k-libre - auteur - Wych Kaosayananda

Une expression mêlée de crainte et d'expectative se peignit sur les faces des maîtres-verriers. Loiseul barra alors le O et le S sur le parchemin, puis il ordonna les lettres restantes sur une seconde ligne. Cela donnait trois groupes distincts : DC, LVV et VI.- Sept lettres numérales... Sept lettres qui donnent 666 !
Éric Fouassier - Le Piège de verre
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 19 août

Contenu

Wych Kaosayananda

MAJ vendredi 22 avril 2011

Biographie Wych Kaosayananda


Wych Kaosayananda est un réalisateur thaïlandais. Fils du diplomate Kaosayananda, il a vécu et étudié au Pakistan alors que son père était en poste à Islamabad en qualité d'ambassadeur.
Il fait ses débuts dans le cinéma avec le renommé pour de mauvaises raisons Fah, en 1998. C'est à l'époque le film le plus coûteux de l'industrie cinématographique thaïlandaise. C'est également le flop le plus cuisant. Cela ne l'empêche pas de récidiver en 2002, et de convaincre Antonio Banderas de tenir l'affiche de Ballistic, même si pour cela il signe sous le pseudonyme de Kao. Les critiques sont unanimes : c'est un des pires films jamais réalisés. À tel point que le magazine Rotten Tomatoes, en mars 2007, le place numéro un de sa liste "The Worst of the Worst movie list".


Bibliographie*

Réalisateur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page