k-libre - auteur - Don Siegel

Comment ne comprenait-elle pas que cela n'aurait jamais dû se terminer ainsi ? Qu'il bouclait son premier dossier d'homicide par un homme qui se tirait dessus à la porte du commissariat, décédait ensuite à l'hôpital, et par une femme persuadée qu'elle en était la cause. Or il n'avait voulu obtenir qu'une chose : s'asseoir en face de son suspect en salle d'interrogatoire, au deuxième étage du bâtiment, et essayer de comprendre.
Dror Mishani - Les Doutes d'Avraham
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 16 septembre

Contenu

Don Siegel

MAJ vendredi 09 août 2013
© D. R.

Biographie Don Siegel


Naissance à Chicago le 26 octobre 1912.
Mort à Nipoma le 20 avril 1991.
D'origine juive, Don Siegel a effectué sa scolarité à New York avant d'être diplômé du Jesus College de Cambridge en Angleterre et de faire des études aux Beaux Arts de Paris. À l'âge de vingt ans, il part s'installer à Los Angeles pour tracer son chemin. S'il trouve du travail à la Warner, c'est au sein du département montage où il dirige des milliers de montages dont celui de Casablanca. Ce n'est qu'en 1945 que se lance sa carrière de réalisateur avec deux courts films, Star in the Night et Hitler Lives, qui remportent chacun un Academy Award. Avec le remarqué The Verdict (1946) avec Sydney Greenstreet et Peter Lorre, et plus encore Ça commence à Vera Cruz où Robert Mitchum et Jane Greer offrent un couple jouissif pour le spectateur, il entre de plain-pied dans le film noir, un genre qu'il affectionne et qu'il suit tout au long de sa migration vers le thriller jusqu'à réaliser L'Inspecteur Harry (1971) avec Clint Eastwood et Tuez Charley Varrick ! (1973) avec Walter Matthau où il explore les deux côtés de la violence. Dans l'entremise, il a réalisé en 1956 L'Invasion des profanateurs de sépultures, son seul film de science-fiction. Catalogué réalisateur de films d'action, il est un modèle pour Clint Eastwood qui lui rend hommage en le faisant jouer un barman dans Un frisson dans la nuit (1971). Il est même un conducteur de taxi dans le remake de L'Invasion des profanateurs de sépultures tourné en 1978 par Philip Kaufman. Les Évadés d'Alcatraz (1971), un film de guerre avec Clint Eastwood et Jinxed! (1982), une comédie dramatique avec Bette Midler, mettent un terme à sa carrière de réalisateur.
Marié une première fois de 1948 à 1953 à l'actrice Viveca Lindfors (avec qui il a eu un enfant), puis à l'actrice Doe Averdon en 1957 (ils adoptent quatre enfants), il se marie une troisième fois avec Carol Rydall, ancienne assistante de Clint Eastwood. Il s'éteint d'un cancer à l'âge de soixante-dix-huit ans.


Bibliographie*

Réalisateur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page