k-libre - auteur - Jacques Mailhos

Vous savez, elle avait à peu près quatre ou cinq ans au moment de l'accident et elle était avec sa mère lorsque la voiture s'est encastrée dans le mur. Il paraît que les secours ont mis plus de trois heures pour découper la tôle et sortir la môme de l'habitacle. Et que pendant ces trois heures, elle n'a jamais cessé de hurler pour qu'on vienne la tirer de là. Quand ils l'ont récupérée, ses cordes vocales s'étaient brisées. De là cette voix qui a fini par faire son succès.
Stéphanie Janicot - Fallen Angel
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 01 avril

Contenu

Jacques Mailhos

MAJ vendredi 29 octobre 2010
© D. R.

Biographie Jacques Mailhos


Naissance à Pabu le 19 juin 1968.
Après avoir failli naître prématurément entre les pavés de Mai 68, Jacques Mailhos verra tranquillement le jour le 19 juin, cette fois un chouïa en retard à l'appel. Des études littéraires aussi banalement classiques qu'incroyablement brillantes le mèneront jusqu'à l'École "dite Normale et prétendue Supérieure" (Nizan) de Fontenay-Saint-Cloud, section langues (anglais), où il se lancera à tête, corps et surtout heures perdues (mais non sans un certain succès) dans l'alambiquée et abstruse recherche joycienne (maîtrise sur le Moyen Âge dans Finnegans Wake, DEA puis début de thèse sur Joyce et l'art de la mémoire), qu'il abandonnera vers 1998, fauché comme un lapin en plein vol par il ne saura jamais trop quoi, la concurrence de la traduction, peut-être, à laquelle il a commencé à goûter, et l'immersion plus concrète que celle-ci permet dans la pâte de la langue et le cœur des choses. Il pratique d'abord cette activité dans le domaine des sciences humaines (sociologie, histoire de l'art), tourisme (guides de voyages pour les éditions Gallimard), commet (et assume) parallèlement quelques harlequinesques adaptations françaises ludico-alimentaires, puis, après sa rencontre cruciale avec Oliver Gallmeister en 2004, dont il est désormais un des traducteurs attitrés, s'ouvre à la littérature et au "nature writing" américains. Entre 2003 et 2007, il a également publié, chez Py Millot, trois petits recueils de nouvelles de son propre cru : L'Officiel des Spectacles I (Thrillers) ; L'Officiel II (Love-stories) ; L'Officiel (Des Spectacles) III (Science-Fiction).


Bibliographie*

Traducteur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page