k-libre - auteur - Franck Bouysse

Il n'oublierait jamais l'affaire des deux mômes de deux et quatre ans, abandonnés à leur sort par leur génitrice. Cette femme avait voulu tirer un trait sur son passé : un déni de mère, deux morts de faim. Revivre mentalement la procédure et le calvaire de ces enfants l'avait souvent empêché de dormir, dans son lit les yeux grands ouverts, les mains sous l'oreiller, contraint de compter les heures jusqu'au petit matin.
Lionel Olivier - Le Crime était signé
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 25 août

Contenu

Franck Bouysse

MAJ samedi 15 janvier 2011
© D. R.

Biographie Franck Bouysse


Naissance à Brive .
Franck Bouysse est né au XXe siècle à Brive.
Il apprend à lire avec le Journal de Mickey.
Il cultive un temps son goût pour l'absurde avec Beckett, Bioy Casares et Ionesco, puis bifurque vers les récits fantastiques de Poe, Lovecraft et Maupassant. En parallèle Holmes devient un compagnon de route fidèle.
Avec l'écriture qu'il cultive depuis qu'il est adolescent, la lecture est la grande affaire de sa vie (Les vins rouges du Sud aussi...). Il voue une véritable admiration à Faulkner, London, Hemingway, Dickens, Carver et à des auteurs plus récents : McCarthy (Cormac), Sallis, Peace et, aussi surprenant que cela puisse paraître, à Vila-Matas et Michon. En passant par la bande dessinée, il vient à la littérature noire, par hasard, en tombant sur Moisson rouge d'Hammett, puis en lisant Chandler, avec lequel il découvre la puissance de la métaphore.
Il n'a pas lu Christine Angot, ni Guillaume Musso et se réveille chaque matin en se disant qu'il va combler ce manque et s'endort sereinement chaque soir en ayant oublié sa promesse.
Il aime marcher et s'arrêter dans un bar pour écrire en écoutant Antony and the Johnsons, Billie Holiday, ou encore Biber (Franz, pas Justin) en fumant d'immondes cigares italiens.
En 2008, il publie un roman noir (L'Entomologiste), puis les deux premiers volets de sa "Trilogie H." (Le Mystère H. et Lhondres ou les ruelles sans étoiles). Il réalise également les dossiers introductifs de l'intégrale BD de Théodore Poussin (par Frank Le Gall) et participe ça et là à divers projets collectifs.
Il a fait sienne cette devise de Desproges : "La seule certitude que j'ai, c'est celle d'être dans le doute."



Présence à un festival :

2015 : Festival du polar de Villeneuve lez Avignon | Nuits noires à Aubusson | Quais du Polar | Toulouse, polars du Sud | Vins noirs

2014 : Vins noirs

2013 : Vins noirs

2012 : Vins noirs

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page