k-libre - association

Sa fureur retomba un peu tandis qu'il approchait du bar, et son esprit se calma sous l'effet de l'alcool qui lui montait à la tête et lui brouillait la vue. Il n'avait pas d'autre but ni d'autre pensée que d'aller chez Lundy pour boir un verre. Pour boire plusieurs verres. Autant de verres qu'il en voudrait.
David Goodis - Cassidy's girl
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 12 novembre

Contenu

logo de l'association Corsicapolar

Corsicapolar

MAJ lundi 05 octobre 2009

Historique

Pays de l'association: France

Sous l’impulsion de Jean-Pierre Orsi, elle est créée le 4 mars 2007, à Coti–Chiavari, dans les environs d’Ajaccio. Elle se définit comme un espace multi-auteurs d'informations et de veille sur les littératures policières méditerranéennes. Corsicapolar est de fait devenue un lieu de rencontre et d’échange, dont l’ambition proclamée est "de sortir les auteurs et les éditeurs corses de l’isolement insulaire". Espace "d’amitié" non seulement entre auteurs corses, mais aussi partagé avec d’autres identités, d’autres différences, d’autres cultures. Parmi les membres de l’association, citons entre autres Jean-Paul Ceccaldi, Batti Agostini, Elysabeth Milleliri, Okuba Kentaro, Jean-Pierre Santini, Marie-Héléne Ferrari, Danielle Piani, et Ugo Pandolfi, webmaster du blog des auteurs de littérature policière d'en Corse et de Méditerranée .

Le blog de l’association est un blog d’auteurs, qui a pour vocation de faire mieux connaître les écrivains corses, ainsi que de parler de la littérature polar de la Méditerranée, plus particulièrement de ses îles emblématiques : la Corse, la Sicile, la Sardaigne, la Crète et Chypre. La volonté affichée est de procéder à un rééquilibrage en faveur du sud, pour faire contrepoint au déferlement des littératures anglo-saxonnes et nordiques.

Lors d'une rencontre avec des auteurs, organisée en 2005 par le Centre culturel Una Volta à Bastia (Haute Corse), Danielle Piani, Elisabeth Milléliri, Jean Crozier et Jean-Pierre Santini répondaient aux questions du public et des journalistes : Le polar corse existe-t-il ? Puis, en janvier 2007, l’association réfléchissait à l’émergence réelle ou fantasmée de ce polar corse. "Emergence authentique ou simple mode ?" L’association participe au week-end du Livre corse organisé à Marseille par la Maison de la Corse.

Actualité

Informations

adhésion : 30 euros
adresse : Hameau de Castagna, 20 138 Coti-Chiavari, France
courriel : orsi.jean-pierre@wanadoo.fr
tél. : 06.80.01.48.81
site : http://www.corsicapolar.eu

"Paris n’est plus le centre du monde noir", affirme Jean-Paul Ceccaldi, corse, romancier, ancien commandant de police. En région, et particulièrement en Corse, nombre d’auteurs se sont réappropriés la...

Pied de page