k-libre - auteur - William Gay

Elle ne me suppliait pas de lui donner du plaisir mais d'être discret ; elle ne se rendait pas compte que son obésité infinie était en elle-même une garantie de discrétion.
Guillermo Arriaga - Mexico, quartier Sud
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 17 juin

Contenu

William Gay

MAJ mardi 24 septembre 2013

Biographie William Gay


Naissance à Hohenwald le 27 octobre 1941.
Mort à Hohenwald le 23 février 2012.
William Gay est natif du Tennessee. Après le lycée, il s'enrôle dans la marine et sert durant la guerre du Vietnam, puis il vit à New York et Chicago avant de rentrer chez lui en 1978. Bien qu'il écrive depuis l'âge de quinze ans, il doit attendre 1998 pour connaître sa première publication, lorsque deux de ses nouvelles sont acceptées par un magazine littéraire. Avant ça, il travaille comme charpentier, peintre en bâtiment et poseur d'appliques. En 1999, il publie son premier roman, La Demeure éternelle (The Long Home), qui connait un grand succès critique. Ce roman puise dans la tradition gothique sudiste, avec des échos de William Faulkner, Thomas Wolfe et Cormac McCarthy. Il remporte le prix James Michener et se vend suffisamment pour justifier la mise aux enchères de son second roman. Publié en 2000, celui-ci confirme définitivement l'héritage littéraire de Faulkner et McCarthy. En 2002, il publie son premier recueil de nouvelles suivi en 2006 de son troisième roman. Twilight (La Mort au crépuscule, en français) raconte l'histoire d'un croque-mort embauchant un tueur pour se débarrasser d'un couple d'adolescents trop curieux.
Ses récits ont toujours pour cadre le Sud dans les années 1940 et 1950, ce qui leur donne un certain cachet d'authenticité. Tous trois traitent de jeunes garçons idéalistes qui deviennent des hommes suite à une série de rencontres violentes qui les amènent à faire des choix moraux difficiles afin de vaincre les forces du Mal. Un autre thème récurrent est sa préoccupation pour les marginaux, les "vrais gens", des charpentiers, des bootleggers, etc. Son prochain roman s'appellera The Lost Country.
William Gay s'éteint en 2012 d'une crise cardiaque.


Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



Pied de page