k-libre - auteur - Catherine Diran

Les ennuis étaient une autre langue dont il avait eu un aperçu sur la route obscure de l'année précédente, avec les drogues et pas une once de raison ni de grâce.
Ron Carlson - Le Signal
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 25 juin

Contenu

Catherine Diran

MAJ dimanche 19 décembre 2010
© D. R.

Biographie Catherine Diran


Catherine Diran est née le jour où elle est arrivée à Paris. Avant, rien à dire. Des trucs en E. Enfance, ennui, études. À laisser derrière...
Paris ! Vie de bric et de broc, la journée au cinéma, aspirant Wilder, Eustache, Sautet, cours de théâtre, école de jazz, Billie Holiday pour pizzerias, nuits à marcher dans la ville, carnets noirs remplis de bouts de trucs griffonnés...
Au hasard d'une histoire d'amour, écrit avec son Jules au petit matin une chanson qui hantera les ondes et les Monoprix. Voyage en Italie, quinze ans d'albums, tournées, promos, télés, en France ou au Japon, une vie de brindezingue... Auteur-compositeur-interprète... Noircit toujours des carnets et puis un jour en studio, à Bruxelles, s'achète un ordinateur. Se dit qu'il faut enfin, le finir ce roman. Commence Kill Parade, et coup de bol, est éditée au Masque. Suivra Je hais les actrices et Demande à mon cœur, les trois premiers opus d'une série narrant les aventures d'une détective étrange et déjantée : Victoria Reyne. Paris la nuit, toujours, drôle de regard sur les autres, ou bien à l'intérieur de soi-même, au gré d'intrigues plus ou moins sanglantes.
Monte le projet Paris noir, festival du roman et du film noir, malgré les mises en garde bien-pensantes ("T'es folle, ça ne marche pas un truc autour du polar à Paris !").
Écrivain, donc. Et toujours la vie de Brindezingue. Chanter, écrire, rêvasser. D'autres histoires, celles de Zigomette, pour la jeunesse (éditions du Bouledogue) ou de "Mona Cabriole" (La Tengo). Nouvelle rencontre, qui croise une vieille envie, celle de l'image, et c'est reparti pour un tour, scénariste, séries et film en cours, spectacle aussi ; et la musique toujours.
It's a wonderful life, George.
Catherine Diran est née le jour où elle est arrivée à Paris.


Comité de rédaction : Alibi2


Présence à un festival :

2011 : Paris noir | Salon du polar de Méru | Salon du roman policier de Penmarc'h | Sang d'encre | Semaine noire | Toulouse, polars du Sud

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



Pied de page