k-libre - auteur - Jean-François Pré

On se compose la musique et se chante la chanson qu'on peut.
Hubert Ben Kemoun - Seuls en enfer !
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 23 août

Contenu

Jean-François Pré

MAJ vendredi 17 décembre 2010
© Scoop Dyga

Biographie Jean-François Pré


Naissance le 11 avril 1951.
Dès l'âge de quatorze ans, Jean-François Pré devient cavalier et un an plus tard, il découvre le milieu hippique et les courses dont il fera sa profession. Après des études supérieures de langues, le service militaire et quelques petits boulots pour "se mettre en selle", il se lance dans le journalisme hippique et entre à Tiercé Magazine en 1975. En mai 1976, c'est Le Parisien qui l'accueille au sein de sa rédaction. Il y restera trente-trois ans ! Le 1er mai 1983, Jean-François Pré intervient pour la première fois à la télévision. Il remplace au pied levé André Théron à TF1. Après avoir collaboré avec ce dernier ainsi qu'avec le légendaire Léon Zitrone, il est définitivement engagé par TF1 en novembre 1987. Il devient chef de la Rubrique hippique et commente tous les tiercés en direct jusqu'en 1991 où TF1 perd l'exclusivité des retransmissions hippiques. Durant cette période, Jean-François Pré se fait apprécier par la fougue de ses commentaires dans les grandes courses et l'amour inconditionnel qu'il porte au grand crack de l'époque : OURASI. En 1994, JFP créé "La Minute hippique", reportage quotidien sur le monde du cheval, ancêtre des programmes courts qui aujourd'hui "meublent" l'antenne entre la fin du Journal Télévisé et la Météo. Aujourd'hui, Jean-François Pré occupe toujours les mêmes fonctions au sein de la première chaîne de télévision européenne.
La carrière littéraire de Jean-François Pré, également connu comme auteur de polars et de thrillers, commence en 1997 lorsqu'il publie Le Cheval du président au Fleuve noir. Il s'agit d'un roman d'aventures qui relate la préparation d'un coup d'État au Guatemala dont le président possède un cheval de course qui en devient l'instrument involontaire. En 2000, viennent Qatar six (un tueur en série opère au Qatar autour du "Marathon du désert"), puis Une fièvre de cheval (Favre), qui raconte l'aventure malheureuse d'un jeune homme que rien ne préparait à une entrée soudaine dans le monde impitoyable des nababs de l'hippisme. Viennent ensuite Sans pour sang gentleman (Autres temps) ou les confidences d'un psychopate "chic" qui tue les jeunes femmes pour ne pas les voir vieillir, une nouvelle : "La Corde sensible" (Le Rocher) ou l'histoire d'amour d'un jockey et d'une violoniste autour d'un cheval d'obstacle, Le Dossier Pouchkine (Publibook), l'histoire de deux jeunes parieurs à la poursuite d'un gros ticket gagnant mystérieusement disparu, La Mort fait un tabac (Autres temps, 2009), une série de crimes dans le cénacle d'un très sélect club de fumeurs de cigares, et enfin Opération Lazarus (Pascal Galodé) son dernier roman, qui vient de voir le jour et qui a pour thème un complot organisé contre le Premier ministre d'Israël qui œuvre pour la création d'un État palestinien.
Jean-François Pré travaille sur deux nouveaux romans dont un, déjà écrit, traite du monde de la télévision et sera publié un peu plus tard.
Point commun à tous ses romans, le cheval de course est plus ou moins présent dans ses écrits. Dans Opération Lazarus, par exemple, il ne joue qu'un petit rôle... et peu glorieux : celui de blanchisseur de narcodollars au service de l'opération éponyme.


Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page