Vanity Game

- Vous allez penser que c'est une drôle de question : est-ce qu'il y a beaucoup de cas d'inceste ? - Quelques-uns. C'est pour ça qu'il y a un nom pour désigner ça.
Dashiell Hammett - L'Introuvable
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 25 juillet

Contenu

Roman - Noir

Vanity Game

Social - Sportif - Chantage MAJ vendredi 01 septembre 2023

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18 €

H. J. Hampson
The Vanity Game - 2012
Traduit de l'anglais par Fanchita Gonzalez Batlle
Paris : Liana Levi, avril 2013
284 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-86746-670-0
Coll. "Policier"

Une star peut en cacher une autre

Vous croyez que la vie des stars est de tout repos ? Eh bien, vous vous trompez lourdement ! Outre les obligations nécessaires de votre métier qui vous a valu la célébrité, il faut être présent aux fêtes données par les autres stars, épouser des blondes peroxydées ou d'autres stars, vous envoyer de la cocaïne par les narines et picoler comme un trou, sans compter des activités sexuelles avec tout ce qui bouge (en se demandant parfois si les partenaires sont réellement consentantes). Et la vie quotidienne alors ? Vous êtes obligés d'habiter dans des demeures à la mode, laides mais décorées par des grands noms, d'avoir sans arrêt des séances photos et de négocier des contrats pour des marques diverses. Beaumont Alexander (dont la vie ressemble de loin à celle de David Beckham) est un footballeur célèbre qui satisfait à toutes ces exigences, jusqu'au jour où, fatigué de tout ce cirque, il frappe sa compagne, une chanteuse sur le retour, et la tue accidentellement. Avec l'aide de son agent, il fait disparaître le cadavre. Mais la police l'arrête et, alors qu'il est sur le point de craquer, il est libéré car sa copine vient de réapparaître... Sans le savoir, il vient de mettre le doigt dans un engrenage qui risque bien de lui être fatal...

H. J. Hampson ne juge jamais, se contentant de décrire, rendant encore plus pathétique la trajectoire de ces stars fabriquées, formatées, à l'écart du monde, comme des demi-dieux tristes, survivant dans des paradis artificiels, ne trouvant comme échappatoires que le suicide. Le suspense ne dure pas extrêmement longtemps et l'on voit rapidement dans quelle direction il faut chercher. Mais cela n'empêche pas l'auteure de savoir décrire son intrigue, ne serait-ce qu'en la concentrant sur son narrateur footballeur qui, visiblement, ne passe qu'une partie infime de son temps sur un terrain de sport. Cette longue déchéance, déjà inscrite dans une vie dissolue, éloignée de toute réalité, suite de fêtes où les lois du commun ne s'appliquent plus, ira jusqu'à sa conclusion logique, décrite de manière efficace et limpide, sans digression inutile. Le public, lui, sera déjà passé à la vampirisation de la star suivante.

Citation

J'aime bien Darren, ce garçon me rappelle ce que j'étais à 18 ans, encore passablement naïf sur ce qu'est la célébrité, mais je suis consterné qu'un gamin comme lui ait réussi à s'introduire dans une soirée comme celle-là.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 30 août 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page