k-libre - auteur - Driss Chraïbi

Le cadavre disparut la même nuit que les bêtes. Une nuit d'été bien noire, sans lune ni ombre, touffue et épaissie de nuages stériles.
Séverine Chevalier - Les Mauvaises
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 19 novembre

Contenu

Driss Chraïbi

MAJ jeudi 15 août 2013
© D. R.

Biographie Driss Chraïbi


Naissance à El Jadida le 15 juillet 1926.
Mort à Crest le 01 avril 2007.
Élevé à Rabat puis à Casablanca, Driss Chraïbi arrive à Paris en 1945 pour des études de chimie, mais il ne tarde pas à se tourner vers la littérature et le journalisme.
Homme d'écrits, ses premiers romans - Le Passé simple (1954) et Les Boucs (1955) - sont violents et suscitent la polémique dans un Maroc qui lutte pour son indépendance. On y retrouve la figure tutélaire du père et des thèmes qui seront amenés à être de prédilection : le colonialisme et ses travers, la domination française, l'islam idéal et sa pratique hypocrite dans les classes bourgeoises marocaines, l'immigration...
La mort de son père en 1957 sonne le glas de sa révolte contre un homme haï et adulé à la fois. Driss Chraïbi, qui endosse souvent le rôle de ses protagonistes de romans, n'hésitant pas à leur donner le même prénom que lui, multiplie les écrits existentiels et interrogatifs. Sa recherche l'amène à des réflexions sur le rôle de la femme dans la société musulmane et à travers la littérature marocaine (La Civilisation ma mère, 1972).
En 1991 avec L'Inspecteur Ali, Driss Chraïbi se lance dans de nouvelles aventures, cette fois policières, avec un héros à la fois nostalgique et doucement révolté confronté à l'inanité de notre société et, plus paradoxalement, qui s'interroge sur l'avenir et n'y voit d'autre réponse que dans le passé, avec en point d'orgue son dernier roman paru en 2004, L'Homme qui venait du passé, ultime enquête de l'inspecteur Ali.
Mais c'est en 1995 avec L'Homme du Livre, qu'il considère comme son chef d'œuvre, que Driss Chraïbi écrit son ouvrage le plus abouti. Le protagoniste principal est Mahomet, qui vit les trois jours précédant la Révélation.
Driss Chraïbi s'éteint à quatre-vingts ans dans la Drôme. Il est enterré à côté de son père au cimetière des Chouhada de Casablanca. Au cours de sa vie, il aura également enseigné à l'Université Laval de Québec la littérature maghrébine, et aura produit des émissions pour France Culture.


On en parle : La Vache qui lit88 (Dossier)

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page