k-libre - auteur - Barry Gifford

Mais aujourd'hui, alors que ça fait si longtemps qu'elle est partie, il force ses fils à travailler comme des bêtes de somme, il n'y a pas d'autres mot, et elle commence à comprendre comment on peut ne voir dans ses propres enfants que le vide qu'ils ont creusé autour de vous.
Bruce Machart - Le Sillage de l'oubli
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Vigilance
Dans un futur proche et indéterminé des États-Unis, une émission de téléréalité captive les populations :...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 21 octobre

Contenu

Barry Gifford

MAJ mardi 19 octobre 2010
© Jean-Paul Gratias

Biographie Barry Gifford


Naissance à Chicago le 18 octobre 1946.
Dans la grande tradition des auteurs américains qui l'ont précédé, Barry Gifford a exercé toutes sortes de métiers : marin, chauffeur, journaliste, vendeur, musicien de rock, éditeur. En dehors du domaine romanesque, son œuvre comprend des essais sur Saroyan et Kerouac, des critiques de cinéma, des recueils de poèmes, des pièces de théâtre, et le scénario de Lost Highway écrit avec David Lynch. Dans ses romans, Gifford utilise un style narratif direct, concis, et son recours aussi fréquent que possible aux dialogues en rendent la lecture particulièrement agréable et réjouissante.
Cette approche, il l'adopte dès le premier volume de la saga de Sailor et Lula (1990) dont les aventures se poursuivent dans quatre autres volumes : Perdita Durango (1991) ; Jour de chance pour Sailor (1991) ; Rude journée pour l'Homme-Léopard (1992) ; L'Imagination du cœur (2008). Signalons aussi deux romans étonnants réunis en un volume : La Légende de Marble Lesson (1992, 1994), descente infernale dans le Sud profond où se déchaînent les démons américains de la fin du XXe siècle : viol, fanatisme religieux, perversions sexuelles, discrimination raciale, sida, pédophilie, pauvreté. Barry Gifford se considère moins comme un auteur de roman noir que comme un écrivain réaliste, un témoin qui se contente de constater que son époque est placée sous le signe de la violence, de la haine, de la folie et du crime.

NdR - Cette fiche est une version allégée de celle que Jean-Paul Gratias a réalisée dans le Dictionnaire des littératures policières publié en deux volumes sous la direction de Claude Mesplède aux éditions Joseph K.


* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page