k-libre - auteur - Patricia Kim

Il est des décisions qu'on prend en cinq minutes, mais qu'une vie ne suffit pas à regretter.
Guillermo Orsi - Personne n'aime les flics
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 20 août

Contenu

Patricia Kim

MAJ jeudi 08 mars 2012
© D. R.

Biographie Patricia Kim


Naissance à Lyon le 20 août 1986.
Patricia Kim passe une enfance relativement normale, bordée de livres en tous genres (fantasy, policier, roman ado, classiques, etc.). Petit à petit, elle se découvre un faible grandissant pour les romans policiers avec la découverte d'un maître en la matière : Agatha Christie, auteur dont elle dévore littéralement tous les livres, jusqu'à en faire la collection. Elle ne peut alors pas s'endormir sans avoir lu un livre, et c'est par un sombre dimanche pluvieux où les bibliothèques sont fermées alors qu'elle n'en a plus aucun à lire qu'elle se met à écrire une histoire, pour avoir de nouveau quelque chose à lire... Elle a quinze ans.

De Lyon à Paris
S'ensuit des études littéraires avec une prédominance pour la philosophie ce qui ne l'empêche pas d'obtenir licence et Master 1 en information-communication option journalisme, et anglais à l'université Lyon 2. Le premier chamboulement de sa vie survient avec un départ à Paris pour un Master 2 en communication des entreprises et des institutions (Université de Marne-la-Vallée). Il ne tarde pas à s'accompagner d'un premier revirement à tendance rebelle avec une légère réorientation vers du marketing international (toujours à Paris, université Paris 10 de Nanterre).

Premier roman à vingt-cinq ans
Inspirée par les maîtres du roman policier et du suspense – d'Agatha Christie à Harlan Coben –, elle publie son premier thriller, Ta haine, ma peur, en novembre 2011 aux éditions de l'Harmattan à l'âge de vingt-cinq ans. Un premier roman "inspiré autant par les polars que par sa propre vie", et dans lequel "elle cherche à nous alerter sur certains signaux passés au rouge dans notre société, sans se départir de sa mission première qui est de nous divertir".

Ta haine, ma peur : intrigue parisienne
Bien que l'ensemble de ce roman se déroule à Paris, dans des ruelles sombres, une atmosphère typique de Paris, des quartiers symboliques que l'héroïne (et l'auteur par extension) semble connaître comme sa poche, il s'avère qu'elle était encore à Lyon lorsqu'elle a commencé à l'écrire. Ainsi, sans connaître Paris, elle a imaginé les lieux parisiens les plus vraisemblables (à force de recherches sur Internet, à partir de photos, etc.) pour créer ce décor parisien qu'elle ne connaissait qu'à travers d'autres romans, magazines, émissions, et autres films. C'est donc lorsqu'elle débarque à Paris, qu'elle réalise qu'il y a quelques anicroches (sans qu'elles soient cependant énormes), notamment en ce qui concerne la réalité de la fracture entre la banlieue parisienne et Paris intramuros. Elle doit donc faire déménager son héroïne, mettre certains quartiers plus en avant que d'autres... Deuxième chamboulement !

Parmi ses thèmes de prédilection, les injustices, les faces cachées de l'amitié, le racisme, et les enquêtes policières, sur fond de suspense angoissant, et dans des décors parisiens réalistes.

Ce n'est qu'à la parution du roman qu'elle a annoncé à ses proches sa vie secrète d'écrivain. Timidité ?


Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page