k-libre - auteur - Antonina Roubichou-Stretz

La machine a conçu le plan de sa propre dissémination dans une nuée d'ordinateurs domestiques assujettis, d'où elle opère des trillions de connexions synaptiques à la seconde : Jane voudrait-elle savoir à quelle vitesse bat l'aile du colibri, elle le saurait dans l'instant. Et pas la vitesse moyenne d'un colibri type, mais la vitesse précise et horodatée du colibri serristrosis numéroté 147 012, voletant dans telle bande forestière résiduelle du Chaco. Antoine pouvait bien ruser depuis des mois, ses chances d'échapper durablement au Panoptikon étaient statistiquement nulles.
Thierry Berlanda - Cerro Rico
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 17 avril

Contenu

Antonina Roubichou-Stretz

MAJ mercredi 01 septembre 2010
© D. R.

Biographie Antonina Roubichou-Stretz


Antonina Roubichou-Stretz est d'origine russe, mais née en France (novembre 1951). Elle est agrégée de Lettres classiques et a enseigné la langue et la littérature françaises en France, en Union soviétique (à Moscou) et aux États-Unis (San Francisco State College, University of Virginia, Sweet Briar College, Tulane University). Elle a publié plusieurs ouvrages de critique consacrés à la littérature française du XVIe siècle. Elle est également licenciée de russe. Depuis 1977, elle a mené une carrière de traductrice en français à partir du russe et de l'anglais dans des organisations internationales à New York (ONU), Paris (UNESCO, OCDE) et Bruxelles (OTAN).
Dans le même temps, elle a publié pour diverses maisons d'édition françaises (notamment Gallimard, Albin Michel, Robert Laffont, Le Seuil, Fayard, Calmann-Levy, Actes Sud et Les Syrtes) une quarantaine de traductions : vingt-huit traductions d'auteurs russes contemporains au nombre desquels on peut citer Anatoly Rybakov (les trois volumes des "Enfants de l'Arbat"), André Siniavski, Andreï Bitov, Victor Erofeev, Irina Polianskaïa, Irina Muraviova, Valentin Raspoutine, Edouard Limonov et Alexandre Zviaguintsev, et une douzaine de traductions d'ouvrages d'auteurs anglo-saxons, notamment des écrivains tels que Nadine Gordimer et David Malouf et des historiens tels que Walter Lacqueur (Le Terrifiant secret), Simon Sebag Montefiore (Staline. La Cour du Tsar rouge) et, tout récemment, Alexandre Litvinienko (Le Temps des assassins). Elle a publié la traduction d'un roman de Valentin Raspoutine, L'Honneur de Tamara Ivanovna. Sa plus récente traduction, Sélection naturelle, d'Alexandre Ziaguintsev a paru au printemps 2010. Elle est également chargée par certaines maisons d'édition de lectures de manuscrits ou de livres récents en russe en vue de leur éventuelle traduction pour le public français.


Bibliographie*

Traducteur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page