k-libre - auteur - Jean-Marie Stoerkel

Maloin avait cinq cent quarante mille francs dans son armoire, une armoire en bois blanc qui ne valait pas cinquante francs et qui avait besoin d'être repeinte.
Georges Simenon - L'Homme de Londres
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 10 décembre

Contenu

Jean-Marie Stoerkel

MAJ lundi 08 novembre 2010
© D. R.

Biographie Jean-Marie Stoerkel


Naissance à Ingersheim le 11 juin 1947.
Après le service militaire à Madagascar, il a effectué un premier séjour en 1970 dans la communauté Emmaüs de Harlem à New York, puis chez les Panthères Noires du ghetto noir de Chicago. Il y est retourné en 1972 avant de voyager pendant presque un an en Amérique du Sud, vivant et travaillant dans les communautés Emmaüs. Il a fréquenté en Bolivie les clandestins de l'ELN (l'armée de libération nationale créée par Ernesto Che Guevara) qui combattaient une dictature utilisant l'ancien chef de la gestapo de Lyon Klaus Barbie. Il en fera le récit dans un livre paru en 2008, Le Chaos de l'âme.
En septembre 1973 il est entré comme journaliste au quotidien L'Alsace à Mulhouse, d'abord chargé de la page "jeunes", puis, de 1977 jusqu'à sa retraite en juillet 2010, de la rubrique "faits divers et justice". Il a notamment enquêté sur des trafics internationaux de cigarettes, de drogue et d'armes, et sur l'attentat contre le pape Jean-Paul II le 13 mai 1981 place Saint-Pierre à Rome, révélant que le deuxième tireur était caché en France.
Après quatre livres d'enquêtes, dont le premier écrit en roman avec Patrick Rambaud (lauréat du prix Goncourt 1997 pour La Bataille), il s'est lancé dans le roman policier à la demande de Bernard Fischbach, directeur de la collection des polars régionaux aux éditions du Bastberg. Il s'inspire notamment d'affaires criminelles qu'il a traitées comme journalistes, en développant l'aspect sociétal et les relations psychologiques entre les protagonistes.
Jean-Marie Stoerkel est marié à Brigitte Watrinet, fleuriste colmarienne d'ascendance lorraine, qu'il n'a toujours pas l'intention de tuer même pour les besoins de la littérature noire.



Présence à un festival :

2010 : Roman noir en pays blanc

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page