luther King. Cotton Malone fait alors équipe avec la fille d'un des anciens bras droits du pasteur afin de récupérer les papiers, tandis qu'un espion cubain (en fait un agent double) veut la pièce qui est le prix de son chantage. Le final (allégorie de la complicité entre Judas et Jésus pour réaliser la prophétie) permettra de conclure de manière un peu amère la première aventure de Malone, celle qui donnera lieu aux romans déjà publiés par Steve Berry. Entre complot classique, avec méchants qui montent des plans diaboliques, et des gentils qui essuient les balles et passent à travers les catastrophes, toute la tradition du thriller rapide et classique est là. L'enquête et le mystère en eux-mêmes ne sont pas transcendants et sont à l'instar de la réalité de départ juste une preuve que l'histoire n'est qu'un gigantesque bégaiement (après les deux frères Kennedy, la cible devient le pasteur militant. On monte alors un coupable séduisant et qui deviendra le bouc émissaire de toute l'histoire). Si quelqu'un ignorait encore le mode de fonctionnement de J. Edgar Hoover, ou est un lecteurs fétichiste des livres écrits par Steve Berry, voilà le roman qui lui manquait. Ceux qui manquent cruellement de temps pour lire pourront s'abstenir.

Citation

Je me retrouvai dans la même situation qu'à Jacksonville trente-six heures plus tôt, les mains attachées dans le dos à l'arrière d'une voiture. Seulement, cette fois, ce n'était pas vers une prison qu'on me conduisait sur cette route en direction de l'est, mais vers l'inconnu.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 14 avril 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page