k-libre - auteur - Robert Van Gulik

On peut pleurer parce qu'on a perdu quelque chose ou qu'on n'a pas obtenu quelque chose. On peut pleurer pour de nombreuses raisons, futiles ou profondément tragiques. On pleure aussi parce qu'une fenêtre s'ouvre sur le passé.
Cilla Börjlind & Rolf Börjlind - Marée d'équinoxe
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 27 septembre

Contenu

Robert Van Gulik

MAJ lundi 09 août 2010
© D. R.

Biographie Robert Van Gulik


Naissance à Zutphen le 09 août 1910.
Mort à La Haye le 24 septembre 1967.
Fils d'un médecin de l'Armée Royale des Indes, Robert Van Gulik se retrouve à Java pendant la Première Guerre mondiale. Il découvre les dialectes du cru auprès des domestiques et de ses camarades de jeu. Côtoie les légendes et mystères. De retour aux Pays-Bas en 1923, il prend des cours de chinois, rédige quelques nouvelles, commence à collaborer à des revues, écrit des articles pointus (comme le fameux chapeau chinois)sur la Chine ancienne. Entre à l'université de Leyde où il étudie le droit colonial oriental ainsi que le chinois et le japonais. De passage à l'université d'Utrecht, il enrichit sa panoplie de langues orientales avec le sanskrit et le tibétain. Diplomate éphémère à Tokyo - la Seconde Guerre mondiale éclate -, il se retrouve en Afrique de l'Est, en Égypte, mais ne tarde pas à se rapprocher de son Est de prédilection : Inde puis Chine libre. Après la guerre et une mission diplomatique à Washington, Robert Van Gulik est de retour à Tokyo. Il y traduit Dee Goon An, un récit policier chinois anonyme du XVIIIe siècle. Le succès est au rendez-vous. Il s'approprie alors la personnalité historique du juge Ti Jen-tsié, qui vécut au VIIe siècle et fit montre de sagacité et diplomatie au point de monter les plus hauts échelons administratifs et politiques de la Chine impériale. Avec les enquêtes du juge Ti, Robert Van Gulik va tenir ses lecteurs en haleine de 1950 à 1968 à travers une pléthore de romans et de recueils de nouvelles. La série sera l'objet d'adaptations BD et cinéma, de pastiches et sera reprise par Frédéric Lenormand et Zhu Xiao Di. Parallèlement à cette fresque romanesque et historique, Robert Van Gulik poursuit sa carrière diplomatique, et continue d'écrire des essais. Devenu ambassadeur au Japon en 1967, il est rapatrié aux Pays-Bas atteint d'un cancer du poumon. Il s'éteint à La Haye la même année.


Actualité

  • 04/04 Bibliothèque: Informations de la BiLiPo : avril 2014
  • 01/02 Jeux: k-libre 12-21 : thématique de février
    Policier historique. De tous les genres du polar qui ont fleuri au long du XXe siècle, celui du policier historique est peut-être le plus connu. Du célèbre Juge Ti imaginé par Robert Van Gulik, qui nous plonge au c&oeli;ur de l'Empire du Milieu au VIIe siècle aux ambiances victoriennes issues de la plume d'Anne Perry, toutes les époques et toutes les contrées ont été plus ou moins explorées. Toutes ? Pas sûr ! Car chaque auteur de polar historique à son époque de prédilection. Certains font même enquêter des personnages célèbres - Dante, Napoléon, Voltaire... ! D'autres nous emmènent côtoyer Vercingétorix... Les Anglais sont passés maîtres dans l'art de narrer des intrigues criminelles dans le passé. Outre Anne Perry, le très prolifique Paul Doherty migre de l'Égypte de l'Antiquité en Angleterre sous Edouard Ier. Peter Tremayne semble vouer un culte à l'Irlande du Moyan Âge. En France, les auteurs ne sont pas en reste. Si Frédérique Lenormand a repris le flambeau chinois du Juge Ti et nous intéresse à Voltaire, Viviane Moore multiplie les conquêtes historiques des Normands de Sicile aux héros des cathédrales du Moyen Âge en passant par les architectes du Japon. Jean-Luc Bizien et Brigitte Aubert, eux, adorent le début du siècle dernier tout comme Claude Izner aime à faire enquêter Victor Legris sur les quais de Seine dans les années 1890. Sur et hors la toile, Pierre Mazet arpente le quartier de la Bastille au XIXe :siècle. Le but de ce petit texte n'est pas de lister les auteurs de policiers historiques - mille pardons à Armand Cabasson, Jean-François Parot et tous les autres : la liste est bien trop longue ! Il est de vous donner un aperçu de ce qui a déjà été fait avec talent. À vous de vous approprier une époque, d'imaginer une intrigue, de nous faire aimer ou détester vos personnages, de ne pas nous abreuver d'Histoire mais de nous concocter une histoire qui nous évade en nous intéressant à une époque et à un lieu.

    Contraintes :
    - Respecter la thématique : polar historique.
    - Écrire une nouvelle de 12000 à 21000 signes espaces compris.
    - Date d'envoi de la nouvelle : entre le 1er et le 28 février minuit, le cachet du mail faisant foi.

    Comment procéder ?
    - Enregistrer la nouvelle titrée au format Word, Open Office ou Texte.
    - L'Envoyer par mail concours-k-libre-12-21@k-libre.fr avec, dans le corps du mail la mention "Je confirme avoir pris connaissance du règlement complet du concours et l'accepter sans réserve" ainsi que ses pseudonyme, adresse mail, prénom, nom, adresse postale, numéro de téléphone.

    Toute nouvelle parvenue sans la mention "Je confirme avoir pris connaissance du règlement complet du concours et l'accepter sans réserve" sera exclue du concours.

    Page de présentation générale du concours
    Règlement du concours
    En savoir plus sur Les Petits polars sur le site de 12-21

    Liens : Frédéric Lenormand |Peter Tremayne |Paul Doherty |Anne Perry |Viviane Moore |Brigitte Aubert |Claude Izner |Armand Cabasson |Jean-François Parot

  • 15/05 Édition: Jean-Claude Zylberstein lance une nouvelle collection
  • 17/04 Radio: Le Juge Ti en écoute sur France culture
* Bibliographie actuellement recensée sur le site

Rencontre avec l'auteur français Frédéric Lenormand à l'occasion de la sortie en salles du film hong-kongais Detective Dee réalisé par Tsui Hark.
Frédéric Lenormand est l'auteur d'une série de romans ...

Pied de page